Land Rover Range Rover Evoque 2015: Le domaine du superlatif

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

Étroitement dérivé du véhicule concept LRX, l’Evoque a été commercialisé en 2011 et ce VUS urbain aux lignes fort originales a connu un succès instantané auprès des acheteurs tout en recevant plusieurs prix prestigieux. C’est ainsi qu’il a été nommé « utilitaire nord-américain de l’année » en 2012 et « VUS de l’année » par la revue Motor Trend et qu'il s'est vu décerner le même titre de la part de l’émission britannique Top Gear. Vous avouerez que comme entrée en matière, il est difficile de faire mieux.

C'est la silhouette à part de ce VUS de luxe et son toit incliné vers l'avant qui ont fait  craquer les gens et qui continuent de le faire encore aujourd'hui. De plus, dans l’habitacle, on a délaissé les incontournables appliques en bois et les tableaux de bord presque rétro si souvent associés à la marque britannique. Range Rover a ciblé l'utilisateur urbain qui veut s’associer à un véhicule tout-terrain, mais sans les formes carrées et la présentation traditionnelle. Les chiffres de ventes donnent raison aux concepteurs. Mais ces mêmes caractéristiques peuvent parfois devenir des irritants...

Le look d’abord
Généralement, le look est établi selon la fonction, mais l’Evoque fait partie des exceptions alors que la fonction est tributaire de l’allure. Disponible en version trois et cinq portes, cet urbain des bois a fière allure, mais est soumis à quelques contraintes au chapitre de l’habitabilité, surtout aux places arrière. En fait, il faut préciser qu'une fois assis, ce n’est pas si mal. Malgré mes 1 mètre 90, j’ai pris place à l’arrière lors d’une randonnée d’une centaine de kilomètres et c’était relativement confortable. Par contre, accéder à ces places et s’en extirper par la suite est une opération assez difficile et l'exercice n’est pas recommandé à tout le monde.

La planche de bord fait l’unanimité de par sa sobriété et son modernisme. En outre, sur la majorité des modèles, on a délaissé le « plywood » pour de l’aluminium et c’est tant mieux. Comme dans les Jaguar, le passage des rapports est géré par un bouton monté sur la console et qui se déploie lorsque le moteur est lancé. Compte tenu de la piètre fiabilité des produits Land Rover, chaque fois que je mettais le moteur en marche, je priais le ciel pour que cette commande se déploie!

Depuis son lancement, l’Evoque est propulsé par un quatre cylindres turbo 2,0 litres qui a été développé alors que la compagnie était sous le joug de Ford. Il produit 240 chevaux et est associé à une nouvelle boîte automatique ZF à neuf rapports. Soulignons également que le rouage intégral Terrain Response conçu en collaboration avec Haldex permet d’adapter le comportement du véhicule aux conditions de la route et du terrain. Il faut aussi préciser que ce VUS urbain se débrouille bien en conduite hors route.

La conduite est sans histoire à l’exception de la visibilité arrière qui fera des rétroviseurs extérieurs vos meilleurs amis. Sur la route, le moteur est relativement bruyant tandis que le turbo fait sentir sa présence assez grossièrement, du moins pour un véhicule de luxe. Heureusement, l’utilisation de la nouvelle transmission rend les passages des rapports plus doux. Par ailleurs, poussé à la limite, l’Evoque devient fortement sous-vireur. Enfin, l’insonorisation est perfectible.

Encore plus de luxe
Cette  année, Range Rover ajoute deux modèles à sa gamme Evoque, l’un privilégiant le confort et l’autre la conduite. L’Autobiography, livrée jusqu'à maintenant associée au Range Rover et au Range Rover Sport, propose un ensemble de modifications intérieures et extérieures qui lui confèrent le luxe d'une grande voiture. On note les jantes de 20 pouces, une nouvelle calandre ainsi qu’un béquet avant retravaillé. L'extérieur se différencie aussi par les badges « lingots » Autobiography sur le hayon et les prises d'air du pare-chocs avant. À l'intérieur, ces modèles ont des appuie-têtes marqués du logo Autobiography, sigle que l’on retrouve aussi sur les seuils de portes éclairés.

Le nouveau Autobiography Dynamic est l’Evoque le plus performant jamais produit avec son moteur 2,0 litres révisé qui produit maintenant 285 chevaux. Le système d’échappement est modifié et sa sonorité plus sportive. Au chapitre de la dynamique, la direction a été recalibrée pour plus de précision; le châssis bénéficie d'une géométrie de suspension révisée, les ressorts ont été raffermis et les amortisseurs adaptatifs recalibrés.
Et on peut parier que ces deux nouveaux modèles permettront à Range Rover d’engranger d’importants profits.

Partager sur Facebook
Commentaires