Audi Q7 2017: La nouvelle référence

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2017

Complètement redessiné l’an dernier, le Q7 d’Audi affiche des lignes classiques qui respectent en tous points les canons esthétiques de la marque. Sous cette allure sobre se cache un véhicule qui est à la fine pointe de la technologie et dont la qualité d’assemblage est irréprochable.

Le gabarit du Q7 peut paraître imposant, mais il est d’une agilité déconcertante, et même les manœuvres de demi-tour deviennent faciles grâce au système à quatre roues directionnelles qui réduit le rayon de braquage. Sur la route, le Q7 offre un confort et un silence de roulement qui est remarquable ainsi qu’un agrément de conduite relevé par rapport au modèle précédent. Le V6 3,0 litres suralimenté développant 333 chevaux est parfaitement adapté au Q7, qui est équipé d’une boîte automatique à huit rapports et du rouage intégral de série.

Le plein d’aides électroniques

Le Q7 fait également le plein de systèmes avancés d’aides électroniques à la conduite lui permettant presque de devenir un véhicule à conduite autonome grâce à son régulateur de vitesse adaptatif, au maintien automatique de la trajectoire et aussi au freinage automatique en cas de distraction de la part du conducteur. Le Q7 peut aussi être équipé d’un système appelé « Trailer Assist » qui facilite les manœuvres de recul avec une remorque. Le conducteur n’a qu’à appuyer sur un bouton pour ensuite contrôler la direction de l’ensemble véhicule-remorque au moyen du contrôleur rotatif du système de télématique. Ce système est d’une simplicité désarmante à utiliser et facilitera grandement cette tâche pour un conducteur inexpérimenté dans ce type d’exercice. Ajoutons à cela le cockpit virtuel, qui remplace le traditionnel bloc d’instruments par un écran couleur paramétrable, et ça complète le portrait de ce véhicule qui est à la fine pointe technologique.

La qualité de la finition intérieure est au top niveau, comme sur tous les autres modèles de la marque, et le Q7 séduit avec sa planche de bord au look épuré. Seule la position du pavé tactile et du contrôleur rotatif du système de télématique, qui sont placés derrière le levier de vitesse, peut poser problème au chapitre de l’ergonomie.

SQ7 TDI, le nouveau joueur…

Dans le créneau des VUS de luxe, plusieurs constructeurs ont choisi de décliner des versions aux performances relevées. C’est certainement le cas chez BMW, Mercedes-Benz, Porsche et maintenant chez Audi, avec le SQ7 TDI dont l’arrivée est programmée chez nous pour la fin 2017 en tant que modèle 2018. Avec son moteur V8 turbodiesel développant 435 chevaux et livrant un couple de 664 livres-pied, le SQ7 TDI se démarque comme le plus puissant des VUS à motorisation diesel et devient le deuxième VUS de la marquer à recevoir la désignation « S », après le SQ5. Son poids est de plus de deux tonnes métriques et pourtant, le SQ7 TDI abat le 0-100 kilomètres/heure en seulement 4,8 secondes, un chrono comparable à celui de la nouvelle Porsche 718 Boxster. Cette performance remarquable en accélération franche est le résultat d’une approche innovante, les ingénieurs de la marque ayant développé un compresseur alimenté par électricité qui peut atteindre une vitesse de rotation de 70,000 tours/minute en un quart de seconde. Ceci permet de gaver immédiatement le moteur, les deux turbocompresseurs classiques prenant le relais presque instantanément, ce qui élimine le temps de réponse à la commande des gaz. Soyez-en assurés, cette technologie sera certainement déployée éventuellement sur d’autres modèles de performance à moteurs turbocompressés de la marque…

La tenue de route est tout aussi impressionnante que les performances en accélération. Le SQ7 TDI innove également en adoptant des barres antiroulis électromécaniques, dont la mission est de réduire le roulis en virages pour assurer un meilleur équilibrage des masses et ainsi permettre de maintenir une vitesse plus élevée en courbes. Par rapport à des barres antiroulis mécaniques classiques, le contrôle électronique développé par Audi permet de les assouplir lorsque le véhicule roule en ligne droite, ce qui autorise un plus grand débattement des suspensions, bonifiant ainsi le confort. Pas de doute, le SQ7 TDI est très avancé technologiquement.

Il y a également fort à parier qu’Audi lance prochainement de nouvelles déclinaisons de son Q7, notamment la version e-tron à motorisation hybride rechargeable ainsi qu’un nouveau modèle, qui recevra probablement la désignation Q8. Ce dernier reprendrait la plate-forme et les caractéristiques techniques du Q7, mais adopterait un look plus stylisé, ce qui permettrait à la marque aux quatre anneaux d’opposer une concurrence directe aux BMW X6 et Mercedes-Benz GLE. Histoire à suivre.

Le Q7 d’Audi continue de tabler sur une qualité d’assemblage et de finition supérieure ainsi que sur un niveau de confort remarquable, tout en relevant l’agrément de conduite de plusieurs crans, facteur qui sera décuplé avec l’arrivée imminente du SQ7 TDI.

Partager sur Facebook
Commentaires