Lexus RX 2015: Opération sportivité

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

Après des années à se faire dire que ses produits manquaient d’inspiration, Toyota a compris le message et présente depuis quelques années des modèles affichant beaucoup plus de caractère. Du côté des voitures, il y a quelques années, on a eu droit à la magnifique LFA démontrant tout le savoir-faire du constructeur au niveau technique. Le concept FT1de Toyota, dévoilé au Salon de Détroit, en a ébloui plusieurs alors que l’arrivée de la nouvelle Lexus RC F représente le dernier aboutissement de Lexus en matière de bolides sports.

Du côté des VUS, Lexus offre une gamme plus classique, mais on tente de répéter la recette qui fonctionne si bien avec les voitures. Le pionnier des VUS de luxe, le RX, a été le premier il y a deux ans à subir une cure de sportivité. On a dynamisé ses lignes, introduit une version F Sport afin de soutenir ses nouvelles prétentions et la livrée de base porte cette année le nom de SPORTDESIGN. Est-ce assez sport à votre goût?

Une chirurgie sportive

En attendant une refonte plus complète, Lexus a doté le RX de lignes plus dynamiques. L’avant arbore la nouvelle signature visuelle des voitures avec sa grille trapézoïdale. Cette année, les designers ont révisé le pare-chocs et la grille, les miroirs latéraux disposent maintenant de clignotants et de nouvelles jantes de 19 pouces font leur apparition. La livrée F Sport possède un peu plus de caractère et s’avère fort réussie. Jamais le RX n’aura été aussi désirable.

Lexus en a aussi profité pour rehausser le niveau d’équipement de série à bord. On a droit notamment à un nouveau système audio et à un écran à cristaux liquides de huit pouces. Lexus nous a habitués à une finition impeccable et à une attention aux détails marquée et c’est toujours le cas avec l’habitacle du RX.

L’instrumentation est fort réussie, tout comme le volant. On est toujours irrité par le Remote Touch Interface (RTI) qui permet de régler une panoplie de paramètres avec une commande imitant une souris. On a au moins ajouté des commandes classiques pour ajuster la radio et le climatiseur, un moindre mal.

Tous les passagers se déplaceront dans un grand confort avec amplement de dégagement aux jambes et à la tête. Les nombreuses surfaces vitrées améliorent la visibilité en réduisant les angles morts en marche arrière. L’espace cargo est assez généreux et son chargement est facilité par le hayon électrique offert de série.

Une seule mécanique, même pour le sportif RX F Sport

Côté moteur, c’est toujours le V6 de 3,5 litres qui propulse le RX 350 et il développe 270 chevaux à 6 200 tr/min avec un couple de 248 lb-pi jumelé à une transmission automatique à six rapports. Dommage que le F Sport n’ait pas droit à une mécanique un peu plus puissante, ça lui aurait permis de rivaliser avec les livrées sportives proposées par les autres constructeurs. Au moins, il peut se targuer d’être plus économe en carburant, 11,7 l/100 km en moyenne. Le F Sport  hérite tout de même d’une transmission plus sophistiquée, huit rapports au lieu de six, avec des palonniers dernière le volant si l’envie vous prend de gérer vous-même le passage des rapports.

Le RX 450h est de retour cette année. Il hérite du même moteur V6, mais cette fois, à cycle Atkinson. Il est jumelé à deux moteurs électriques aux roues arrière, ce qui porte à 295 chevaux la puissance totale du modèle. Eh oui, le plus vert des RX est plus puissant et plus économique : 8,2 l/100 km plutôt que 11,7 l/100 km. Toutefois, son prix de base est aussi rehaussé de 12 000 $ par rapport au RX 350.

Un comportement dynamisé 

Histoire d'offrir un comportement à la hauteur de ses nouvelles aspirations, on a pourvu les suspensions arrière et avant de barres stabilisatrices tout en les raffermissant légèrement. La conduite est ainsi un peu plus intéressante qu’avant…Moins soporifique, disons. C’est encore plus remarquable dans le cas du RX F Sport dont les ajustements sont davantage axés vers le dynamisme. Il représente d’ailleurs le plus intéressant des RX à notre avis.

La puissance du V6 est livrée d’une manière linéaire, sans délai. Certains VUS de luxe offrent plus de punch, mais le RX ne fait pas office d’enfant pauvre. Son rouage intégral demeure performant, transmettant efficacement son couple aux roues ayant le plus d’adhérence. Si vous décidez d’utiliser le RX pour remorquer, sachez qu’il peut tracter une charge de 1590 kg (3505 lb), et ce, même dans sa version hybride.

Avec tous ces attributs, on comprend pourquoi le RX est l’un des modèles les plus vendus dans sa catégorie. Il est gage de qualité et de fiabilité, deux caractéristiques très importantes pour les acheteurs de VUS de luxe. En plus, il est assemblé au Canada!

Partager sur Facebook
Commentaires