Audi A3 et S3 2015 : des p’tits nouveaux sur la patinoire

Points forts
  • Le cabriolet propose des randonnées en plein air en tout confort
  • La S3 est très abordable compte tenu de ses performances élevées
  • Elle est élégante et fonctionnelle
  • Quattro de série sur les deux véhicules
Points faibles
  • La transmission manuelle classique n’est pas disponible dans le cabriolet ni dans la S3
  • Le volume du coffre du cabriolet est limité
  • Ses lignes sont moins fluides que celles de la berline
  • À toutes fins utiles, le cabriolet est un deux places
Évaluation complète

Après un test de quelques années sur le marché canadien avec la A3 hatchback, Audi a décidé de faire le grand saut. À partir de l’année-modèle 2015, la A3 à hayon ne fera plus partie de l’alignement, mais trois autres sous-compactes de série 3 prendront le relais : la berline A3, la A3 cabriolet et la berline S3. C’est la première fois que Audi s’attaque de plein front à son grand rival BMW dans le créneau des voitures de luxe d’entrée de gamme, des voitures destinées aux acheteurs qui ne veulent pas sacrifier les performances – ni le plaisir – en optant pour un véhicule plus petit. 

Pour vivre l’expérience cabriolet dans une Audi A3 2015, difficile d’imaginer meilleur endroit que les côtes ensoleillées de Monte-Carlo, dans la célèbre Principauté de Monaco. Et pour explorer les limites de la berline S3, les routes en lacets des Alpes-Maritimes du sud de la France me semblaient tout indiquées aussi. N’écoutant que mon professionnalisme, j’ai donc accepté de traverser l’Atlantique afin d’essayer ces deux modèles fraîchement redessinés, histoire de découvrir comment Audi se tire d’affaire avec cette nouvelle incursion dans le créneau des sous-compactes. 

Le grand air en tout confort

Je commencerai avec le cabriolet puisqu’il joue le rôle d’apéritif dans la série 3. La berline est le plat principal; c’est elle qui enregistrera les meilleures ventes parce qu’elle est plus pratique et abordable. Quant à la S3, elle tient le rôle du spectaculaire dessert flambé. Cela dit, revenons-en au cabriolet, le modèle qui attire l’œil et ouvre l’appétit avec ses promesses de balades au grand air. 

Sur les routes de Monaco et de la Côte d’Azur française, le cabriolet A3 est tout à fait dans son élément. J’ai roulé à rythme détendu, entre 40 et 80 km/h, toit abaissé, dans les petites rues et sur les routes en lacets qui longent la côte entre Nice et Monte-Carlo. Dans ces conditions, la suspension s’est montrée souple, sans être molle, surtout quand on sélectionne le mode « confort ». Quand on passe au mode de dynamique, la A3 conserve une bonne souplesse, mais sa direction devient plus ferme et la réponse de l’accélérateur devient plus directe. 

Un seul moteur pour le Canada

Audi avait mis à la disposition des journalistes des A3 cabriolets avec trois différentes motorisations : deux engins à essence et un turbodiésel. Aucun de ces moteurs ne sera offert en Amérique du Nord. Là-bas, j’ai essayé un modèle propulsé par un quatre cylindres de 1,8 litre, suralimenté par turbocompresseur. Le comportement de ce moteur est sans doute assez semblable à celui que l’on retrouvera sous le capot des modèles vendus ici, c’est-à-dire un quatre cylindres turbo de 2,0 litres. On peut supposer que sa puissance s’apparentera à celle du 2,0 litres des berlines A4 actuelles, soit 220 chevaux, et un couple de 258 lb-pi.

Le moulin de 1,8 litre bondit vers l’avant avec autorité quand on met la pédale au plancher, surtout à partir du cap des 4000 tr/min. Le 2,0 litres des modèles nord-américains devrait donc s’avérer au moins aussi solide. Il est un peu dommage d’apprendre que la A3 cabriolet destinée au marché canadien ne sera pas offerte avec la transmission manuelle à six vitesses que j’ai tant appréciée pendant mes trois jours en Europe. Nos modèles seront munis d’une transmission manuelle automatisée S-Tronic à double embrayage. Par contre, toutes les versions seront munies de la traction intégrale Quattro, ce qui contribuera à renforcer la capacité hivernale de cette décapotable dans notre pays de glace.  

Deux types de toit souple sont offerts, avec trois choix de couleurs. Sur les modèles plus cossus, le toit est doté d’une couche d’isolation supplémentaire (pour une meilleure insonorisation et une protection accrue contre le froid) et il y a un dispositif de chauffage pour le cou. Environ 18 secondes suffisent pour abaisser le toit et on peut faire la manœuvre en roulant, jusqu’à une vitesse de 50 km/h. À l’intérieur, quatre adultes peuvent prendre place, mais le véhicule est surtout conçu pour rouler avec deux personnes à l’avant. Le coffre n’est pas très grand, mais on peut facilement y mettre des bagages pour une sortie de quelques jours (même avec le toit abaissé).

