La Chevrolet Cruze 2017 sera offerte en version diesel

Ce n’est plus un secret, la Chevrolet Cruze sera bel et bien proposée avec un moteur diesel l’an prochain. Au moment où le constructeur vient tout juste d’introduire la version à hayon, c’est au prochain Salon de l’auto de Detroit que la Cruze diesel sera officiellement introduite, pour ensuite être présentée en première canadienne au Salon de l’auto de Montréal. D'ailleurs, la berline sera vendue d'ici quelques mois au Canada à partir de 24 095 $.

Alors que la première Cruze diesel disposait d’un moteur de 2,0 litres, il est fort probable qu’on l’équipe cette fois d’un quatre cylindres turbodiesel de 1,6 litre, le même moteur que l’on retrouvera sous le capot du Chevrolet Equinox 2018, dont la puissance estimée est de 136 chevaux pour un couple de 236 lb-pi. Selon ce que l’on sait, le moteur diesel pourra être jumelé avec une boîte manuelle à six rapports, ou une automatique à neuf rapports.

On sait également qu'il devrait être possible de l'obtenir en version RS qui comprend un ensemble d'éléments rehaussant le dynamisme de la voiture.

Cette nouvelle mécanique pourrait bien donner un argument de vente supplémentaire au modèle, surtout depuis que Volkswagen a discontinué sa Golf diesel.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueChevrolet Cruze : pas de version de performance dans les plans
Lors du récent lancement médiatique de la Chevrolet Cruze à hayon 2017 , j’ai demandé à Alan S. Batey, vice-président directeur et président, Amérique du Nord chez GM, pourquoi le constructeur a décidé d’offrir une motorisation turbodiesel dans sa Cruze compacte alors que les consommateurs aux États-Unis ne sont trop …
ActualitéChevrolet vole au secours des propriétaires de TDI VW
Suite aux récents déboires de Volkswagen dans le domaine des motorisations diesel, la marque allemande a décidé de se concentrer sur de nouvelles technologies moins polluantes. Par exemple, Volkswagen mettra de l’avant ses motorisations électriques. Cela laisse un vide dans le cœur de plus d’un amateur de diesel : lorsque …
Commentaires