Ferrari California, le strip-tease qui nous en dévoile encore plus

Le compte à rebours est maintenu concernant le dévoilement en grande première Mondiale de la Ferrari California au prochain Mondial de l’Auto de Paris. Cette dernière, est la première Ferrari à offrir un toit rigide rétractable, un moteur monté à l’avant, un moteur à injection directe et à calage variable des soupapes, sans oublier l’utilisation d’une boîte séquentielle à double embrayage.

Tout récemment, nous avons eu droit au dévoilement des premières informations officielles concernant certaines de ses données techniques, en plus de nous offrir les premières photos d’un modèle entièrement découvert de couleur rouge Ferrari.

Aujourd’hui, on nous dévoile une seconde section d’informations pertinentes du cahier des charges de la future Ferrari California, mais surtout une autre brochette de photos qui nous présentent plus spécifiquement, la Ferrari arborant son toit rigide rétractable, de couleur gris bleu. La voiture qui actuellement semble directement visée par cette dernière est indubitablement la Mercedes-Benz SL, elle aussi offerte en version à toit rigide rétractable.

Rappelons que la Ferrari California abritera sous son capot avant un puissant moteur V8 de 4,3 litres qui va générer pas moins de 460 chevaux de puissance brute et 320 lb-pi de couple. Dans un premier temps, on retrouvera une boîte séquentielle à double embrayage à sept rapports, une technologie de plus en plus répandue chez ces constructeurs spécialistes dans la conception et la réalisation de voitures exotiques et prestigieuses de hautes performances.

Finalement, il appert que le toit rigide pourra se déployer en mois de 20 secondes et deviendrait ainsi le système rétractable, le plus rapide au monde.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesLa Ferrari California, un dévoilement en accéléré…
Ce n’est pas tous les ans, loin de là, que la prestigieuse marque Italienne Ferrari nous dévoile un nouveau modèle, mais à chaque fois il s’agit d’un événement qui profite d’une couverture médiatique mondiale, à la vitesse d’une F1 signée Ferrari pilotée par Kimi Räikkönen ou Felipe Massa. La Ferrari …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires