Les ventes de véhicules électriques auraient dépassé les 8 % au Canada

Selon un article publié par FleetCarma, les véhicules 100% électriques et hybrides rechargeables compteraient pour plus de 8% des ventes de voitures et camions légers neufs au Canada, au troisième tiers de 2018.

Ce résultat serait attribuable en grande partie à la Tesla Model 3, dont les premières livraisons au pays ont été effectuées plus tôt cette année. Durant les neuf premiers mois de 2018, 8 750 unités de la Model 3 ont été achetées, ce qui représente environ 80% des ventes totales chez Tesla. En effet, durant la même période, 900 Model S et 1 170 Model X ont trouvé preneur.

Les ventes de la Tesla Model 3 surpassent donc celles de la Nissan LEAF (4 481 unités) et de la Chevrolet Bolt EV (1 944 unités) en ce qui a trait aux véhicules 100% électriques, mais aussi celles des hybrides rechargeables comme le Mitsubishi Outlander PHEV, la Toyota Prius Prime et la Chevrolet Volt.

Cette proportion des ventes de 8% au troisième trimestre de 2018 serait un niveau record pour le marché canadien. Évidemment, l’Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique sont les trois provinces qui accumulent la majorité des ventes, grâce à d’alléchants rabais gouvernementaux. En fait, selon les chiffres avancés par FleetCarma, 97,1% des ventes totales de VÉ et VÉHR au Canada ont été enregistrées dans ces trois provinces.

En revanche, l’Ontario a récemment annoncé le retrait des rabais provinciaux à l’achat de véhicules électrifiés, préférant plutôt réduire la taxe sur le prix de l’essence de 10 cents le litre. De plus, le programme Roulez vert au Québec pourrait se terminer bientôt, puisque les fonds disponibles pour ce programme seraient épuisés d’ici quelques mois. Au moment d’écrire ces lignes, aucune annonce n’a été faite par le gouvernement du Québec quant à l’extension du programme Roulez vert. On pourrait donc constater une baisse significative des ventes de véhicules électriques au cours des prochains mois.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2018Chevrolet Bolt EV 2018: De plain-pied dans le futur
La première incursion de General Motors dans le monde de la voiture électrique s’était terminée d’amère façon. La EV1 (1997-1999), distribuée par Saturn dans quelques États américains, avait été rapidement retirée du marché, ne faisant pas ses frais. Sauf que le Général avait mal évalué l’importance du mouvement « électrique …
EssaisMitsubishi Outlander PHEV 2018 : la suite logique
Pour être franc, on ne sait pas pourquoi les constructeurs ont pris autant de temps à introduire un VUS hybride rechargeable au Canada. Équiper une voiture d’une telle motorisation est évidemment une bonne idée, mais l’économie d’essence n’est pas si grande, compte tenu de l’efficacité énergétique des berlines et des …
Commentaires