Nissan Versa 2015: À son tour de jouer la grande sœur

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

La Versa hatchback a fait de l’ombre à sa sœur, la regrettée berline du même nom, dès leur lancement. Elle lui a refait le coup l’an dernier sous les traits de la Versa Note, une jolie sous-compacte amusante et pas chère, avec un grand coffre. L’autre ne s’en n’est pas remise. Nissan a compris que les Québécois aiment les petites voitures de ce type et leur en offre désormais deux qui partagent la même base : cette Versa Note et la nouvelle Micra. À chacune son rôle.

La Versa Note s’est pointée l’an dernier avec une silhouette moderne et bien tournée, construite sur l’architecture mondiale V que les alliés Renault et Nissan utilisent pour d’autres séries de par le monde. Notamment la nouvelle Micra dont l’importateur nous réservait alors la surprise. C’est elle que l’on a choisie pour jouer le rôle d’aubaine incontournable avec une version vendue à moins de dix mille huards. Vitres à manivelle incluses. C’est elle qui vise directement le marché québécois, toujours friand de petites voitures avec hayon.

La Versa Note et sa frangine partagent effectivement quelques morceaux de structure et sûrement un certain nombre de vis, boulons et autres bidules, économie d’échelle oblige. Ce sont toutefois des voitures différentes et leur mission l’est tout autant. Bien qu’elle soit par exemple plus courte de 33 cm et plus légère de 52 kilos, la Micra consomme plus que la Note en version automatique, même si elle roule avec le même quatre cylindres de 1,6 litre et 109 chevaux. Simplement parce qu’elle est équipée d’une boîte automatique à 4 rapports archaïque si on la compare à la transmission à variation continue moderne de la Versa Note. Question de réduire le coût au maximum.

Toujours plus
En un mot, Versa Note et Micra sont complémentaires dans la gamme de Nissan chez nous. Elles ont des acheteurs différents et ne visent pas les mêmes rivales. La première est plus spacieuse, plus raffinée, mieux finie et mieux équipée que la petite sœur. Et la majorité de ses modèles sont plus chers que les plus chères des Micra. À version SV égale, la Versa Note dispose par exemple des éléments suivants : écran d’affichage central, caméra de marche arrière, radio satellitaire Sirius XM, connexion Bluetooth et messagerie texte en mode mains libres, panneau de soute réglable Divide N’ Hide et transmission CVT.

Mais tout l’équipement du monde et une fiche technique impressionnante ne font pas une voiture réussie. C’est par sa jolie bouille, son habitacle spacieux, sa position de conduite haute et relaxe, ses accélérations fluides, un bon confort de roulement et une carrosserie solide que la Versa Note nous a plu à son arrivée. C’est en deuxième lieu que nous avons remarqué une série d’accessoires dont on n’est pas habitués à profiter à de tels prix. La caméra de marche arrière pour le stationnement, entre autres.

Elle n’est pas parfaite pour autant, bien sûr. Il y a son volant dont la jante est pur plastique et qu’on peut seulement incliner, même sur la version SL, la plus cossue. Il y a surtout les performances assez timides avec un quatre cylindres de 1,6 litre et 109 chevaux qui peinent à la tâche. Surtout avec la boîte TVC (ou CVT, plus communément) qui fait bondir l’aiguille du compte-tours pour maintenir le régime au meilleur niveau de rendement, ce qui fait jouir les ingénieurs et pester le reste de l’humanité. Statu quo mécanique pour la Versa Note cette année alors que la Honda Fit, sa grande (dans tous les sens) rivale a droit à nouveau groupe de 130 chevaux.

Pseudo-sportive sympathique
Pour l’instant, Nissan joue plutôt la carte du style sportif en ajoutant le nouveau modèle SR aux versions S, SV et SL existantes. Cette SR a ainsi droit à une calandre foncée dans un museau plus sculpté, tout comme les bas de caisse et le bouclier arrière, avec un aileron perché au sommet du hayon. La SR reçoit aussi des phares d’appoint, des rétroviseurs chauffants avec des clignotants à DEL et des jantes d’alliage sport à rayons doubles. À l’intérieur, un volant gainé de cuir (parfait!) des sièges en suède synthétique et un tableau de bord plus jazzé. Si vous préférez le confort au sport, la SL vous donne plutôt le système de navigation avec écran couleur tactile de 5,8 pouces et commandes vocales, le démarrage sans clé, des sièges avant chauffants et l’image périphérique pour le stationnement.

De toute manière, le requin dans l’aquarium, pour la Versa Note, est une Mazda3 Sport qui offre vraiment beaucoup à un prix de départ presque identique. Y compris des cotes de consommation quasi égales pour une cylindrée, une puissance et des performances supérieures. La svelte Note a d’autres rivales aux crocs acérés dans ce marché coupe-gorge des compactes et sous-compactes. Ce qui ne nous empêche aucunement de lui trouver amplement de charme.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Los AngelesNissan vous laissera personnaliser votre Versa Note
Durant le Salon de l’auto de Los Angeles, Nissan apportera une touche de couleur à sa citadine; plus que jamais, le manufacturier vous laissera personnaliser votre Versa Note. Chez nous, le programme Color Studio est déjà disponible pour la petite Micra; on peut choisir des coques de miroir, des poignées …
Commentaires