BMW X6 2013: L'excentrique de la famille

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

 

En général, les véhicules produits par BMW arborent une silhouette qui correspond aux crédos esthétiques en vigueur. Il y a bien eu l'époque du styliste en chef Chris Bangle avec ses voitures iconoclastes, mais on est rentré dans le rang depuis son départ. Il y a toutefois une exception : le X6 dont l'apparence demeure toujours controversée. Et encore, il ne s'agit que de sa partie arrière qui est fortement inclinée et qui ressemble à celle d’un coupé sport. Mais puisque c’est un multisegment, il est facile de comprendre pourquoi ce modèle suscite la controverse. En effet, de par la définition même de cette catégorie, on parle d'un véhicule capable de transporter une quantité assez importante de bagages tout en circulant sur les routes les plus variées.

Lorsqu'on prive le coffre à bagages de précieux litres de chargement à des fins esthétiques, il y a matière à discussion. En outre, la configuration de la carrosserie rend la visibilité arrière très problématique pour le conducteur. Même lorsqu'il n'y a pas de passagers en arrière, elle est plus que perfectible. Installez-y deux personnes, et vous devrez faire confiance aux rétroviseurs extérieurs seulement. En plus, comme si cela n'était pas suffisant, la silhouette ne fait pas l'unanimité non plus... Par contre, ceux qui apprécient ce modèle en sont d'ardents défenseurs.

La loi, c’est la loi !

Les modifications aux règlements européens ont parfois des répercussions sur notre continent. Obligés d'apporter des changements à leurs véhicules pour respecter de nouvelles normes européennes, les constructeurs du Vieux Continent nous en font profiter également. Cette fois, ce n'est pas au chapitre de la mécanique mais au sujet de modifications sur la sécurité générées par la législation.

Les phares de jours sont dorénavant obligatoires et les véhicules doivent en plus assurer une meilleure protection pour les piétons en cas d’impact. C’est pourquoi la version 2013 du X6 est munie de feux de route à diodes électroluminescentes. En plus d'offrir un meilleur éclairage, ces derniers permettront d'identifier automatiquement qu’il s'agit d'un produit de la marque bavaroise. Ils sont également adaptatifs, ce qui signifie qu'ils vont balayer la route dans les virages. De plus, les DEL seront aussi utilisées sur les feux arrière, permettant aux autres automobilistes de mieux voir la voiture. Du même coup, on en a profité pour modifier les réceptacles des phares antibrouillard localisés à chaque extrémité des pare-chocs avant.

Dans l'habitacle, on offre dorénavant des selleries en cuir de différentes couleurs. Il sera possible de commander une banquette arrière pleine largeur. Mais mieux vaut le savoir tout de suite, l'espace est limité pour l’occupant de la place centrale.  Au chapitre de la motorisation, les deux mêmes moulins que précédemment sont au catalogue. Un moteur six cylindres en ligne turbocompressé de trois litres produisant 300 chevaux et 300 lb-pi de couple propulse la XDrive 35i. Si vous optez pour le modèle XDrive 50i, c'est un V8 de 4,4 litres qui ronronne sous le capot. Ce moteur turbo crache 400 chevaux et son couple est de 450 lb-pi. Dans les deux cas, on fait appel à une boite automatique à huit rapports alors que la transmission est intégrale. Il faut souligner également que le système XDrive de traction intégrale s'est fortement raffiné au fil des années. Ceux qui ont encore en tête le misérable système de la première génération auraient avantage à essayer ce que l'on propose de nos jours. Toujours au chapitre des groupes propulseurs, on offre cette année l'option M Performance, à ne pas confondre avec la gamme M. Dans le premier cas, le moteur six cylindres bénéficie d'un gain de puissance de 15 chevaux et le V8 gagne 30 chevaux.

La conduite de ces modèles, peu importe la motorisation, assure une tenue de route rassurante et une stabilité linéaire assez exceptionnelle. Après tout, il s'agit de produits BMW! Toutefois, en raison de l'utilisation de pneus de grandes dimensions, le confort sur mauvaise route est plus limité que dans certains modèles concurrents.

M comme dans Magnifique

Les constructeurs allemands se livrent une chaude lutte au chapitre des modèles plus performants que la moyenne. Chez Audi, on les identifie par les lettres S ou RS, chez Mercedes-Benz, on parle de véhicules portant l’écusson AMG, tandis que chez BMW, on identifie ces véhicules par la lettre M. Le X6M respecte la norme de ces modèles avec son moteur V8 de 4,4 litres biturbo de 555 chevaux et son couple de 500 lb-pi faisant équipe avec une boite automatique M Sport à six vitesses. Il permet ainsi des accélérations similaires à celle d'une Porsche 911. Et le fait de boucler le 0-100 km/h en moins de cinq secondes pour un gros multisegment de 2 tonnes est impressionnant, même pour le plus blasé des conducteurs. Naturellement, toutes les composantes de cette voiture d'exception ont été modifiées afin d'optimiser les performances. Comme pour tous les modèles du genre, on nage dans l'illogisme. Cependant, pour les amateurs voulant concilier commodité et sportivité, le BMW X6M est en mesure de combler leurs attentes.

 

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesBMW X7: un gros VUS par et pour les américains
BMW X7 : un gros VUS par et pour les Américains Le manufacturier bavarois BMW a confirmé la création d’un nouveau VUS qui viendra se loger au sommet de sa gamme : le BMW X7. À l’occasion du 20e anniversaire de l’usine de Spartanburg, en Caroline du Sud, le président …
BeijingUne version coupé du Mercedes-Benz ML dévoilé à Beijing
Mercedes-Benz présente le concept d’un futur VUS coupé basé sur le très populaire ML au Salon de l’auto de Beijing. Suite au lancement du BMW X6 en 2008, beaucoup de gens croyaient que le bizarre VUS-coupé-4 portes serait ridiculisé par le public, et serait vendu à quelques unités seulement. Six …
ShanghaiLe Mercedes-Benz GLC Coupé sera… presque à Shanghai!
On le sait, les manufacturiers allemands se suivent de près; dès que l’un d’entre eux se lance dans un segment, les autres se dépêchent de développer un compétiteur. Par exemple, BMW a récemment présenté une version moins pratique et plus stylisée de son utilitaire X3 dénommée X4. Ce véhicule est …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires