Ferrari SF90 Spider : l’hybride décapotable s’en vient

La Ferrari SF90 Stradale, la première voiture hybride rechargeable du constructeur italien, accouche de sa tant attendue version décapotable. Voici la SF90 Spider!

Possédant les mêmes spécifications et les mêmes attributs de performance que le coupé, le nouveau cabriolet hérite de la plus récente version du toit rigide rétractable de Ferrari.

Ce dernier est compact, léger et simple au point de pouvoir s’ouvrir ou se fermer en 14 secondes même quand la voiture est en mouvement. De plus, il n’occupe que 100 litres d’espace dans le coffre au lieu des 150-200 litres habituels, nous apprend Ferrari.

Photo: Ferrari

Les designers ont travaillé fort pour que la silhouette de la SF90 Spider avec le toit en place soit la même que celle du coupé et que le niveau de rigidité du châssis ne soit pas affecté non plus. Notamment, le couvercle est intégré avec les montants B. Et fait remarquable, le moteur à combustion demeure parfaitement visible peu importe la position du toit.

Puisqu’on en parle, le V8 biturbo fait équipe avec trois moteurs électriques (deux à l’avant et un autre à l’arrière) pour générer une puissance totale de 986 chevaux, rien de moins. Le tout est contrôlé par une boîte à double embrayage à huit rapports.

Photo: Ferrari

Trois modes d’entraînement sont possibles : électrique (traction), hybride (propulsion) et hybride 4RM (rouage intégral). Lors des décélérations, la priorité va au freinage régénératif et à la récupération d’énergie. Avec la batterie de 7,9 kWh, l’autonomie est de 25 kilomètres et il est possible de filer jusqu’à 135 km/h;

Sur le plan aérodynamique, un aileron arrière actif de type Gurney permet tantôt de réduire l’effet de traînée, tantôt d’optimiser l’appui au sol. Deux éléments sont propres à la SF90 Spider : une garniture entre les deux sièges qui détourne le courant d’air de la tête et des épaules ainsi qu’une vitre arrière à commande électrique qui vient rehausser le confort des occupants à haute vitesse lorsque le toit est baissé.

Tout comme la SF90 Stradale, la SF90 Spider propose un ensemble Assetto Fiorano qui rehausse les performances sur circuit, avec entre autres des amortisseurs Multimatic spécialement calibrés, des composantes plus légères et des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2. Il y a aussi l’option d’une carrosserie deux tons comme sur les images.

Photo: Ferrari

Enfin, l’habitacle est essentiellement le même. L’unique écran se trouve derrière le volant et mesure 16 pouces. Par défaut, l’affichage est dominé par un gros compte-tours circulaire qui est entouré de l’indicateur de charge de la batterie. La navigation réside d’un côté et les informations audio, de l’autre. Toutefois, il est possible de reconfigurer le tout pour avoir la carte de navigation sur plein écran, par exemple.

Le prix de la Ferrari SF90 Spider sera annoncé plus tard, mais il dépassera à coup sûr celui de la SF90 Stradale, qui débute tout juste en dessous de 600 000 $.

En vidéo : Un Québécois présente sa collection exceptionnelle de Ferrari

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUne première Ferrari SF90 Stradale arrive au Québec
Le concessionnaire Ferrari Québec a reçu une première SF90 Stradale . Il s’agit du premier exemplaire de ce nouveau modèle à être livré dans la Belle Province. Peinte en jaune, celle qui appartient à la prestigieuse catégorie des hypercars pourrait difficilement être plus voyante. Depuis la F40 , elle est …
2020Ferrari SF90 - Les électrochevaux au galop
Quand des constructeurs automobiles soulignent leur anniversaire, on les voit souvent commercialiser des éditions spéciales de leurs modèles. Une peinture exclusive, des coutures contrastantes sur les sièges, un écusson ou deux, et voilà! Les gens de marketing se tapent dans le dos en prétendant avoir fait leurs devoirs. Chez Ferrari, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires