Hyundai Tucson 2016 : définitivement plus compétitif

Points forts
  • Confort impressionnant pour un VUS compact
  • Transmission à double embrayage intéressante
  • Transmission 6 rapports parfaitement adaptée
  • Ensemble raffiné
Points faibles
  • Puissance du moteur 2,0 un peu juste
  • Moteur 1,6 litres manquant de «punch»
  • Design intérieur quelconque
  • Version tout équipée trop dispendieuse
Évaluation complète

Hyundai voit grand pour son nouveau Tucson 2016. Par le passé, il était loin d’être le plus compétitif de son segment. Aujourd’hui, la marque coréenne est sûre de pouvoir rivaliser avec la compétition présente dans le segment des VUS compacts. Et Dieu sait qu’elle est étoffée, cette compétition!

À titre d’exemple, les designers de produits chez Hyundai ont demandé aux ingénieurs de s’inspirer de la dynamique de conduite du Volkswagen Tiguan.

Le Tucson 2016 est effectivement plus rigide que celui de la génération précédente, et son système quatre roues motrices s’allie dorénavant au freinage intelligent de roues individuelles pour augmenter la tenue de route dans les courbes.

Défi de la catégorie

Mais bon, dans la catégorie des VUS compacts, le but n’est pas d’en arriver à une Porsche 911 obèse et diluée au maximum. On veut offrir un produit assez jeune et dynamique pour attirer la clientèle visée (jeunes familles, jeunes couples sans enfants, etc.), mais assez confortable et raffiné pour justifier l’achat d’un tel produit en premier lieu.

Pour adéquatement faire sa marque dans ce marché, Hyundai se devait de créer un produit bien balancé : entre dynamisme et raffinement. Honnêtement, c’est chose faite.

Quelques versions

Un véhicule peut-il être décliné en trop de versions? C’est une bonne question à se poser, d’autant plus que le Tucson se présente aux consommateurs en sept ensembles différents.

Malgré le nombre de versions différentes, vous devrez commencer par choisir un moteur. En 2016, deux choix s’offrent à vous. Le premier est un quatre cylindres de 2,0 litres de 164 chevaux et 151 livres de couple, uni à une boîte automatique à 6 rapports. La traction intégrale y est offerte en option.

Le second choix est un quatre cylindres de 1,6 litre turbocompressé de 175 chevaux et 195 livres de couple. Ce dernier envoie sa puissance aux quatre roues du véhicule à l’aide d’une boîte à double embrayage de 7 rapports.

Pour le reste, ça reste une question d’équipement. Si vous voulez un toit panoramique, une clé intelligente, un volant chauffant et un système multimédia à 10 haut-parleurs, il est possible d’équiper votre Tucson avec le moteur de 2,0 litres et arriver à un prix de 33 099 $. Du côté du modèle muni du moteur de 1,6 litre turbocompressé, si vous tenez à avoir des sièges ventilés, des accents chromés et plusieurs touches « premium », le prix atteint 39 599 $, ce qui fait du Tucson l’un des véhicules les plus chers de sa catégorie. Vous pouvez toujours cocher des options plus raisonnables.

L’épreuve des faits

La première question que l’on se pose devant un tel véhicule est : « Quel moulin choisir? » D’autant plus que le moteur de 1,6 litre turbo n’a que 11 chevaux de plus que le moteur atmosphérique de 2,0 litres. La différence se trouve dans son couple car beaucoup plus imposant. Et ça se ressent. Aussitôt que l’on appuie sur le champignon, le moteur de 1,6 litre nous colle au siège, ce qui n’est pas le cas du moteur de 2,0 litres. Qui plus est, la transmission à double embrayage fait un travail des plus remarquables.

Une réponse évidente, alors? Pas vraiment, puisque le 2,0 litres réalise des performances similaires dans toutes les autres facettes de son travail. Dans les deux cas, la puissance est un peu juste par moment, surtout lorsque le véhicule est bien chargé ou s’il fait face à des pentes importantes.

Tant qu’à offrir une version turbo du Tucson, Hyundai aurait pu faire un peu plus d’efforts, quitte à faire tourner le moteur turbo à l’essence super.

Côté comportement, on doit se rendre à l’évidence, le Tucson 2016 est dorénavant beaucoup plus dynamique. Sans aller jusqu’à le positionner au-dessus du CX-5, il fait cependant meilleure figure que le RAV4 et le CR-V. S’inspirer du Tiguan était sans doute une bonne chose. D’ailleurs, avec ses 200 chevaux, la mécanique du Tiguan aurait peut-être dû servir d’inspiration pour la mécanique du Tucson.

Petit bémol, la direction n’est pas des plus communicatives, mais voilà un critère auquel bien des gens seront indifférents.

Pour le reste, le Tucson fait preuve d’une grande qualité d’insonorisation, d’un excellent confort, et globalement, de beaucoup de raffinement.

Être de la partie

D’entrée de jeu, Hyundai annonce un Tucson qui peut rivaliser avec les Rogue, CR-V et RAV4 de ce monde. Alors, le peut-il?

Côté design, certains lui reprochent de manquer d’audace. Pourtant, on devine au travers de sa calandre la Genesis berline. L’intérieur n’est certes pas le plus beau de l’industrie, mais en comparaison avec les autres VUS compacts, le Tucson est égal à ses « collègues ».

En conclusion, il est ardu de trouver beaucoup de défauts au Tucson 2016, puisque, dans les faits, c’est un excellent VUS, qui a tout pour faire une bonne compétition aux autres.

Certes, la direction n’est pas la meilleure, le prix de la version tout équipée est trop cher, et le moteur de 1,6 litre pourrait déployer un peu plus de puissance, mais tout toutes ces lacunes sont oubliées grâce à de belles qualités, comme deux boîtes de vitesse qui font un travail irréprochable.

Il ne faudrait pas que Hyundai s'asseoit sur ses lauriers maintenant que son Tuscon est compétitif. Ça change vite dans le créneau des VUS compacts.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsHyundai Tucson 2016 : définitivement plus compétitif
Hyundai voit grand pour son nouveau Tucson 2016. Par le passé, il était loin d’être le plus compétitif de son segment. Aujourd’hui, la marque coréenne est sûre de pouvoir rivaliser avec la compétition présente dans le segment des VUS compacts. Et Dieu sait qu’elle est étoffée, cette compétition! À titre …
ActualitéVoici les prix du Hyundai Tucson 2016
Le petit Hyundai Tucson est l’un des véhicules les plus populaires du manufacturier coréen : il suffit généralement de regarder par la fenêtre pour en apercevoir un! Le Tucson 2016 a été complètement revu, et l’on en découvre maintenant les prix. Le modèle d’entrée de gamme, équipé d’un quatre cylindres …
BlogueDe l’importance d’avoir un véhicule phare - l'exemple Hyundai Tucson
Chez Hyundai, le Tucson 2016, mieux inspiré qu’avant, est sans contredit un bon véhicule, conçu pour être compétitif dans un segment où la bataille est féroce. Ces « inspirations » ne tombent pas du ciel. Les concepteurs d’un constructeur automobile doivent pouvoir se tourner vers une source de lumière dorée …
EssaisHyundai Tucson 2016, du sérieux chez les VUS compacts
Le Tucson a toujours été un modèle phare pour le constructeur coréen, lui qui s’inscrit dans un segment ultra populaire, celui des VUS compacts. Depuis quelques années, les acheteurs délaissent les voitures au profit des VUS et la tendance n’est pas près de s’estomper à voir l’éclosion des nouvelles souches.
Commentaires