Infiniti QX80 2016: Le luxe XXL

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

Même s’ils n’ont pas bonne presse, les gros VUS de luxe sont toujours commercialisés et leur popularité semble même avoir grandi depuis quelque temps. S’ils ne sont pas très réclamés sur nos terres, sachez que leur existence s’explique en bonne partie par la forte demande pour ce type de mastodontes sur les marchés orientaux, de l’Amérique du Sud et d’autres pays émergents. Comme Infiniti se pique de faire partie du groupe sélect des marques de luxe, il se doit de proposer lui aussi un gros utilitaire débordant de luxe et d’accessoires.

Si certains constructeurs préfèrent jouer la carte de la subtilité en ce qui a trait à l’apparence extérieure de leurs véhicules, ce n’est pas le cas chez cet industriel nippon. Au contraire, il a décidé d’attirer les gens charmés par le bling-bling. En effet, le chrome est omniprésent à l’extérieur : jantes, calandre, prise d’air avant, sans compter quelques bandes chromées ici et là. Bref, le QX80 affiche ses couleurs! Mais comme les gens riches ont le privilège de pouvoir afficher leur mauvais goût, on ne saurait critiquer cette présentation pour le moins tarabiscotée qui ne doit pas vraiment intéresser les richards qui désirent passer inaperçus. C’est un véhicule qui semble réservé aux gagnants du gros lot qui veulent épater leurs voisins.


Que d’espace!

Compte tenu des dimensions extérieures du QX80, il ne faut pas se surprendre de s’installer à bord d’un habitacle vaste, très vaste. À tel point, qu’il faut pratiquement un GPS pour s’y retrouver! Toutefois, il faut lever la jambe assez haut pour y accéder et le geste n’est pas très élégant.

Dès qu’on est assis, on ne peut s’empêcher de constater le moelleux des sièges, la qualité et la finesse des cuirs et la panoplie de commandes de toutes sortes. Si l’extérieur annonce votre opulence aux gens, l’intérieur vous dorlote comme dans un vieux club anglais. Bien entendu, les places de la seconde rangée sont également spacieuses et confortables. Il s’agit de sièges capitaines qui sont chauffants et dans lesquels on peut visionner un film sur l’un des deux écrans disponibles en option. Pour atteindre la troisième rangée de sièges, il faut être d’une certaine souplesse. Une fois ces sièges remisés dans le plancher, on bénéficie d’un espace de chargement de 2 694 litres. Ça permet de transporter beaucoup de bagages!

D’ailleurs, à ce propos, la multitude d’espaces de rangement ajoute au caractère polyvalent de ce véhicule de luxe. Rien n’y manque ou presque! Pour ce qui est de l’écran principal, il est contrôlé par les commandes traditionnelles de cette marque et il est relativement facile de s’y dépatouiller. Saviez-vous que la marque Infiniti a été l’une des premières à proposer des caméras affichant le pourtour du véhicule? Par contre, ce qui au départ peut sembler être un avantage incommensurable devient pratiquement un casse-tête alors qu’il est compliqué de s’y retrouver avec toutes ces images. Mais une fois qu’on s’y est acclimaté, ce n’est pas trop mal.


Grosse pointure, consommation élevée

Malgré ses appliques en bois, ses sièges en cuir fin, sa sophistication électronique au chapitre de la sécurité active et passive, il est difficile de contourner les lois de la physique. Celles-ci veulent qu’un moteur de grosse cylindrée tentant de déplacer une masse de plus de 2 tonnes et demie consommera nécessairement beaucoup. Lors de notre essai qui s’est déroulé en hiver, il nous a été impossible de descendre sous la barre des 17,0 l/100 km. Bref, je suis prêt à parier qu’à Noël, les propriétaires d’un QX80 doivent recevoir une carte des pétrolières pour leur souhaiter une autre excellente année! Par contre, ce gros V8 de 5,6 litres associé à une boîte automatique à sept rapports est très silencieux et d’une grande douceur.

Compte tenu de ses dimensions, de sa suspension relativement souple et d’une direction qui n’est pas des plus nerveuses, il est recommandé de s’en tenir à une conduite respectant les limites de vitesse affichées. Il ne faut pas oublier de mentionner que le rouage intégral de série est très efficace. 

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

New YorkInfiniti dévoile le concept de son prochain QX80
Le gros VUS d’Infiniti, que l’on nomme QX80 depuis quelques années chez la marque japonaise, a bientôt besoin de changements. Le modèle, même s’il demeure plutôt populaire dans son segment niché, commence à vieillir. Sans révéler grand-chose, Infiniti dévoile tout de même quelques dessins de ce qui devrait être le …
Commentaires