Land Rover Range Rover - Le jubilé

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2021

Le Range Rover est arrivé sur le marché en 1970, ce qui signifie que 2020 marque le jubilé, ou le cinquantième anniversaire, de ce modèle devenu presque légendaire. Exprimant une conception tout à fait britannique du luxe, le Range Rover se présente comme « la voiture pour toutes les occasions », selon la marque anglaise. Que ce soit pour une sortie mondaine ou un week-end à la campagne, le Range Rover est dans son élément.

L’évolution du Range Rover se fait à la vitesse des glaciers. Depuis 1970, seulement quatre générations du modèle se sont succédées, et c’est cette continuité qui fait en sorte que le design du Range demeure presque intemporel. Les éléments de style propres à toutes les générations sont nombreux, que ce soit le capot avant de type clamshell, le toit qui semble presque flotter au-dessus du véhicule, ou encore les proportions classiques, avec porte-à faux relativement courts, permettant au Range de faire preuve d’excellentes aptitudes en conduite hors route.

Toute une série d’éditions spéciales

Pour marquer l’occasion, Land Rover a décidé de proposer toute une série d’éditions spéciales du Range, et de lancer une nouvelle famille de moteurs turbodiesel Ingenium à six cylindres en ligne, développés et construits au Royaume-Uni, pour remplacer le V6 diesel offert sur le modèle antérieur. Comme le nouveau turbodiesel adopte la configuration à six cylindres en ligne, cela devrait réduire les vibrations, un moteur en ligne étant plus équilibré qu’un moteur en V.

Aussi, le nouveau turbodiesel à six cylindres en ligne est plus léger de 80 kilos que le V6 antérieur, et il est également doté de l’hybridation légère avec système électrique de 48 volts. Cela permet de récupérer l’énergie lors de la décélération pour ensuite la redéployer lors des reprises ou des accélérations franches. Le nouveau moteur diesel rejoint donc le V8 suralimenté par compresseur ainsi que les autres motorisations livrables sur le Range, comme la motorisation hybride rechargeable P400e, entre autres.

Le Range Rover Fifty ne sera produit qu’à une quantité limitée à 1 970 exemplaires, en référence à la première année du Range, et proposé en trois couleurs uniquement, soit Tuscan Blue, Bahama Gold et Davos White, trois teintes que l’on retrouvait déjà sur le tout premier modèle. Le Fifty, élaboré sur la base du Range Rover Autobiography, est disponible en configuration à empattement régulier ou allongé, et roule sur des jantes spécifiques de 22 pouces. Pour marquer son exclusivité, cette édition limitée affiche l’inscription « Fifty » réalisée par la calligraphie de Gerry McGovern, designer en chef de la marque anglaise. Parmi les autres éditions spéciales, on dénombre les HSE Westminster et HSE Westminster Black, offertes avec l’ensemble des motorisations, sauf le V8 suralimenté par compresseur, lequel est réservé au SV Autobiography Dynamic Black.

Conduire un Range Rover, c’est guider un véritable salon sur roues tellement le confort est souverain. L’insonorisation s’avère particulièrement réussie, le confort des sièges, remarquable, et le design de l’habitacle respire le luxe et la richesse. Malgré le poids du Range Rover très élevé, les mouvements de caisse sont très bien maîtrisés, tant et aussi longtemps que l’on ne demande pas à ce mastodonte de se montrer sportif. La conduite en souplesse, sans brusquer les passagers, voilà la grande force du Range Rover. Les variantes animées par le V8 surcompressé livrent des performances stupéfiantes pour un VUS de ce gabarit avec, en prime, une trame sonore où l’on perçoit juste ce qu’il faut du souffle du compresseur volumétrique et de la rondeur du V8. À l’autre extrême, le moteur quatre cylindres doublé du moteur électrique de la variante P400e permet de circuler dans un silence complet lorsque le niveau de charge de la batterie l'autorise.

Plus ça change, plus c’est pareil

Le Range Rover est doté d’un cachet indéniable, mais la fiabilité à long terme des véhicules Land Rover demeure un enjeu de taille, et ce, depuis des années. Dans la plus récente étude portant sur la fiabilité des véhicules après trois ans d’usage menée par la firme spécialisée J.D. Power and Associates, Land Rover se classe au dernier rang sur les trente-deux marques répertoriées, derrière Chrysler, Jaguar et Volvo. Comme Land Rover figurait à l’avant-dernier rang, devant Fiat, selon la même étude en 2019, on peut vraiment dire que plus ça change, plus c’est pareil.

Tout compte fait, le Range possède d’excellentes aptitudes en conduite hors route, que la majorité de la clientèle n’exploitera jamais, un style presque intemporel qui lui permet de bien traverser le temps, et il s’agit d’un véritable véhicule de luxe. Ces atouts lui confèrent un pouvoir d’attraction bien réel mais, malheureusement, c’est souvent une  autre réalité qui rattrape les acheteurs…

Feu vert

  • Cachet indéniable
  • Excellent confort
  • Gamme étendue de motorisations
  • Qualité de la chaîne audio

Feu rouge

  • Fiabilité atroce
  • Prix élevés
  • Options nombreuses et chères
  • Consommation élevée (V8)

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires