Les punaises de lit aussi aiment les services de taxi

Aucune compagnie de taxi ou d’autopartage ne l’avouera publiquement, mais l’intérieur de leurs voitures n’est pas différent d’une maison ou d’un appartement pour les parasites, plus précisément les punaises de lit.

Un reportage de la chaîne de nouvelles WFAA à Dallas, au Texas, a attiré notre attention parce qu’il nous fait entendre le son de cloche d’un exterminateur à ce sujet.

Don Brooks, propriétaire de la compagnie Doffdon Pest Control, dit recevoir environ de cinq à dix appels par semaine provenant de conducteurs Uber, Lyft ou autres qui ont découvert ces bestioles indésirables dans leurs véhicules ou encore qui ont des doutes et veulent avoir l’esprit tranquille.

« Dès que vous commencez à en voir, le problème est plus grave que vous le pensez », explique-t-il dans la vidéo publiée sur YouTube.

Après tout, une punaise femelle peut produire un millier d’œufs en trois mois à peine.

Évidemment, n’importe quel passager peut les transporter à bord de la voiture sans le savoir. De plus, comme les services de taxi et d’autopartage sont utilisés dans toutes sortes d’endroits par toutes sortes de personnes semaine après semaine, ce n’est pas parce qu’on procède à une extermination que le problème sera réglé définitivement.

Selon Brooks, tant les conducteurs que les utilisateurs de ces services devraient porter une attention aux recoins et cachettes où les punaises de lit pourraient se terrer. Des petits points noirs pourraient être des excréments ou encore des morceaux d’exosquelette morts.

Bien que le reportage ait été tourné à Dallas, on imagine que des situations semblables peuvent se produire dans n’importe quelle ville où plusieurs gens partagent un même véhicule. Est-ce que ça commence à vous gratter?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéDes taxis électriques chinois pour Noël
Par Francis Halin Les 25 premiers taxis électriques du « Tesla chinois » BYD fraîchement arrivés au Québec devraient rouler sur les routes de la région montréalaise autour de Noël. « On a reçu avant-hier les 25 premiers véhicules E-Taxi BYD e6. Ça fait trois ans et demi que l’on …
BaladoFaire du taxi en Tesla, une bonne idée?
Le récent échec de Téo Taxi a créé beaucoup de remous dans l’industrie du taxi. Si l’entreprise chapeautée par Alexandre Taillefer n’a pas connu le succès escompté, l’histoire est différente pour un conducteur de taxi de Québec. Depuis maintenant cinq ans, Christian Roy utilise sa Tesla Model S pour parcourir …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires