Essai long terme, Audi A4 Avant

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2010

L’Audi A4 Avant s’est jointe à notre flotte d’essai et le choix de la familiale plutôt que de la berline s’imposait presque de lui-même en raison du style ravageur de l’Avant qui s’avère plus séduisant, mais également de son côté pratique.

Pour le marché nord-américain, l’A4 Avant est livrée avec l’excellent moteur 4 cylindres turbocompressé de 2,0 litres et le rouage intégral, ce qui représente à mon avis la meilleure combinaison possible pour cette voiture. En effet, ce moteur livre 211 chevaux, mais surtout 258 livres-pied de couple entre 1 500 et 4 200 tours/minute, soit un couple supérieur à celui du moteur V6 de 3,2 litres qui est livrable seulement sur la berline A4, tout en étant plus frugal en consommation. Bref, le 4 cylindres turbo est le seul moteur disponible pour l’A4 Avant et le choix à conseiller pour l’acheteur de la berline A4.

Le prix de base de l’A4 Avant Quattro « Premium » est de 47 000 $, mais comme la facture de notre voiture d’essai est de 54 350 $, voilà qui en fait peut-être l’A4 Avant la plus chère au pays, tellement elle est truffée d’options. Bien que nous nous serions passé des garnitures en bois pour l’habitacle (500 $) et même de la chaîne audio Bang & Olufsen (1 100 $), ou encore de l’ensemble technologie regroupant entre autres phares adaptatifs et clé évoluée avec commande de démarrage (2 200 $), d’autres options se sont avérées géniales au point de les juger essentielles.

C’est le cas du système Audi Drive Select (2 500 $) qui est capable de rehausser l’agrément de conduite en permettant de « personnaliser » les paramètres de performance des suspensions, de la direction, de la boîte automatique et de la réponse à l’accélérateur. Contrairement à d’autres systèmes du genre qui ne proposent que deux ou trois modes, tels que Normal, Sport ou Confort, le système Audi Drive Select permet également au conducteur de composer sa « recette personnelle » en choisissant lui-même le degré de réponse de chacun des systèmes indépendamment l’un de l’autre.

Le système Audi Drive Select est à ce point efficace et performant que vous aurez carrément l’impression d’être au volant d’une voiture différente selon les calibrations retenues. Sur la route 117, entre St-Faustin et Mont-Tremblant, un conducteur de Porsche Boxster est resté tout simplement ébahi lorsqu’il s’est fait dépasser par l’extérieur dans une grande courbe rapide en descente par une familiale… Voilà ce dont une A4 Avant est capable lorsque le mode Dynamique du système Audi Drive Select est en fonction, celui-ci transformant presque une habituelle familiale en authentique sportive. C’est donc en partie grâce à cette option que notre A4 Avant s’avère aussi agréable à conduire, l’autre élément positif étant la réponse du moteur turbo et de la boîte automatique à six rapports. Bref, on oublie carrément que l’on est au volant d’une familiale avec l’A4 Avant qui est assez rapide pour que l’on ait un plaisir surprenant au volant, assez agile pour se faufiler dans la circulation, assez compacte pour se stationner facilement en ville et assez luxueuse pour assurer le grand confort en toutes occasions.

Côté fiabilité, rien à redire si ce n’est que le témoin lumineux indiquant de vérifier le moteur s’est allumé par un froid matin de février et que j’ai choisi de faire une visite chez le concessionnaire où le diagnostic posé se limitait à un bogue informatique qui n’affectait nullement la performance du moteur. Trente minutes plus tard, je reprenais la route, ce problème ne s’est jamais manifesté par la suite et la fiabilité est restée sans tache.

Partager sur Facebook
Commentaires