Volvo XC90 2015: Pourra-t-il répéter l’exploit une deuxième fois?

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

Lorsque le XC90 avait été dévoilé en 2002, tous les espoirs étaient permis. Il avait même été nommé l’utilitaire sport de l’année dans le Guide de l’auto 2003, un titre qui n’était pas usurpé considérant le succès qu’il a connu au chapitre des ventes mondiales. De là à dire qu’il a permis à Volvo de garder les narines hors de l’eau les années suivantes, il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement. Mais il y a un temps pour tout et celui du XC90 tel qu’on le connait est terminé. Douze ans avec la même plate-forme, c’est beaucoup. Beaucoup trop diront certains.

Complètement largué, ce VUS sera entièrement renouvelé d’ici quelques mois. Au moment d’écrire ces lignes, été 2014, Volvo a commencé à laisser des informations se répandre sur le web.

Le prochain XC90 semble avoir bénéficié des importantes ressources financières de Geely, son propriétaire chinois. Il sera construit sur une plate-forme SPA (Scalable Product Architecture), ce qui veut dire qu’elle sera utilisée par la suite pour d’autres véhicules de dimensions et de vocations différentes. Volvo dit de ce châssis qu’il permettra l’inclusion des dernières technologies en matière de sécurité et de connectivité, améliorera l’espace intérieur et la conduite. Évidemment, il nous faudra valider ces informations.

Au niveau de l'aspect extérieur, il y a bien quelques photos qui circulent dans le cyberespace mais rien n’a émané de Volvo. On le voit tantôt osé, tantôt conservateur même si tous s’entendent pour dire qu’il sera basé sur le concept XC Coupe vu à Detroit en janvier 2014. Souhaitons qu’il nous refasse le coup de 2003. On est beaucoup mieux fixé pour l’habitacle. Le tableau de bord promet d’être à la fois spectaculaire et sobre avec en plein centre, un grand écran tactile, à la Tesla, d’une dimension et d’un fonctionnement le rapprochant davantage des tablettes que de l’écran simple. Cet écran sera relié à un système tête haute (HUD) et le conducteur pourra voir, directement devant lui, les informations nécessaires, ce qui lui évitera de quitter la route des yeux. Androïd sera le système d’exploitation puisque Volvo et Google ont signé une entente de partenariat. On remarque aussi que le tableau de bord est dégagé de pratiquement tout bouton. Si ce système fonctionne bien, ça pourrait être le paradis sur terre. Sinon, ce sera l’enfer.

Pour son futur XC90, Volvo parle de sièges novateurs… quand on connait la qualité des sièges actuels de Volvo, on a bien hâte d'essayer ces nouveaux sièges! Il y aura même des sièges optionnels Contour. Le prochain XC90, tout comme l’actuel, pourra accueillir sept personnes et on espère que les occupants de la troisième rangée auront droit à plus d’espace et, tant qu’à espérer, que le coffre soit plus grand. Détail peut-être pas si anodin que ça : pour marquer l’emplacement des coussins gonflables dans les sièges, Volvo utilise de petits morceaux de tissus ornés de la croix jaune sur fond bleu, drapeau de la Suède. Merci, les Chinois, de nous permettre de vivre, mais nous demeurons Suédois…

Que des quatre cylindres!

Côté mécanique, deux moteurs à essence seront proposés et devraient se rendre de ce côté-ci de la boule. Il y aura tout d’abord un Drive-E (le nom de la nouvelle génération des moteurs Volvo, tous des quatre cylindres) T5 de 254 chevaux et 258 livres-pied de couple et un T6 de 320 chevaux et d’un couple maximal de 295 lb-pi. La cylindrée n’a pas été dévoilée. Ailleurs dans le monde, les acheteurs d’un XC90 auront droit à deux moteurs diesels.

Volvo parle de plus en plus ouvertement d’un XC90 hybride branchable. À l’avant, un quatre cylindres à essence de 2,0 litres active les roues avant tandis que les roues arrière sont prises en charge par un moteur électrique de 80 chevaux (60 kW). Le conducteur pourra choisir entre un mode Eco très éco bon pour une autonomie électrique de 40 km et un mode plus olé olé à la simple pression d’un bouton, alors que les deux moteurs s’uniront pour déployer environ 400 chevaux et un couple 470 livres-pied. Est-ce que cette hybride branchable sera importée ici? Nous le souhaitons ardemment!

Quant au XC90 actuel, même s’il n’est plus dans le coup, il continue d’offrir des sièges drôlement confortables, un niveau de sécurité très élevé et un style qui en fait encore craquer quelques-uns. Du même coup, il continue malheureusement d’offrir un diamètre de braquage qui ferait honte à un paquebot, une direction sans consistance et une motorisation qui livre des performances très moyennes doublées d’une solide consommation d’essence. D’essence super en plus... Pas super comme comportement!

Bref, la prochaine génération sera la bienvenue. Nous lui souhaitons d’être à la fois avant-gardiste mais pas trop, puissante mais économique à la pompe, sécuritaire mais pas trop lourde, prestigieuse mais de prix réaliste…

Partager sur Facebook
Commentaires