Honda CR-V 2013: Évolution réussie

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

Il serait difficile d'accuser Honda de ne pas demeurer fidèle à ses habitudes. En effet, la plupart du temps, la compagnie japonaise propose un véhicule qui est généralement l'un des meilleurs de sa catégorie et, dans bien des cas, il transforme de façon assez spectaculaire les données de ce créneau. Par la suite, un peu comme chez les constructeurs allemands, on procède par petites étapes permettant ainsi d'offrir sur le marché un produit bien fignolé sans pour autant devoir essuyer les plâtres suite à une conception trop hâtive ou à une mécanique fragile.

Cette recette est suivie à la lettre dans le cas du CR-V. Comme le démontre notre match comparatif de cette catégorie situé en première partie de cet ouvrage, ce VUS compact ne se classe pas premier, mais il propose un ensemble de caractéristiques et des qualités qui en font l'une des meilleures valeurs de sa catégorie. À l'automne 2011, Honda a procédé à une révision passablement importante de ce modèle. On a surtout consacré les efforts de modifications à la carrosserie et à l'habitacle. Quant à la mécanique, elle est demeurée plus ou moins inchangée. Et, il serait difficile de reprocher cette décision, car ce quatre cylindres demeure toujours l'une des références. Curieusement, lors de la présentation de ce modèle à la presse, les informations quant à ce groupe propulseur ont été assez sommaires. Pourquoi insister sur un élément qui change très peu?

Lutte à la friction

Si la cylindrée du moteur demeure la même, plusieurs des composantes internes ont été raffinées, modifiées et parfois remplacées afin de pouvoir réduire la friction interne. C'est un fait connu, la friction réduit la puissance d'un moteur et ne fait rien pour améliorer la consommation de carburant. Les ingénieurs de Honda ont décidé de s'attaquer à cet ennemi invisible. Grâce à leurs efforts, ils ont réussi à réduire cette friction de 5,4 % et développé un alternateur plus efficace. Cela s’est traduit par une hausse de la puissance de 5 chevaux, 180 vs 185, et un couple de 163 lb-pi, une progression de 2 lb-pi. La transmission automatique à cinq rapports est de retour. Là encore, on a modifié son fonctionnement afin de réduire la friction interne.

On aurait bien aimé voir Honda faire appel à une transmission automatique à six rapports, mais c'est peine perdue. Donc, malgré la puissance du moteur augmentée de quelques équidés, celle-ci ne sera pas perceptible au chapitre des accélérations. En fait, il y a peu de différence pour effectuer le 0-100 km/h entre la nouvelle et l'ancienne version. Cet exercice est bouclé en 8,6 secondes.

Comme sur la version antérieure, le client pourra choisir entre un modèle à traction avant ou à transmission intégrale. Cette dernière, maintenant nommée « Real Time AWD with Intelligent Control System », demeure similaire à l’ancien système de par son principe de base, mais elle s’exécute de façon plus efficace et plus rapide grâce…à son contrôle intelligent. C'est une traction avant la plupart du temps. Le couple est transféré aux roues arrière lorsque l'avant commence tout juste à perdre de l'adhérence; plus besoin de faire patiner les roues avant pour embrayer les roues arrière. C'est simple, pas trop lourd non plus et son fonctionnement est assez efficace. Par contre, le CR-V n'est nullement équipé pour aller dans les sentiers. C'est un véhicule « toutes routes » mais ne tentez pas de dépasser ses limites, vous allez vous embourber ou même endommager le dessous du véhicule.

Plus élégant, plus pratique

Si justement vous ne partagez pas mon opinion quant à la vocation exclusivement routière du CR-V, allez faire un tour sur le site officiel de Honda Canada. Au fur et à mesure qu'on monte dans la gamme des prix, on se rend compte que le véhicule n'est pas équipé pour aller jouer les baroudeurs, mais surtout pour vous entourer de confort et de luxe. Il y a un toit ouvrant de grande dimension, la sellerie de cuir, le système audio de meilleure qualité et il y a même un système qui vous permet de recevoir des textos dans votre voiture sans devoir faire appel à votre téléphone intelligent. Je laisse le soin aux représentants des ventes de vous vanter les mérites respectifs de tous les accessoires.

