Alfa Romeo pourrait introduire un coupé Giulia de 641 chevaux

Selon le site britannique Autocar, la marque italienne Alfa Romeo est actuellement sur le point de concevoir une version hybride de sa berline sport, la Giulia. Les sources divulguent que le bolide serait en réalité une déclinaison coupé sport, empruntant sa technologie des voitures de course de type formule 1.

L’impact du retour en piste

On sait qu’Alfa Romeo a récemment annoncé son éventuel retour en F1, alors il est tout à fait normal que le constructeur développe une mécanique hybride comprenant un système de régénération d’énergie avancé. Si un coupé Giulia voyait le jour, il serait disponible en deux saveurs hybrides, soit avec le quatre cylindres turbo de 2,0 litres et le V6 biturbo de 2,9 litres existants. Alfa Romeo parlerait d’une puissance combinée de 345 chevaux pour le 2,0 litres et, attachez-vous bien, 641 chevaux pour le V6!

Équipée ainsi, une Giulia coupé qui, selon les rumeurs actuelles, se surnommerait la Giulia Sprint comme autrefois, ferait concurrence à la BMW M4, l’Audi RS 5 et la Mercedes-AMG C 63 S coupé.

La seule image illustrant cette intrigante rumeur est celle que vous voyez ici, qui est en réalité un rendu créé par Autocar. À l’heure actuelle, Alfa Romeo ne s’est pas prononcé sur l’existence d’une telle bête, mais l’information semble très crédible. Nous savons même que le système de récupération d’énergie sera développé et mis à l’essai par Ferrari et Magneti Marelli, comme ce qui a été le cas lors du développement de la Ferrari LaFerrari. Ça nous semble assez sérieux!

Pour le moment, nous ne savons pas si un tel coupé sport italien sera commercialisé, ni quand, mais la nouvelle nous interpelle tout de même. Nous vous en dirons davantage lorsqu’on en saura plus.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisAlfa Romeo Giulia 2018, pour être différent
Depuis plusieurs années, le créneau des berlines sport de luxe est dominé par les Allemands, ces derniers se livrant une bataille sans merci. Non seulement leurs produits sont fort intéressants, mais ils profitent en plus du prestige de leur marque, un élément que plusieurs acheteurs recherchent. Face à cette guerre …
Premiers contactsAudi RS 5 2018 : deux cylindres en moins, deux turbos en plus
SOLDEU (Andorre) – C’est dans l’air du temps. Après les BMW M4 et Mercedes-AMG C 63, la nouvelle RS 5 d'Audi fait elle aussi l’objet d’un redimensionnement de sa motorisation en délaissant son V8 atmosphérique pour adopter un V6 de 2,9 litres gavé par deux turbocompresseurs. Si la puissance de …
Commentaires