Honda HR-V 2019: Quand la Fit sort ses talons hauts

Autant en ville que sur route, la conduite du HR-V est tout sauf transcendante.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Concevoir une automobile, c’est comme faire un gâteau. Il suffit de suivre la recette et de s’assurer de la respecter.

Constatant que le marché n’avait d’yeux que pour les véhicules utilitaires sport, Honda a suivi la recette à la lettre et c’est ainsi qu’est né le HR-V en 2016. Et depuis, il n’a presque pas changé. Et c’est tant mieux. En fait, presque.

Basé sur la même plateforme que la Fit, le Honda HR-V s’inscrit dans la catégorie des VUS sous-compacts.

Peu importe la déclinaison choisie, une seule motorisation est offerte : quatre cylindres i-VTEC de 1,8 litres. Sa puissance et son couple se chiffrent respectivement à 141 chevaux et à 127 livres-pied. Si vous tenez mordicus à la boîte manuelle, il faudra mettre une croix sur le rouage intégral. Au moins, le rouage intégral est offert. On ne peut en dire autant de ses rivaux, les Toyota C-HR et Nissan Kicks.

Seule la boîte automatique à variation continue (CVT) est livrable avec le système à quatre roues motrices. Étant donné que la puissance est un peu juste, la boîte n’a d’autre choix que de forcer le moteur à révolutionner très haut dès qu’il est le moindrement sollicité. À l’intérieur de l’habitacle, le grognement est ressenti et il devient rapidement désagréable. Une efficace automatique à six rapports aurait été un choix bien plus judicieux.

En revanche, lorsqu’on s’attarde à la consommation, force est d’admettre qu’elle fait le travail. D’après les données fournies par Ressources naturelles Canada, le HR-V à quatre roues motrices consomme 8,2 L/100 km en conduite mixte ville/route. Chez ses concurrents directs, le Mazda CX-3 affiche exactement la même cote alors que le Nissan Qashqai est plus gourmand de 0,2 L/100 km.

Tant en ville que sur route, la conduite du HR-V est tout sauf transcendante. Mais c’est bien correct ainsi puisque ce n’est pas du tout son mandat. Certains véhicules de la gamme Honda procurent un certain plaisir, c’est le cas des actuels Civic Si et Type R ainsi que d’une panoplie d’anciens modèles, mais pas le HR-V. Cela dit, un peu de vigueur et de dynamisme ne lui auraient guère fait de tort. Ça lui aurait peut-être même permis d’aller chercher quelques acheteurs qui penchent davantage pour le CX-3.

À l’intérieur

À bord, la décoration est sobre. Encore une fois, on ne peut reprocher à Honda d’avoir osé. Par contre, en ce qui a trait aux commandes de chauffage, climatisation et ventilation, on aurait souhaité des roulettes conventionnelles avec lesquelles les différents ajustements se font plus aisément. De manière générale, le système multimédia n’est pas non plus le plus simple à utiliser. Pas toujours intuitif, il vous faudra du temps avant de l’apprivoiser.

La technologie, n’apporte pas que du négatif dans ce VUS sous-compact. En effet, on ne peut passer sous silence l’excellence du système d’affichage d’angle mort LaneWatch. Beaucoup trop de systèmes de sécurité intégrés aux véhicules se contentent de détecter la présence d’obstacles dans l’angle mort. Le HR-V, lui, grâce à une caméra positionnée sous le rétroviseur du côté passager, vous offrira une vue d’ensemble de ce qui se cache lorsque vous actionnerez le clignotant. N’est-ce pas fabuleux?

Malgré le fait qu’il fasse partie de la catégorie des VUS sous-compacts, ses places arrière sont convenables et plus spacieuses que celles d’autres véhicules de la catégorie comme le CX-3.

Vraiment, c’est ce qu’il vous faut?

On dirait que certains achètent un VUS juste pour acheter un VUS. Autrement dit, à quoi bon se procurer un VUS s’il n’est que traction? Ça fait cher payer pour une position de conduite surélevée grâce à laquelle vous aurez l’impression de dominer le monde.

Avant de jeter votre sort sur un HR-V et de vous engager avec des paiements qui s’étireront sur des années à venir, pourquoi ne pas jeter un coup d’œil à la Civic? Elle n’est pas la voiture la plus vendue au pays pour rien après tout. Bien qu’elle soit quelques milliers de dollars de plus, sa version à hayon peut s’avérer une alternative au HR-V à roues motrices avant. Si vous pensiez faire l’achat d’un VUS dans le but d’avoir de la place, vous vous trompez. Le hayon de la Civic permet de charger jusqu’à 728 L. C’est 40 de plus que le HR-V à roues motrices avant. Et là, je ne vous parle même pas de son moteur turbocompressé qui est bien plus vaillant et fougueux que celui qu’on retrouve sous le capot du HR-V.

Avouez que ça donne moins envie de jeter à tout prix son dévolu sur ce tout petit VUS qui a pourtant de nombreuses qualités.

Feu vert

  • Silhouette conservatrice qui devrait bien vieillir
  • Fiabilité globale de la marque
  • Système d’affichage d’angle mort LaneWatch
  • Forte valeur de revente assurée

Feu rouge

  • Boîte CVT qui rend le moteur bruyant
  • Pas le même plaisir de conduire qu’avec la Fit
  • Commandes du tableau de bord peu intuitives

Partager sur Facebook
Commentaires