Par contre, il est important de savoir que tous les modèles de la gamme du CR-V sont équipés du système Eco qui permet de réduire la consommation de carburant en modifiant certains paramètres. Vous appuyez sur le bouton vert Eco et le système s’occupe de tout. Je sais que plusieurs de mes collègues vont pester contre ce système qui supposément réduit de façon assez drastique les performances de ce petit multisegment mais, croyez-moi, en conduite de tous les jours et dans la circulation normale, il n'y a pas de différence. Vous ne serez pas sérieusement pénalisés au chapitre des accélérations et des reprises mais vous allez économiser un peu de carburant.

La silhouette de ce modèle a toujours été un sujet de controverse. En effet, même s’il ne déborde pas d'excentricité, le CR-V affiche quand même des caractéristiques visuelles assez spéciales. Cette fois, il s'agit des feux arrière qui sont montés de chaque côté du hayon en position verticale. De plus, les stylistes ont réussi à bien agencer ces feux à l'ensemble de la carrosserie de façon harmonieuse. Comme le veut la tendance de nos jours, la fenestration est relativement étroite et se termine tout près des feux arrière après le pilier C. De plus, ces vitres sont cerclées d’une bande de chrome qui est d’un bel effet pour les véhicules aux couleurs plus vives. Mais la transformation la plus importante est la grille de calandre dotée de trois barres horizontales qui sont d'un bel effet. Il faut également ajouter que le bouclier inférieur monté sous le pare-choc donne un air un peu plus macho au CR-V, même si le véhicule ne l'est pas. Dans l'ensemble, les modifications à la silhouette sont suffisamment importantes pour démarquer ce modèle de celui qui l'a précédé.

On retrouve la même pensée ou la même philosophie dans l'habitacle alors qu'on a réussi à moderniser de façon assez intéressante la planche de bord, mais sans jamais rien bouleverser. Le levier de vitesses demeure toujours à la partie inférieure de la console centrale mais il est surplombé par un écran d'affichage beaucoup plus grand que précédemment, tandis qu'un autre petit écran d'information surplombe le tout. Il faut également souligner la présence d'un cadran indicateur de vitesse grande dimension. À sa gauche, on retrouve en annexe un petit compte-tours tandis qu'à droite, ce sont le thermomètre et la jauge d'essence.

L’habitacle est truffé de nombreux espaces de rangement tandis que le système de déploiement du dossier arrière est un exemple de simplicité et d'efficacité. Comme toujours, la qualité des matériaux est sans faille tout comme la finition.

Au-delà des performances

Il est vrai que le CR-V n'est pas le plus rapide de sa catégorie. Il n'est pas non plus le plus économique. Malgré tout, son équilibre général est tel que c'est un plaisir de le conduire. Les performances du moteur ne sont pas spectaculaires, on n'a pas l'impression de demeurer collé à la route. Certains se plaignent que le niveau sonore est élevé, c'est vrai. D'autres ne s'en préoccupent pas. Pour ma part, j'aurais apprécié une transmission automatique à six rapports qui aurait pu permettre de réduire la consommation de carburant et le niveau sonore dans l'habitacle.
Par contre, agrippant un volant qui se prend bien en main et bénéficiant d'une bonne position de conduite, c'est un plaisir de rouler en CR-V. Ce multisegment possède une énergie de conduite qui n'est pas nécessairement liée exclusivement aux performances. Les réactions de la suspension, le feedback de la direction, la relative nervosité du moteur travaillent de concert pour offrir un agrément de conduite fort intéressant.
C'est cet ensemble de facteurs ainsi que la longévité proverbiale des mécaniques Honda qui expliquent cette popularité. Bien entendu, les responsables du marketing ont réussi à offrir une palette de modèles proposant pratiquement toutes les combinaisons imaginables d'équipement et de prix. À voir le nombre de CR-V qui circulent sur nos routes, on peut en déduire qu'ils ont accompli du bon travail.

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires