Le pilote américain Michael Andretti vend sa Dodge Challenger SRT Demon

Depuis la sortie de sa déclinaison Demon, la Dodge Challenger SRT fait couler beaucoup d’encre. D’abord parce qu’elle est jolie, puissante et bruyante, mais surtout parce qu’elle est tout ce qui décrit le mieux les muscle cars américains typiques. Et elle n’était disponible qu’en 300 exemplaires au Canada et en 3 000 aux États-Unis! Alors lorsqu’une Demon est en vente, nul doute qu’elle trouvera rapidement preneur. Et imaginez lorsqu’on parle de celle qui a appartenu à nul autre que Michael Andretti!

D’abord, rappelons ici ce dont est équipée la Dodge Challenger SRT Demon. On parle d’un V8 équipé d’un compresseur volumétrique de 2,7 litres plutôt que le 2,4 de sa petite sœur la Hellcat. Ledit compresseur pousse 14,5 lb/po2 au lieu de 11,6 lb/po2, à 6 500 tr/min contre 6 200 pour les Hellcat. Et ce n’est pas tout. Dans un article rédigé par notre journaliste Marc Lachapelle, il explique que « par le biais de la plus grande prise d’air en production sur le capot, des prises rondes qui remplacent deux phares et d’autres sous les doublures des ailes, la puissance du gros V8 bondit à 808 chevaux (certifiés par la SAE) et 717 lb-pi de couple avec de l’essence super ou alors 840 chevaux et 770 lb-pi avec le contrôleur optionnel et de l’essence à indice d’octane de 100 ou plus. Et ce fleuve de carburant est dégorgé par deux pompes au lieu d’une. »

Maintenant, revenons à la vente de ce véhicule diabolique par le pilote de course américain Michael Andretti, le fils du champion du monde de Formule 1 de 1978 Mario Andretti. Malgré un passage difficile en F1, Michael est considéré par plusieurs comme l’un des meilleurs pilotes du pays. Il cumule à lui seul 101 podiums, 42 victoires et un titre de champion du monde en division CART IndyCar où il possède et dirige aujourd’hui une écurie bien en vue du nom d’Andretti Autosport.

En plus d’être unique aux yeux de plusieurs américains, l’édition mise en vente est la 47e des 50 exemplaires fabriqués par FCA pour ses clients spéciaux et certains membres de la haute direction du groupe. La maison d’enchères Mecum offrira aux acheteurs cette voiture unique du 3 au 6 octobre prochain. Elle n’a que 13 milles (20 km) au compteur et elle a toujours les tapis et les sièges recouverts d’une pellicule de plastique… disons qu’elle n’a probablement pas été utilisée fréquemment!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsDodge Challenger SRT Demon 2018 – bel et bien diabolique
INDIANAPOLIS, Indiana – On pourrait facilement écrire un livre sur la nouvelle Challenger SRT Demon, sur sa nature inédite, sa conception et ses secrets. Toutefois, pour les trois cents chanceux qui ont les 110 000 $ pour s’offrir cette voiture parfaitement unique au Canada (les voisins américains en auront trois …
ActualitéUne Dodge Challenger SRT Demon de 1 400 chevaux!
Avec ses 840 chevaux, la Dodge Challenger SRT Demon possède tout ce qu’il faut pour effrayer qui que ce soit. Dans le cadre de l’exposition SEMA, Speedkore, une entreprise spécialisée dans la modification automobile, présentera toutefois une Demon qui développe 1 400 chevaux. Pour arriver à un tel chiffre, cette …
BuzzLe son de cette Dodge Challenger Demon de 1 000 chevaux vous fera frissonner
De série, les 840 chevaux que développe la Dodge Challenger SRT Demon sonnent merveilleusement bien. Imaginez lorsque cette puissance grimpe à 1000 chevaux. C’est ce qu’a osé le préparateur automobile Hennessey. Dans cette courte vidéo au cours de laquelle aucune narration ne vient gâcher le moment, on peut savourer pleinement …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires