Ford Mustang 2017: De rapide à furieuse

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2017

Pour Ford, la Mustang est le modèle le plus emblématique, celui qui fait rayonner la marque à travers le monde depuis plus de cinquante ans. Longtemps cantonnée au seul marché nord-américain, la Mustang connaît depuis peu une diffusion plus large, suite à la décision de la marque d’en faire l’exportation en Europe et ailleurs.

Au volant de la nouvelle Mustang, trois choses deviennent vite évidentes. Premièrement, la suspension arrière indépendante apporte une énorme amélioration pour ce qui est de la tenue de route. La Mustang équipée du moteur EcoBoost turbocompressé se montre plus agile dans les transitions latérales rapides d’un virage à l’autre, car plus légère que la GT animée par le V8, en prenant un bon appui en virage tout en présentant toutefois un certain roulis.

La GT est un peu plus lente dans les enchaînements de courbes, mais le couple plus abondant de son V8 lui permet d’accélérer plus rapidement d’un virage à l’autre. La boîte manuelle à six rapports fournie par l’équipementier Getrag s’avère précise et rapide, ce qui ajoute à l’agrément de conduite.

Poids toujours élevé

Le deuxième aspect que l’on remarque au sujet de la nouvelle Mustang est son poids plutôt élevé puisque les modèles EcoBoost et GT font osciller la balance à plus de 3 500 et 3 700 livres (1 588 et 1 678 kilos) respectivement. Comme le poids est l’ennemi numéro un de la performance, en accélération comme en virage, on ne peut faire autrement qu’imaginer une Mustang encore meilleure si les ingénieurs avaient gardé un œil sur le poids de la voiture en cours de développement. La troisième chose qui frappe, c’est son degré de raffinement qui est plus élevé que celui du modèle précédent. Toutes ces améliorations rendent la Mustang plus agréable à vivre au quotidien.

Les GT350 et GT350R

Dans le passé, les versions Shelby de la Mustang étaient rapides en ligne droite, mais la tenue de route était plutôt aléatoire, et c’est le moins que l’on puisse dire. Avec la nouvelle Shelby GT350, les ingénieurs de la division Ford Performance ont réussi l’exploit d’en faire une sportive de haut calibre nettement plus performante en virage.

Sur circuit, la GT350 est très stable et les mouvements de la caisse sont très bien contrôlés. La plongée au freinage est minime, même lorsque les immenses étriers Brembo monoblocs pincent au maximum les énormes disques mis au point spécialement pour cette voiture par l’équipementier SHW en Allemagne. Grâce à la boîte manuelle à six rapports Tremec 3160, les changements sont très rapides et l’embrayage est à la fois léger et progressif. La GT350 est de loin la meilleure Mustang à ce jour concernant la tenue de route, ce qui met le conducteur en confiance.

Malgré tout, les lois de la physique s’appliquent et la GT350 ne peut en faire abstraction. Elle a beau être plus légère qu’une Mustang GT, elle affiche quand même 3 791 livres (1 720 kilos) à la pesée avec l’ensemble Track Pack. Cette masse se fait sentir même si la voiture fait preuve d’une grande précision en tenue de route. Aussi, l’immense V8 atmosphérique de 5,2 litres repose sur l’axe avant de la voiture et, comme cette masse doit être déplacée latéralement dans les transitions en virage, le comportement est moins incisif en entrée de courbe qu’avec une authentique sportive à moteur central dont la répartition des masses est plus équilibrée.

Par ailleurs, la direction est plutôt légère et manque un peu de rétroaction, c’est dommage compte tenu du potentiel de performance de la voiture en accélération latérale. Donc, c’est la meilleure Mustang jusqu’à maintenant, mais ça reste une Mustang…

La GT350R est d’un autre moule… Le poids est réduit à 3 655 livres (1 658 kilos), la voiture est abaissée et roule sur des Michelin Pilot Sport Cup 2 — très performants sur circuit — montés sur des jantes en fibre de carbone qui permettent de réduire le poids non suspendu de 60 livres (27,2 kilos) par rapport à la GT350. La réduction de poids jumelée à une monte pneumatique nettement plus efficace et à l’appui aérodynamique généré dans les virages rapides change complètement la donne. Avec la GT350R, on peut freiner un peu plus tard et entrer dans les virages un peu plus vite, ce qui permet d’en sortir également plus promptement. La génération actuelle de la Mustang, toujours offerte en coupé et en cabriolet, est la plus aboutie à ce jour pour le plus grand bonheur des amateurs de pony cars.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BuzzFord fait brûler ses pneus à bord d'une Mustang Ecoboost
Ford ne se gêne pas pour s’approprier plusieurs grands clichés du fameux American Dream . Rien qu’en se basant sur leurs ventes de camionnettes de la série F, il est plutôt difficile de dire le contraire. On vend de gros moteurs à petit prix. De plus, les Américains apprécient particulièrement …
EssaisFord Mustang 2017 : toujours un hit!
La Ford Mustang! Voilà certainement une voiture qui n’a plus besoin de présentation, elle qui est sur nos routes depuis plus de 50 ans déjà, bien avant l’invention de la cassette audio. Elle a permis à plusieurs de réaliser un rêve, soit de posséder une voiture sport, racée et performante …
Commentaires