Aston Martin Rapide 2019: L'électrique en approche

Pour 2019, Aston Martin ajoute la RapidE, une déclinaison à motorisation électrique qui sera produite en série limitée.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

L’Aston Martin Rapide S est l’une des berlines aux allures de coupé les plus réussies côté design. Son look presque intemporel défie le temps, et son pouvoir d’attraction demeure aussi puissant aujourd’hui qu’à l’occasion de son lancement au Salon de l’auto de Francfort en 2009. Dix ans plus tard, Aston Martin lance la RapidE, soit une déclinaison à motorisation électrique qui sera produite en série limitée.

Présagée par un concept présenté en 2015, l’Aston Martin RapidE, avec un E majuscule pour signifier qu’elle consomme des électrons plutôt que des hydrocarbures, revient dans l’actualité. Selon Andy Palmer, chef de la direction de la marque anglaise, « L’électrification de l’automobile est aussi inévitable que la mort et les taxes », et c’est pourquoi Aston Martin s’engage dans cette voie vers le développement d’éventuels modèles hybrides et électriques.

Partenariat avec Williams

La RapidE a été produite en partenariat avec Williams Advanced Engineering, liée avec l’écurie Williams de F1, et qui a développé une solide expertise en motorisation électrique. Cette société a mis au point le système hybride de l’Audi R18 ayant remporté les 24 heures du Mans en 2011 et qu’elle fournit les batteries qui alimentent toutes les monoplaces inscrites dans le Championnat de Formule E.

La RapidE existe actuellement sous forme de prototype, et la production en série, seulement 155 exemplaires, devrait débuter en 2019. La direction de la marque promet un niveau de performances voisin de celui de l’Aston Martin Rapide S conventionnelle à moteur atmosphérique V12, ce qui laisse entrevoir un chrono d’environ quatre secondes pour le sprint de 0 à 100 km/h. Aston Martin prévoit une autonomie avoisinant 400 kilomètres. Côté style, la RapidE adopte la silhouette un peu plus sportive de la Rapide AMR.

La division AMR (Aston Martin Racing) est à l’origine de la Rapide AMR, une version plus radicale de la Rapide qui fera aussi l’objet d’une production limitée, cette fois à 210 exemplaires. Avec ses jantes surdimensionnées, ses boucliers redessinés et ses jupes latérales ainsi que son diffuseur arrière, la Rapide AMR a le look de l’emploi. La transformation ne s’arrête cependant pas qu’à l’apparence extérieure puisque son habitacle reçoit des garnitures en alcantara et des inserts en fibre de carbone.

« Q » à votre service

Nul besoin d’être James Bond pour pouvoir compter sur les services de « Q », la marque anglaise ayant emprunté la lettre désignant le pourvoyeur en gadgets du célèbre agent secret pour en faire le nom de sa division de personnalisation. Grâce à ce service, Aston Martin permet à ses clients de concevoir une Aston Martin unique au monde par un choix virtuellement infini de couleurs ainsi que de matériaux pour la confection de l’habitacle selon les spécifications exactes de l’acheteur.

En 2018, Aston Martin cessera la production de la Rapide S avec son moteur V12 atmosphérique de 6,0 litres et 552 chevaux qui fait figure de dernier des Mohicans, ce type de moteur se faisant très rare aujourd’hui. La signature vocale de la Rapide S est expressive au point de provoquer de véritables frissons, la livrée du couple est très linéaire et la boîte automatique à huit rapports signée par l’équipementier ZF s’avère particulièrement efficace.

Bien évidemment, la consommation de carburant est très élevée, surtout si l’on exploite un tant soit peu le potentiel de performance du moteur pour en apprécier les vocalises à haut régime. Conduire la Rapide S, c’est surtout faire le plein de sensations au volant d’une voiture qui fait preuve d’un très bel aplomb pour une GT, malgré son poids qui frise les deux tonnes métriques.

Il faut cependant composer avec un habitacle qui ne marque pas de points sur le plan de l’ergonomie, mais qui a le mérite de se démarquer par son originalité. On déplore aussi l’absence de certaines fonctionnalités reliées à la connectivité. Ces deux éléments indiquent clairement que la Rapide S avait pris de l’âge. C’est une voiture à quatre portes et quatre places, mais les passagers arrière n’ont pas grand dégagement pour la tête. De plus, le vitrage latéral est très limité à l’arrière ce qui est moins agréable pour ces derniers.

L’arrivée imminente de la RapidE en cours d’année 2019 signale que la marque anglaise s’apprête à prendre un nouveau virage. Il faut également s’attendre à ce qu’Aston Martin développe une version électrique de son VUS appelé DBX qui suivra le lancement du modèle à motorisation thermique animé par un moteur provenant de chez Mercedes-AMG.

Feu vert

  • Style intemporel
  • Moteur V12 performant et sonore
  • Boîte automatique efficace
  • Bon comportement routier

Feu rouge

  • Prix très élevé
  • Absence de systèmes de connectivité
  • Fiabilité perfectible
  • Consommation importante

Partager sur Facebook
Commentaires