Volkswagen Tiguan 2016: Simplicité exemplaire

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

Huit années, c’est pratiquement une éternité dans le monde de l’automobile alors qu’en général les modèles connaissent une refonte complète tous les six ans avec, entre-temps, une révision tout de même importante après quelques années. Bien entendu, les rumeurs d’un nouveau Tiguan sont nombreuses depuis plusieurs années, mais le constructeur de Wolfsburg persiste et signe avec son VUS compact. En fait, il n’a pas tort, car ce modèle est toujours très compétitif face à une concurrence qui se renouvelle sans cesse.

Contrairement à tous les autres véhicules du genre ou presque, le Tiguan ne tente pas de nous convaincre qu’il est un baroudeur pur et dur, capable d’affronter les sentiers les plus mal entretenus. Non, ses dimensions légèrement inférieures à la moyenne de la catégorie le font apprécier en conduite urbaine et contribuent à une tenue de route pratiquement sans reproche.

Sobriété, sobriété

Les stylistes qui ont dessiné le Tiguan ont joué la carte de l’élégance et de la sobriété au détriment du style tape-à-l’œil de certains concurrents. Les angles sont arrondis et la calandre est très discrète avec ses deux bâtonnets horizontaux au centre desquels est ancré l’écusson de la marque. 

L’ensemble des lignes contribue à lui conférer une silhouette qui se situe entre une berline et un utilitaire. Le résultat est élégant et permet au véhicule de demeurer dans la lutte depuis des années sans avoir l’air démodé. Pareillement à l’intérieur où la planche de bord est ultra sobre, ce qui n’est pas nécessairement un défaut. Chaque chose est à sa place, l’écran principal n’est pas le plus grand mais il est quand même de dimensions correctes, les matériaux sont de qualité et l’assemblage sérieux. La nacelle abritant les instruments intègre de larges cadrans indicateurs à chiffres blancs sur fond noir. Ils sont séparés au centre par un écran d’information qui s’avère fort utile. Les buses de ventilation circulaires sont nombreuses et faciles à orienter dans toutes les directions.

De bonnes notes également pour les sièges avant qui sont fermes et qui se révèlent confortables même après de longues heures de route. En plus, leur support latéral est bon. Et malgré de modestes dimensions extérieures, les places arrière offrent un généreux dégagement pour les jambes et la tête. Ce confort de la banquette arrière se paie en quelque sorte au niveau du coffre à bagages dont les dimensions sont inférieures à la moyenne de la catégorie. Notons au passage la présence d’un passe-ski qui permet à quatre adultes de voyager confortablement tout en transportant leurs skis de façon sécuritaire.

Efficacité et simplicité

Si vous êtes de ceux qui ne savent jamais quel groupe propulseur choisir, le Tiguan vous facilitera la vie alors qu’il ne ronronne qu’avec un seul moteur, soit le quatre cylindres 2,0 litres turbocompressé d’une puissance de 200 chevaux et d’un couple de 207 livres-pied. Contrairement à la tendance actuelle de n’offrir que des boîtes automatiques, il peut être associé à une manuelle à six rapports. Cependant, cette transmission se limite au modèle Trendline à traction avant. Toutes les autres versions sont disponibles avec la boîte automatique à six rapports, laquelle effectue du bon travail. Il faut ajouter qu’il est possible de commander le rouage intégral 4Motion sur tous les modèles de la gamme, que ce soit en option ou en équipement de série. Cette année, cependant, ce rouage, qui a fait ses preuves depuis longtemps, a été éliminé de la version Trendline. Il est transparent et efficace à la fois. De plus, il n’alourdit pas tellement la voiture, de sorte qu’il n’affecte pas beaucoup les performances ni la consommation de carburant qui est relativement faible. Pour de meilleures accélérations et reprises, Volkswagen recommande de l’essence super.

Sur la route, la direction s’avère d’une grande précision tandis que le Tiguan s’accroche dans les virages avec détermination. On ne se croirait pas au volant d’un véhicule ayant un centre de gravité  élevé tant son comportement routier est impressionnant. Des jantes de 18 pouces peuvent être commandées par le biais de groupes d’options, mais l’on peut facilement s’accommoder de celles de 17 pouces livrées de série. Contenu de la qualité de nos routes, ce pneu au profil plus élevé aide sensiblement au confort.

Un jour, un modèle succédera au Tiguan, mais en attendant, il est difficile de trouver à redire.

Partager sur Facebook
Commentaires