Dodge Grand Caravan vs Mazda5 : À portes coulissantes

Depuis quelques années, on entend régulièrement parler de véhicules de type multisegment qui, pour plusieurs, seraient sur le point de prendre la place des fourgonnettes.

Oui, certains multisegments gagnent du terrain mais ils sont loin, très loin de prendre la place de l’américaine Dodge Grand Caravan et de la japonaise Mazda5 au Canada. D’un autre côté, nous ne pouvons passer sous silence la grande popularité que connaissent les volumineuses fourgonnettes Honda Odyssey et Toyota Sienna en Amérique du Nord, même si ces dernières se présentent en versions de très haut de gamme et offertes à des prix plus corsés. 

Avec portes coulissantes

Contrairement aux véhicules de type multisegment, les fourgonnettes Grand Caravan et Mazda5 arborent fièrement des portes coulissantes. Chaque véhicule annonce un style qui lui est propre. Personnellement, je trouve la Mazda5 plus jolie bien que les deux présentent des formes qui ont pour but d’offrir la plus grande polyvalence possible. Ils s’adressent chacun à une clientèle bien distincte dont les besoins diffèrent à plus d’un volet.

Tandis que la Mazda5 demeure fidèle à ses formes légèrement arrondies, la dernière mouture de la Dodge Grand Caravan a vu ses lignes passer du tout arrondi aux formes très angulaires. Une approche que je considère discutable face à la concurrence.

Luxe et confort

Les versions SXT de la Dodge et GT de la Mazda sont deux déclinaisons de haut de gamme. Ainsi, on a droit à des sièges tout de cuir vêtus offrant sur les deux véhicules une assise très haute, relativement ferme et des plus confortables. Mathématiquement parlant, la 3e rangée de sièges de la Grand Caravan offre des dégagements au niveau des jambes nettement plus généreux que ceux de la Mazda5.

Le design et la conception de la planche de bord de l’américaine offrent une ergonomie de bon aloi. Malheureusement, les matériaux utilisés viennent assombrir le tout. La présentation plus simple du tableau de bord de la japonaise est plus rassurante. Dans les deux cas, nous avons droit à toutes les nouvelles applications multimédia.

Les deux véhicules sont dotés d’une bonne insonorisation, légèrement supérieure du côté de l’américaine. La Mazda5 avec son moteur quatre cylindres m’a agréablement surpris à ce chapitre.

Deux polyvalences à découvrir

La finition et la présentation des deux véhicules ne peut être prise en défaut. À ce chapitre, la Grand Caravan se distingue par une modularité des sièges qui fait référence en la matière tandis que la Mazda5 se targue de pouvoir accueillir jusqu’à six passagers. La Grand Caravan dont je disposais pour les fins du présent essai offrait le système « Stow’nGo », lequel permet d’escamoter dans le plancher les sièges médians ainsi que ceux de la 3e rangée. Il va sans dire que la Grand Caravan avec sa longueur de 5144 mm, contre 4620 mm pour la Mazda5, demeure une référence pour les familles qui ont à transporter des enfants qui pratiquent au moins un sport.

Les espaces de rangement de la Mazda5 font piètre figure tandis que ceux de la Grand Caravan sont certes plus nombreux mais souvent de dimensions réduites. Là où tout se joue entre ces deux véhicules, c’est au niveau de l’espace de chargement, lequel sera, pour bon nombre d’automobilistes, le « critère » qui les amènera à prendre possession de l’un ou l’autre de ces deux véhicules.

Une question de besoins

L’espace de chargement de la Mazda5 passe de 112 à 857 litres une fois la banquette abaissée. De son côté, la Dodge Grand Caravan compte sur un espace de chargement titanesque qui varie entre 920 à 4070 litres. Dans les faits, et ce pour la très grande majorité d’entre nous, la modularité offerte par la Mazda5 est amplement suffisante, tandis que celle de la Grand Caravan peut répondre à des besoins beaucoup plus spécifiques.

Une fois les dossiers de la Mazda5 abaissés et les sièges de la Grand Caravan retranchés dans le plancher, nous avons droit à deux planchers plats qui facilitent le chargement de pièces lourdes.

Quatre vs six cylindres

La Dodge Grand Caravan SXT est mue par un moteur V6 de 4,0 litres dont la puissance est de 251 chevaux et le couple de 259 lb–pi. Le tout accouplé à une boîte automatique à six rapports. Une nécessité pour un véhicule dont le poids avoisine les 1960 kg. À cela s’ajoute un système de coupure interactive de l’alimentation en décélération (iDFSO).

La Mazda5 est propulsée par un moteur quatre cylindres de 2,3 litres délivrant une puissance de 153 chevaux et un couple de148 lb-pi. Ici, la boîte automatique est seulement à cinq rapports. Malgré cela, le véhicule présente des performances amplement suffisantes, voire agréablement surprenantes pour les besoins quotidiens de la grande majorité d’entre nous. Dans les deux cas, ces moteurs s’abreuvent d’essence ordinaire.

Des consommations moyennes révélatrices

J’ai utilisé ces deux véhicules dans des environnements assez similaires, soit 2/3 route à une vitesse de croisière de 115 km/h et le tiers en circulation urbaine.

Ainsi, la Mazda5 s’est avérée la plus économique, mais de très peu et c’est parfaitement normal. Son rapport poids/puissance est plus juste et sa boîte automatique n’a que cinq rapports. De son côté, la volumineuse Dodge Grand Caravan m’a agréablement surpris à ce chapitre. Son V6 de 4,0 litres associé à une boîte à six rapports contribue largement à son indice de consommation de carburant. On peut même dire qu’il vaut mieux opter pour cette motorisation plutôt que le V6 de 3,3 litres de seulement 175 chevaux.

Dodge Grand Caravan    12,0 l/100 km (24 mi/gal)
Mazda5                        11,0 l/100 km (26 mi/gal)

Deux comportements opposés

Bien que nous soyons en présence de deux véhicules offrant des suspensions indépendantes, des amortissements relativement fermes, des freins à disques et des pneus de 16" pour la Mazda ou de 17" pour la Dodge, ces véhicules offrent un comportement qui leur est propre.

La Grand Caravan, malgré ses dimensions très généreuses, se conduit avec grande facilité sur circuit urbain, nonobstant l’immense plaisir de se trouver une place de stationnement. C’est une grande routière sauf qu’elle est plutôt sensible aux vents latéraux.

La Mazda5 se faufile avec une excellente dextérité que ce soit en ville ou sur la route. Son comportement est extrêmement homogène pour un véhicule de cette catégorie. Après tout, elle est conçue sur la base de la Mazda3!

Résultats de l’essai

Grand Caravan                           Mazda5

Avantages :

Polyvalence impressionnante     Gabarit très raisonnable
Bon moteur et bonne boîte        Comportement très sain
Habitabilité très généreuse        Performances honnêtes
Plus économique de prévu         Boîte manuelle disponible
Prix plus compétitifs           

Désavantages :

Silhouette peu convaincante      Rangement et chargement limités
Recouvrement plus plastiques    Étroitesse des places arrière
À ignorer le moteur 3,3 litres     Boîte automatique à cinq rapports

En résumé

Voici les deux fourgonnettes les plus vendues au Québec et dans certains coins du Canada. Ici, nous sommes en présence de deux excellents véhicules qui constituent un très bon achat. Il n’est pas évident de déterminer laquelle est la meilleure, mais il est fort simple de conclure qu'elles s’adressent à des clientèles différentes qui sauront apprécier leur achat…

Partager sur Facebook
Commentaires