La couverture 2011 : HTT Pléthore, la première diva québécoise

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2011

Chaque année apporte son lot de sportives et de prototypes racés ou extravagants. La plupart du temps américains, européens ou japonais. Parfois même coréens ou suédois. Et puis un jour, on découvre une voiture sport longue, basse et large dont les lignes spectaculaires ont été tracées par un passionné dans son atelier de Laval. 

Luc Chartrand a créé la surprise au salon de Montréal édition 2007 avec une première Pléthore toute noire. C’est cependant la deuxième qui a fait sensation au gigantesque salon SEMA de Las Vegas et au célèbre encan Barrett-Jackson avec sa robe orange et ses immenses portières en élytres. C’est maintenant un véritable prototype avec un habitacle complet, un châssis fonctionnel et un V8 monté en position centrale. Une sportive que ses créateurs promettaient de produire bientôt.

Il n’en fallait pas plus pour que l’équipe du Guide choisisse de présenter cette diva québécoise sur la couverture, avec la promesse d’un premier essai exclusif. Une grande première puisqu’en 45 ans, on n’avait encore jamais vu de voiture conçue chez nous en page frontispice! 

Par une splendide journée de juillet, Bill Petro, grand spécialiste de la photo d’action et ami de longue date de Marc Lachapelle, est venu de Toronto en faisant un crochet par Buffalo pour y louer un gyroscope. Accessoire qui lui permit de prendre la superbe photo en filé qui rayonne sur la couverture avant. Perché sur un escabeau, Petro réalisa ensuite l’image qui montre la Pléthore à l’arrêt, portières et capots ouverts. Photo qui occupe pratiquement tout l’arrière.

Ces couvertures sont possiblement les plus belles de l’histoire du Guide de l’auto, mais surtout, elles montrent une création purement québécoise! En guise d’épilogue, la Pléthore n’a pas encore été mise en production mais le projet avance, discrètement. Son passeport pourrait cependant mentionner un jour plusieurs nationalités.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Voitures anciennesKoundalini, la voiture québécoise oubliée
La Koundalini, c’était le projet de Gaetan Cusson au cours des années 80. Développée et conçue entièrement dans un petit atelier des Cantons de l’Est, elle est demeurée à l’étape du prototype. Produite à seulement un exemplaire, elle est vite tombée dans l’oubli. Complètement fabriquée de manière artisanale, elle était …
ActualitéDeux Manic GT retrouvent leur usine de Granby
Il y a 50 ans cette semaine, une page de l'histoire automobile québécoise se tournait avec la fermeture de l'usine de Granby où les Manic GT étaient assemblées. Afin de souligner l'évènement, le Guide de l'auto a donné rendez-vous à deux propriétaires de Manic à l'ancienne usine, qui héberge aujourd'hui …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires