Volkswagen a vendu des milliers de véhicules qui auraient dû être détruits

Volkswagen aurait vendu illégalement 6 700 véhicules. En effet, lorsqu’un constructeur automobile développe un nouveau modèle, une certaine quantité de véhicules préproduction sont assemblés. Ceux-ci ne peuvent être vendus aux consommateurs.

C’est pourtant ce qu’aurait fait Volkswagen d’après Der Spiegel, un média allemand.

Ces quelques milliers de véhicules auraient été vendus au cours de la dernière décennie, et ce, en Europe et en Amérique du Nord.

Cette nouvelle survient alors que Volkswagen fait encore face aux lourdes conséquences du scandale des moteurs diesel dont elle est l’auteure.

Le tout aurait commencé en 2006. À ce moment, le constructeur allemand s’est mis à vendre des véhicules de préproduction. Selon le kilométrage affiché sur l’odomètre, ils étaient soit vendus comme des véhicules neufs ou usagés. Ils étaient acheminés à des concessionnaires qui ne se doutaient de rien.

Le nombre de véhicules touchés pourrait s’élever jusqu’à 17 000, estime le média allemand.

Les constructeurs automobiles sont autorisés à vendre des véhicules de préproduction bien que ce ne soit pas une coutume dans le milieu. En revanche, il faut remplir de la documentation afin que ce soit légal. Ce qui n’a pas été fait par Volkswagen.

Volkswagen a affirmé qu’aucun accident, mort ou blessure n’a été recensé suite à la vente illégale de ces milliers de véhicules.

Aucun modèle en particulier ne semble avoir été ciblé.

Les autres marques appartenant à Volkswagen (Audi, Bentley, Bugatti, Lamborghini, Porsche, etc.) n’auraient pas participé à stratagème.

Au moment de publier, nous étions dans l’attente d’une réponse de la part du département des relations publiques de Volkswagen Canada afin de connaître la présence de ces véhicules au pays et le plan d’intervention auprès des clients affectés.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéDieselgate : Audi condamné, la facture s’alourdit pour Volkswagen
La facture du « dieselgate » s’est encore alourdie mardi pour Volkswagen, avec l’amende de 800 millions d’euros infligée à sa filiale Audi par la justice allemande, tandis que plusieurs enquêtes pénales se poursuivent contre des dirigeants. Audi renonce à contester la sanction décidée par le parquet de Munich et …
ActualitéDieselgate : les origines du dispositif tricheur de Volkswagen
Road & Track vient d'obtenir des informations intéressantes sur le dispositif que Volkswagen a utilisé pour passer outre les lois antipollution avec ses moteurs diesel. En 1999, Audi développait son V6 turbodiesel de 3,0 litres. Ce moteur répondait bien aux exigences, mais il était trop bruyant lorsqu'il tournait au ralenti.
ActualitéFCA aurait aussi triché sur ses tests antipollution
Après Volkswagen, il semblerait que ce soit au tour de FCA d’être dans l’eau chaude au sujet d’un dispositif modifiant les émissions de ses moteurs diesel. Selon une lettre provenant du gouvernement allemand, le constructeur aurait volontairement installé un système qui modifierait la quantité d’émissions émise dans au moins quatre …
ActualitéVolkswagen pourrait être le plus grand manufacturier pour une 5e année
Le marché de l’automobile a pris un virage crucial depuis une trentaine d’années. On est passé d’un ensemble de grands fabricants pour la plupart indépendants à quelques géants qui regroupent plusieurs marques et qui comptent leurs profits par milliards. La course pour être le plus gros manufacturier est féroce et …
Commentaires