Acura ILX 2015: Nord-américanisée

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

Plusieurs rumeurs avancent que l’Acura ILX sera sérieusement transformée dans la même vague de changements provoquée par la nouvelle TLX qui amalgame dorénavant les modèles TSX et TL. Toujours selon les rumeurs qui circulent sur le Web, la prochaine génération de l’ILX sera basée sur une plate-forme modifiée de la TLX.

C’est beau de rêver et ces prédictions se révéleront peut-être vraies un jour, mais en attendant, l’ILX 2015 nous revient pratiquement inchangée. Cette compacte presque de luxe poursuit ainsi sa carrière et on peut affirmer sans se tromper que sa présence dans les salles de démonstration sera la bienvenue en attendant que la TLX soit commercialisée à l’automne. La ILX permet donc à des milliers de personnes de se familiariser avec les produits de la marque de prestige de Honda.

L’exécution avant les origines

Il faut se rappeler que l’ancêtre de l’ILX était la CSX, une exclusivité canadienne fabriquée à l’usine d’Alliston en Ontario. Avec des moyens plutôt modestes, Honda Canada avait réussi à concocter un modèle suffisamment huppé pour être à la hauteur de la réputation de la marque Acura.

Il faut croire que cette réalisation a plu aux Américains qui se sont emparés non seulement du modèle canadien, mais l’ont étoffé, américanisé d’une certaine manière et ont déplacé sa fabrication aux États-Unis. Disposant de moyens plus importants, stylistes et ingénieurs américains ont réussi à transformer une berline Civic en Acura fort potable. Les retouches extérieures sont suffisamment importantes pour différencier la version bourgeoise de l’original. Cette fois, la calandre typique des Acura fait du bon travail pour la départager de la Civic et s’intègre bien à l’ensemble.

Mais la grande différence se situe dans l’habitacle alors que la planche de bord est nettement mieux réussie que celle de la Civic. On retrouve l’écran d’information surplombant un module regroupant les pavés de commande et l’incontournable bouton  de contrôle propre à toutes les Acura et plusieurs Honda par la même occasion. Il faut ajouter que les matériaux sont de bonne qualité et les sièges nettement plus confortables que ceux de la petite sœur.
Malgré les dimensions de la ILX, les places arrière sont spacieuses, et ce, même pour des adultes. On attribue de bonnes notes également au coffre à bagages. Bref, ceux qui rejettent l’ILX du revers de la main en la qualifiant de Civic « pimpée » font fausse route.

Le joyeux trio

Le moteur hybride est un quatre cylindres de 1,5 litre produisant 111 chevaux et associé à un moteur électrique placé entre le moteur thermique et la transmission CVT, la seule disponible. Amateurs d’accélérations sportives, prière de vous abstenir. Pour le conducteur « écolo », les performances permettent de suivre le flot de la circulation sans trop de problèmes. En fait, pour apprécier cette version, il faut savoir adapter sa conduite. Vous bénéficierez alors d’une consommation d’environ 5,0 l/100 km.

Acura propose aussi le modèle à moteur 2,0 litres de 150 chevaux et uniquement offert avec une transmission automatique à cinq rapports. Celle-ci est adéquate, mais on est en droit de se demander pourquoi on ne propose pas la boîte manuelle à six rapports disponible avec le moteur 2,4 litres, d’autant plus que celle-ci est excellente. Quant à la transmission automatique, elle est dans la moyenne. Grâce aux jeux des groupes d’options, il est possible de transformer son Acura en mini-limousine. L’ILX à moteur 2,0 litres est la version la plus populaire et celle qui s’adresse à la majorité des acheteurs.

Fidèle à sa tradition, Honda ne néglige pas les conducteurs sportifs, ce qui explique la présence du moteur 2,4 litres de 201 chevaux. Il n’est offert toutefois qu’avec une boîte manuelle à six rapports. Désolé pour les amateurs de transmission automatique.

Si le choix de moteurs a un effet direct sur les performances et l’agrément de conduite, tous souffrent d’une insonorisation nettement perfectible alors que les bruits de la route s’infiltrent dans l’habitacle. De plus, peu importe le modèle, la suspension est sèche quoique celle qui équipe les ILX à moteur 2,0 litres est plus souple que celle du modèle doté du moteur plus puissant.

Quoiqu’on en dise, l’ILX est un moyen alléchant et tout à fait honorable pour plusieurs de pouvoir exhiber son porte-clés Acura.

Partager sur Facebook
Commentaires