Ford Fiesta 2018: Souvent ignorée, mais surprenante à conduire

Dynamique, amusante et comportant différentes personnalités, selon vos goûts.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

Lorsque l’on magasine une voiture sous-compacte, le prix et le niveau d’équipement sont souvent des éléments déterminants et c’est pourquoi les modèles coréens sont généralement prisés. On en veut pour notre argent, cela va de soi. La Ford Fiesta fait étonnamment bonne figure, elle qui non seulement possède des qualités générales intéressantes, mais qui s’avère aussi drôlement agréable à conduire, une caractéristique plutôt rare dans ce segment.

Ce n’est pas parce que l’on se paie une sous-compacte que l’on n’apprécie pas les voitures stylisées! Malgré l’âge de cette génération par rapport à des rivales fraîchement remaniées, la Fiesta demeure élégante et… festive, mais cela s’applique beaucoup plus à la version à hayon qu’à la berline. À moins que vous n’y teniez, il est plus difficile de recommander la berline, moins pratique et surtout, moins sexy. Côté couleurs, la Fiesta est disponible dans une palette assez joyeuse et beaucoup moins monotone que celle de plusieurs véhicules de luxe.

Trois mécaniques, plusieurs personnalités

La Fiesta est offerte sous diverses personnalités, abordable, très luxueuse ou hypersportive, un élément que plusieurs concurrentes ne partagent pas. La livrée de base arrive équipée d’un quatre cylindres atmosphérique de 1,6 litre développant 120 chevaux et un couple de 112 lb-pi. La puissance est transmise aux roues avant via une boîte manuelle à cinq rapports seulement, comparativement aux boîtes à six rapports, qu’elles soient automatiques ou manuelles, des rivales. Ainsi, mise à part la Toyota Yaris et la Nissan Versa Note, la Fiesta est la moins puissante de sa catégorie.

Ford réserve son petit trois cylindres turbocompressé à la Fiesta SE, mais étonnamment, la puissance ne se situe pas à des lieues du quatre cylindres, trois petits chevaux et 13 livres-pied en prime. Son avantage? Un couple libéré beaucoup plus rapidement, ce qui ajoute à l’effet de puissance, mais surtout, ce qui permet une économie de carburant supérieure. Il faut toutefois laisser ce moteur révolutionner pour en extirper toute la puissance, un aspect que favorise la boîte manuelle.

Fiesta ST, la seule en son genre

Si vous affectionnez les petites sportives, la Fiesta ST est la seule de sa classe à être offerte en version survitaminée. Pas de berline ST, elle n’est disponible, à notre grand plaisir, qu’en version à hayon. Ensemble esthétique intérieur et extérieur, jantes de 17 pouces, suspension à calibration sport et freins plus mordants, la Fiesta ST prouve qu’une petite voiture peut soulever les passions et c’est du bon boulot de la part de Ford.

Son dynamisme, elle le doit à un quatre cylindres turbocompressé de 1,6 litre développant 197 chevaux et un couple de 202 lb-pi. Cette fois, pas de boîte automatique; on a réservé à ce petit bolide la manuelle à six rapports, histoire d’être en harmonie avec l’ADN de cette mini-sportive. Certes, son prix de près de 26 000 $ l’éloigne de ce pour quoi l'on se paie normalement une sous-compacte, mais peu de petites voitures peuvent se vanter d’offrir un concentré de performance et un plaisir de conduite équivalent, pour ce prix. Juste le son du moteur vaut pratiquement le déboursé supplémentaire.

Un habitacle un peu plus étriqué

À bord, le gabarit réduit de la Fiesta nous force à faire quelques compromis en matière d’espace, surtout pour les passagers arrière. La Honda Fit en offre plus à ce chapitre alors que la reine du segment, la Hyundai Accent, se distingue par son excellente garantie, un autre élément important aux yeux des acheteurs. L’histoire se répète en ce qui a trait au volume de chargement, mais heureusement, la version à hayon dispose d’un peu plus de flexibilité, principalement avec ses sièges rabattables.

Il s’est écoulé plusieurs années depuis la dernière refonte de la Fiesta et ça commence à être perceptible, surtout dans le cas du tableau de bord. Si vous n’êtes pas d’accord, c’est que vous posez probablement vos yeux sur la plus cossue des Fiesta, la Titanium, qui profite de plusieurs éléments rehaussant le luxe, notamment des garnitures plus riches. Au moins, un bel éventail de gadgets est offert, incluant un système de navigation, la compatibilité Apple CarPlay et Android Auto ainsi qu’un écran multimédia de 4,2 et de 6,5 pouces, selon la version.

En général, la Fiesta adopte une conduite plus dynamique que ses rivales avec une direction précise et une suspension misant sur la tenue de route, sans mettre de côté le confort en conduite prolongée. Elle transmet bien les sensations de la route et on la sent précise et agile. La Fiesta est la voiture la plus abordable chez Ford et heureusement, on n’a pas l’impression de se payer un véhicule à bas prix.

Feu vert

  • Version ST délirante
  • Consommation raisonnable
  • Plusieurs équipements technos
  • Agréable à conduire

Feu rouge

  • Peu d’espace aux places arrière
  • Intérieur vieillissant
  • Boîte à cinq rapports seulement (version de base)
  • Volume de chargement limité

Partager sur Facebook
Commentaires