La BMW Série 2 Gran Coupe pourrait être équipée d’un rouage à traction

Depuis quelque temps, BMW nous parle d’une nouvelle bagnole au sein de sa gamme qui se nommera la Série 2 Gran Coupé.

Inévitablement, la Série 2 suivra les traces de ses grandes soeurs, les Séries 4 et 6 en s’offrant dans la déclinaison Gran Coupé. Avec autant de VUS sur nos routes, ça fait de bien de voir apparaître un nouveau modèle au sein de la marque bavaroise. Sauf qu’il y a un léger problème.

Photo: BMW

Briser les habitudes

Selon des images d’un prototype camouflé en Europe, montrant le dessous du véhicule en question, on remarque rapidement que l’arrière de l’auto ne dispose d’aucune mécanique pouvant envoyer la puissance du moteur vers les roues arrière. On présage donc que la Série 2 Gran Coupe sera une voiture munie d’un rouage à traction.

Pour une BMW, surtout une Série 2 – qui s’offre sous la déclinaison M2 – c’est du jamais vu, car depuis des lunes, le constructeur se démarque en commercialisant des coupés sport et des berlines propulsés par les roues arrière.

Mais si l’on observe la chose avec la perspective des coûts de production, il est logique de y aller avec une telle configuration, car BMW fabrique déjà une plate-forme compacte à roues motrices avant pour le BMW X1, la MINI Cooper et le MINI Countryman. En Europe, cette même plateforme supporte une petite fourgonnette nommée la Série 2 Active Tourer. Notons aussi que les rivales de BMW Série 2, la Mercedes-Benz Classe A et l’Audi A3, sont elles aussi montées sur un principe de rouage à traction.

Selon les sources ayant publié les images du concept, une M2 Gran Coupe serait également en développement, mais les rumeurs stipulent qu’elle demeurerait alimentée par un moteur à six cylindres en ligne ainsi que d’un rouage à propulsion.

Partager sur Facebook
Commentaires