Une Bugatti, une Ferrari et de nombreuses Porsche abandonnées à Dubaï

La ville de Dubaï aux Émirats arabes unis (EAU) est connue particulièrement pour la richesse de ses résidents. Il n’est pas rare d’apercevoir des voitures exotiques se pavaner tout bonnement dans les rues de la ville par un beau jour de semaine. Alors que bon nombre de métropoles sur le globe doivent gérer des problèmes de criminalité et de pauvreté, Dubaï se retrouve régulièrement avec des voitures exotiques abandonnées à l’aéroport.

Selon les médias locaux, la ville retrouve entre 2 000 et 3 000 voitures abandonnées chaque année. Alors qu’on pourrait croire que ses habitants ont tant d’argent qu’ils oublient leur voiture, on a plutôt affaire à un problème au niveau de la loi. La Charia, les normes sociales et culturelles qui prévalent dans bon nombre de pays du Moyen-Orient, indique qu’un défaut de paiement est criminel et passible d’emprisonnement. Aux EAU, si vous faites face à des imprévus financiers, que ce soit un défaut de paiement sur votre voiture, votre hypothèque ou bien votre carte de crédit, vous risquez la prison. Rien de moins. On peut donc imaginer que, dans une ville aussi glamour que Dubaï, plusieurs vivent à crédit!

Dans plusieurs cas, lorsqu’un individu n’a plus suffisamment de liquidités pour couvrir ses paiements, le propriétaire de la voiture exotique quitte rapidement le pays pour éviter la prison. Dans quelques rares cas, les EAU réussissent à mettre la main sur le fuyard.

Il y a quelques années, une Ferrari Enzo évaluée à plus d’un million de dollars a été laissée de côté par un expatrié qui a également quitté sa maison, son boulot et ses autres emplois.

Selon le journal Business Insider, « on ne peut pas blâmer que les étrangers, les locaux fuient également le pays lorsqu’ils sont confrontés à une telle situation. Ils contractent un important prêt dans le but de se faire remarquer et ainsi suivre la parade. Lorsque les affaires ralentissent, ils ne peuvent plus payer et fuient ».

Lorsque la voiture est remorquée par les autorités locales, le propriétaire doit récupérer son bien dans les 15 jours suivants. S’il n’est pas réclamé, le bien est mis aux enchères. Nul besoin de vous dire que de beaux bolides sont vendus pour une fraction du prix lorsqu’ils sont récupérés par la ville.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesBugatti Divo : future (et rare) bête de piste
La marque de supervoitures Bugatti vient d’annoncer la création d’un tout nouveau modèle, qui sera limitée à une production de seulement 40 unités pour le monde. Cette voiture s’appellera Divo, et selon les dires de son constructeur, elle sera une bête de piste, contrairement à la Bugatti Chiron qui s’avère …
Commentaires