Ford Taurus 2013: L'embarras du choix

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

Les grandes berlines n’ont plus tellement la cote auprès des acheteurs, surtout au Québec. Non seulement leurs dimensions rebutent bien des gens, mais grosseur signifie souvent lourdeur, ce qui nécessite un moteur plus puissant et donc plus gourmand. Chez Ford, la Taurus est une voiture bourrée de qualités. Et pour convaincre les acheteurs, les responsables du développement de ce modèle nous offrent une version 2013 bonifiée pratiquement à tous les chapitres.

Ceux qui s'attendaient à une refonte extérieure complète seront déçus. En effet, les modifications sont passablement limitées. Elles se résument essentiellement à un nouveau capot, des jantes plus grosses, et à quelques modifications à l’arrière. En revanche, on a mis le paquet au chapitre de l'équipement et de la sophistication technologique. Les temps ont vraiment changé chez les constructeurs américains. Il n'y a pas si longtemps, l'apparence était plus importante que la substance.

Des raffinements en quantité
Si l’intérieur de cette berline n'a pas tellement changé, la liste des équipements de série s'est fortement allongée. Le confort des occupants et du pilote a été privilégié. Sans vouloir tomber dans une liste exhaustive, on peut toutefois souligner la présence d’un nouveau volant chauffant qui vient s'ajouter aux sièges chauffants/refroidissants garnis de cuir ainsi qu’aux sièges multicontours avec fonction de massage. Et puisque c’est au goût du jour, la voiture est aussi dotée d’une clé intelligente qui permet au conducteur de démarrer le moteur par bouton-poussoir en ayant tout simplement la télécommande sur lui. Au chapitre de la conduite elle-même, on note les feux de route à gestion automatique si un véhicule s'approche en sens inverse, les essuie-glaces à détecteur de pluie, la caméra de recul avec projection sur écran de 8 po monté sur la partie centrale de la planche de bord. Enfin, comme dans les berlines de grand luxe, l'écran pare-soleil arrière à commande électrique protège les occupants de la banquette arrière des rayons du soleil et aide à préserver la fraîcheur de la cabine.

Et tant qu'à y être, il faut mentionner le régulateur de vitesse adaptatif, l'avertisseur de collision avec assistance au freinage, le système d'information sur les angles morts (BLIS®), l'alerte de trafic transversal ainsi que le système MyKey permettant d'actionner des modes de conduite limitée. Ces modes permettent, par exemple, de programmer une vitesse maximale ou un niveau maximal de volume du système audio, question d’avoir l’esprit en paix si on laisse la voiture à Fiston ou à Pitchounette.
 
EcoBoost : la voie de l'avenir
Il y a une couple d'années, la compagnie Ford dévoilait ses nouveaux moteurs EcoBoost : de plus petites cylindrées, ils produisent tout de même une force égale à celle d'un moteur beaucoup plus gros tout en consommant moins. C'est du moins la théorie.

Cette année, la grande nouveauté au chapitre de la motorisation est la venue d'un quatre cylindres EcoBoost. Avec une cylindrée de 2,0 litres, on peut se demander s’il sera à la hauteur, mais il faut savoir que sa puissance est de 240 chevaux avec un couple de 270 lb-pi, ce qui permet d'assurer des performances correctes. Toujours dans la même famille EcoBoost, mentionnons le retour du V6 de 3,5 litres générant une puissance de 365 chevaux et un couple de 350 lb-pi. C'est le moulin utilisé dans la tonitruante version SHO et le plus puissant moteur EcoBoost chez Ford.

Il existe également dans la gamme Taurus un autre V6 3,5 litres. Il s'agit du moteur de base et il est atmosphérique. En usage normal, ses 288 chevaux sont adéquats. Cependant, son couple est inférieur − de très peu, mais inférieur quand même − au moteur quatre cylindres EcoBoost. 

Peu importe le moteur choisi, il est associé à une transmission automatique à six rapports. Celle qui équipe le modèle SHO a été spécialement modifiée afin de gérer plus facilement cette puissance et ce couple additionnels. Il faut également ajouter que ce modèle plus dévergondé est équipé de série de la traction intégrale, qui est aussi offerte en option sur les SEL et Limited à six cylindres. La SHO est incontestablement la vedette de la famille Taurus. Cette berline est ce que l’on peut appeler un sleeper, c'est-à-dire une voiture qui a l’air placide mais qui cache une mécanique d’enfer!

Toutes les versions de la Taurus ont un excellent comportement routier, une insonorisation très poussée et une habitabilité propre à tous les modèles de cette catégorie. La qualité des plastiques et de la finition, le confort des sièges, ainsi que la sophistication des aides électroniques à la conduite permettent à la Taurus de soutenir la comparaison avec les meilleures voitures de cette catégorie. Et ceux qui prendront le temps de maîtriser le système MyFord Touch y trouveront sans doute leur compte.

La transformation de la Taurus pour 2013 n'est pas spectaculaire, cependant, cette Ford est complète tant au chapitre de l'équipement que de la tenue de route et de la motorisation.

Partager sur Facebook
Commentaires