Toyota Avalon 2019 : la meilleure grosse berline moderne, point final

Points forts
  • Extrêmement agréable à conduire
  • V6 puissant et doux
  • Habitacle spacieux, confortable et luxueux
  • Nouvelle déclinaison XSE
  • Une alternative abordable au créneau des voitures de luxe
Points faibles
  • Le nom de modèle Avalon est loin d’évoquer la jeunesse...
  • La qualité de certains boutons de commande n’est pas à la hauteur
  • Pas de version hybride offerte au Canada
Évaluation complète

ORFORD, Québec – Non, je n’ai pas perdu la tête. Non je n’ai pas été payé par Toyota pour écrire ce titre. J’ai vu mon médecin pour un examen de routine au cours des derniers mois et, apparemment, je suis parfaitement normal. Mais j’ai grandi entouré de grosses automobiles et même si je possède et aime aussi des petits modèles, j’ai un gros faible pour les voitures qui ne rentrent pas dans les espaces de stationnement réservés aux compactes.

J’essaie de me retenir, mais ça ne marche pas... Car ce que je veux dire au fond, c’est que la toute nouvelle Avalon 2019 est la meilleure voiture que Toyota ait jamais construite. J’exclus les Lexus de cette affirmation, bien que je peux compter sur les doigts d’une seule main les modèles de la marque que j’estime supérieurs à l’Avalon, et cela comprend la LFA. Si on tient compte du fait que le prix de la XSE « de base » est de 42 790 $ et que la Limited super équipée ne coûte que 5 000 $ de plus, vous allez devoir trouver des arguments vraiment solides pour me convaincre de ne pas en acheter une.

Pourquoi pas une Avalon?

Voici les arguments que j’ai pu trouver de mon côté : l’Avalon est volontairement gardée discrète au Canada à cause de la Lexus ES; nous n’avons pas droit à la version hybride, qui est excellente j’en suis sûr (la Camry hybride est ma berline de taille moyenne préférée); la transmission intégrale n’est pas offerte. Dernier argument, mais sans doute pas le moindre : l’image vieillotte associée à ce modèle. C’est dommage, mais l’Avalon évoque un couple de personnes âgées qui prennent une rue à sens unique à l’envers et qui se demandent pourquoi on les klaxonne. C’est une réputation qui ressemble à celle des Buick. Mais, tout comme les Buick en général, l’Avalon a beaucoup changé depuis le temps.

Voici une façon simple de présenter les choses. Vous voulez une grosse voiture? Achetez une Avalon. Vous ne le regretterez jamais. Absolument jamais. Comment puis-je être aussi affirmatif? Vous avez deux façons de le savoir : allez en essayer une, ou continuez à lire.

Photo: Mathieu St-Pierre

La TNGA élève le niveau de raffinement

L’Avalon est élaborée à partir de l’excellente nouvelle plateforme TNGA (Toyota New Global Architecture). Soulignons au passage que cette plateforme est également utilisée pour les plus récents produits de Lexus. Cette structure modulaire et extrêmement robuste fait des merveilles pour tous les volets de l’expérience de conduite. Elle élève le niveau de raffinement à égalité avec celui d’une Lexus LS. J’ai essayé les deux l’une après l’autre et, si on fait exception des sièges de la Lexus, il n’y avait pas de différence importante en matière de bruit, de vibrations ou de douceur de roulement.

La plateforme TNGA a également permis à Toyota d’installer une nouvelle suspension arrière multibras, et même de reprendre le qualificatif de « modèle sportif » pour la XSE. Dans les deux déclinaisons, l’Avalon se comporte de façon ferme et confortable sur toutes les surfaces et elle peut même accorder de bons moments aux conducteurs ou conductrices qui veulent se lancer avec un peu plus de fougue à l’occasion. La réponse de la direction est bonne, les freins sont puissants et, surtout, le V6 de 3,5 litres révisé est toujours aussi doux et onctueux.

Ce moteur, relié à une boîte automatique à huit rapports, produit 301 chevaux et un couple de 267 livres-pied. Il répond bien aux commandes de l’accélérateur tout en consommant étonnamment peu – vous pouvez vous attendre à un peu plus de 9 L/100 km si vous résistez à la tentation de faire galoper les nouveaux chevaux qui se cachent sous le capot.

Photo: Mathieu St-Pierre

Technologie et style

Dans l’espoir d’attirer de nouveaux consommateurs plus jeunes, disons âgés de moins de 60 ans, Toyota a équipé l’Avalon 2019 d’autant de dispositifs technologiques que possible. Elle est livrée de série avec un tableau de bord à écran de sept pouces, et un écran tactile de neuf pouces. Dans la XSE, vous trouverez également un système Entune Audio 3.0, Apple CarPlay, un dispositif de chargement sans fil pour téléphone et une chaîne audio JBL à 14 haut-parleurs. Dans la version Limited, on ajoute notamment des sièges avant ventilés, un affichage au pare-brise de 10 pouces et une commande électrique pour le volant télescopique et inclinable. Côté sécurité, Toyota a incorporé tous ses dispositifs dans l’Avalon. Elle est dotée de l’ensemble Toyota Safety Sense et du système de sécurité Star.

Au chapitre du style, j’ai déjà été un détracteur des grandes calandres de Toyota, mais j’ai révisé ma position depuis. La XSE est une belle voiture. Les quatre sorties d’échappement, les roues de 19 pouces, les touches de noir et les éléments aérodynamiques s’harmonisent très bien avec son look actuel. À l’intérieur, on est entouré de matériaux agréables et d’une panoplie de touches de luxe. Malheureusement, certains boutons de contrôle – plus précisément ceux de la partie centrale surélevée qui comprend l’écran – ont l’air bon marché. Ils me rappellent ceux des voitures coréennes d’il y a cinq ans.

En conclusion, la Toyota Avalon 2019 est la voiture parfaite pour vous emmener jusqu’en Floride en tout confort lors de votre migration annuelle. Elle sera aussi idéale pour aller voir vos petits-enfants et pour passer prendre vos partenaires en route vers le terrain de golf.

La nouvelle Avalon est une automobile très réussie, mais malgré tous ses efforts, Toyota ne convaincra pas les automobilistes dans la quarantaine ou la cinquantaine d’en acheter une.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

DetroitToyota Avalon 2019 : petite révolution dans l'histoire de l'évolution
Au Québec, la Toyota Avalon n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan automobile. Et une petite goutte d’eau à part ça. Mais, aux États-Unis, c’est une autre histoire. C’est donc sans surprise que Toyota continue de peaufiner sa grande berline. Au Salon de Detroit, la marque japonaise vient de dévoiler la …
SurvolBuick LaCrosse 2019 : aperçu
Très peu de voitures subissent autant de pression que la Buick LaCrosse. Prise dans un segment tranquillement délaissé par les consommateurs – celui de la berline pleine grandeur - la berline LaCrosse doit à la fois attirer une clientèle plus jeune et demeurer fidèle à sa clientèle établie qui ne …
ActualitéMeilleurs achats 2019 du Guide de l’auto : Toyota Avalon
Afin d’aider les consommateurs dans leur décision d’achat d’un véhicule neuf, l’équipe du Guide de l’auto publie chaque année ses Meilleurs achats dans toutes les catégories de voitures et de camions. Dans le segment des grandes berlines, c’est la Toyota Avalon qui remporte le titre du Meilleur achat en 2019.
Commentaires