La Mercedes-Benz C 300 coupé 2017 est une voiture de luxe qui se prend pour une sportive

Points forts
  • Style réussi
  • Rouage intégral offert de série
  • Plusieurs versions disponibles
Points faibles
  • Système multimédia
  • Plaisir de conduite restreint
  • Places arrière quasi symboliques
Évaluation complète

Après avoir remporté le titre de voiture mondiale de l’année en 2015 avec sa berline Classe C , Mercedes-Benz se mouille et nous présente finalement une version à deux portes.

La Mercedes-Benz Classe C n’a plus besoin de présentations. Avec les années, elle s’est forgée une solide réputation au sein des compactes de luxe. Une réputation très méritée, d’ailleurs.

Sauf que pour certains irréductibles, la voiture à quatre portes ne sera jamais une option. Et c’est la raison pour laquelle les constructeurs de luxe comme BMW, Audi et Mercedes-Benz continuent de nous présenter des versions à deux portes comme cette nouvelle C300 Coupé 2017.

Plus confortable que sportive

Qui dit voiture deux portes dit aussi habituellement conduite plus sportive. Eh bien, c’est à moitié vrai avec la C300 Coupé.

Bien que légèrement plus dynamique que sa jumelle à quatre portes, la C300 demeure une voiture de luxe, et non pas une sportive.

Même si il y a moyen de régler les paramètres de la direction, de la suspension et de la transmission en mode Sport (et même Sport+), on ne peut pas faire de miracles.

Avec un moteur à quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres et une transmission automatique à 7 rapports, la C300 Coupé 2017 développe 241 chevaux et 273 livres-pied de couple.

Dans les faits, c’est supérieur à ce que proposent BMW et Audi avec la Série 4 et l’A5 de base. Sauf qu’outre les statistiques, la Classe C Coupé se conduit comme la berline: en tout confort, sans faire de bruit et sans grande passion. On aurait aimé une direction un peu plus communicative.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a aussi des versions pour les vrais amateurs de performance qui s’en viennent. Et là, on risque de ne pas être déçu.

Que ce soit avec la C43 ou avec les versions AMG C63 et C63 S, les performances seront au rendez-vous grâce à des moteurs V6 et V8, tout deux biturbo, développant respectivement 362 et 503 chevaux.

Peu importe la version, toutes les Classe C vendues au Canada sont équipées de série du rouage à quatre roues motrices. Pas de casse-tête de ce côté-là

Une ligne splendide

Côté look, difficile de reprocher quoi que ce soit à Mercedes-Benz avec cette nouvelle version de la Classe C.

Les proportions ont été respectées à merveille et les lignes latérales du véhicule sont bien réussies. C’est une très belle voiture, et il n’y a pas grand monde qui pourra dire le contraire.

Vue de derrière, la bagnole a même des airs de Mercedes Classe S, un modèle qui se vend plus de deux fois son prix!

L’habitacle, lui, ne change à peu près pas par rapport à la Classe C berline. Ce qui est une bonne nouvelle, parce que c’est très bien réussi. Les sièges offrent un compromis frôlant la perfection entre le support d’un modèle sport et le confort d’une voiture de grand tourisme.

En fait, le seul point négatif à bord de la C300, c’est le système d’infodivertissement complètement dépassé de Mercedes-Benz. Il est si complexe que ça devient presque dangereux de l’utiliser au volant. Quand on parle d’un échec en matière de convivialité à bord, en voici un exemple parfait.

Et la critique s’applique à tous les produits Mercedes. Pas juste la Classe C. Même chose pour ces écrans qui sortent du tableau de bord, comme si on avait réalisé à la dernière minute qu’on avait oublié de les intégrer...

Plus chère que la berline

Même si elle vend sa Classe C à quatre portes à partir de 43 900$, Mercedes n’offrira la C300 Coupé 2017 qu’à partir de 48 100$.

Et encore là, du propre aveu des gens de Mercedes-Benz Canada, la grande majorité des ventes se fera avec les versions équipées des options Premium et Premium Plus, qui ajoutent quelques commodités et aspects esthétiques qui font passer le prix au-dessus de la barre des 50 000$.

Quoi qu’il en soit, même dans sa mouture d’entrée de gamme, la C300 offre un équipement plutôt complet incluant entre autres un bouton-poussoir au démarrage, des avertisseurs d’angles morts et un système de prévention de collision qui va même jusqu’à freiner à votre place en cas d’impact imminent.

Pour ce qui est des versions C43 et C63, les prix demeurent à être confirmés. La Mercedes-Benz C300 Coupé 2017 est disponible chez les concessionnaires dès maintenant partout au pays.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Pleins feux surUne balade en coupé Mercedes-Benz C 300 2017
C’est grand et beau le Québec, et pourtant, trop d’entre nous ne rêvent que d’une chose, soit de partir d’une à deux semaines par année dans le Sud. Il est vrai, également, que le Québec c’est froid, mais comme a dit un grand sage, il n’y a pas de température, …
2017Mercedes-Benz Classe C 2017: La pléiade
Quatorze modèles. Voilà l’étendue de la gamme pour la Classe C, qui est composée de cinq berlines, quatre coupés, quatre cabriolets et une familiale. Côté motorisations, l’écart est large entre les 201 chevaux du moteur quatre cylindres diesel de 2,1 litres des berline et familiale C300d, et les 503 chevaux …
Commentaires