S comme dans sportive

Si ce sont les courbes rapides plutôt que les promenades du dimanche cheveux au vent qui vous allument, la berline S3 2015 risque de devenir un objet de désir pour vous. La pente effilée du toit et les éléments de carrosserie plus sportifs, mais sobres, la distinguent immédiatement de sa cousine plus cool. Et quand on démarre son moteur de 2,0 litres suralimenté par turbocompresseur, le grondement subtil de l’échappement confirme que l’on est maintenant à bord d’une sportive, et non plus d’une boulevardière.

Le quatre cylindres de la S3 affiche la même cylindrée que celui que l’on retrouve dans le cabriolet A3 destiné au marché canadien, et il est également muni d’un turbo. Mais il s’agit d’un moteur au tempérament complètement différent. En calibration S3, il produit un solide 300 chevaux, avec un couple de 280 lb-pi. Son turbocompresseur n’engendre aucun délai de réponse à l’accélération et le moteur chante à mesure qu’on fait monter le régime. Sur les routes qui serpentent en s’élevant dans les montagnes derrière la côte française, j’ai apprécié la traction supplémentaire que fournit le système Quattro. 

Une berline au tempérament enjoué

La S3 est munie d’un châssis dérivé d’une traction avant et c’est ce qui explique en partie le léger sous-virage qui se manifeste quand on la pousse à la limite. En pareils cas, le feedback dans le volant était parfois voilé à cause de la fermeté du comportement en mode « dynamique ». Cela dit, il était très difficile de prendre cette petite berline énergique en défaut, même sur les sections de route les plus exigeantes. La S3 est une voiture amusante à conduire et, malgré l’étroitesse des places arrière, elle est éminemment fonctionnelle comme véhicule de tous les jours. Son aménagement intérieur est chic, l’interface du système de navigation et de communication MMI est réussie, et sa consommation d’essence est raisonnable. Le modèle que j’ai essayé était muni d’une transmission manuelle à six vitesses, mais comme pour la A3, le modèle canadien sera muni d’une boîte S-Tronic.

Pas besoin de vous ruiner

Un des grands points forts de la Audi S3 2015, c’est son rapport prix-performance. Dans la catégorie des berlines sous-compactes de luxe axées sur la performance, il n’y a essentiellement que deux joueurs : la S3 et la Mercedes-Benz CLA45 AMG, plus chère et plus puissante. Audi a donc sans doute été (très) tentée de gonfler le prix de sa petite berline. Mais elle ne l’a pas fait, et la S3 de base est offerte à un prix de détail suggéré de 44 000 $, ce qui est extrêmement raisonnable pour une voiture aux performances – et à l’esthétique – si relevées. 

À la conquête de nouveaux créneaux

Certains acheteurs potentiels seront sans doute déçus d’apprendre que la A3 à hayon va disparaître des salles de montre canadiennes, mais il est clair que le marché des voitures de luxe de petit format est nettement plus axé vers les coupés, les berlines et les cabriolets. L’arrivée au pays des A3 et S3 en configuration berline et décapotable démontre bien ceci : l’objectif d’Audi n’est pas de créer une demande, mais bien de répondre à l’enthousiasme des amateurs pour ces types de carrosserie.

La A3 cabriolet a une concurrente directe chez BMW, la Série 2 décapotable. Par contre, la berline S3 est seule en piste avec Mercedes-Benz; BMW devra se contenter de laisser ses deux rivales allemandes occuper toute a patinoire dans le créneau des berlines sous-compactes hautes performances. Dès qu’elle sera disponible l’an prochain, la Audi S3 2015 risque de faire tourner bien des têtes, et de séduire bien des acheteurs, avec sa proposition de performances audacieuses en toutes saisons. 

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Pleins feux surPleins feux sur la Audi A3 Cabriolet et S3 Berline 2015
Cette semaine, nous sommes à Monte-Carlo, dans la Principauté de Monaco, pour faire l’essai de deux modèles Audi 2015 : la A3 Cabriolet et sa cousine vitaminée, la berline S3. Cette version plus sportive de la berline d’entrée de gamme du fabricant allemand sera importée pour la première fois au …
Nouveaux modèlesAudi A3 berline 2015: offerte à partir de 31 100 $
Audi Canada vient d’annoncer que sa nouvelle berline A3 2015 sera vendue à un prix de détail suggéré de 31 100 $. Selon Wolfgang Hoffman, président d’Audi Canada, « La berline A3 d’Audi ouvre une nouvelle ère pour Audi Canada ». Suivront en 2014, après la rentrée de la berline, …
Nouveaux modèlesPremière de l’Audi A3 chez Park Avenue Audi
Le 11 décembre dernier s’est tenu le lancement de la toute nouvelle berline A3 2015 chez Park Avenue Audi à Brossard. Plus de cent personnes étaient réunies pour assister au dévoilement de ce véhicule très attendu, qui en a impressionné plus d’un lors de la levée du voile. Le manufacturier …
MontréalLes nouvelles Audi A3 berline et cabriolet présentées à Montréal
Le constructeur Audi a changé son fusil d’épaule cette année en proposant sa petite voiture de luxe, l'A3, sous deux nouvelles variantes, soit la berline et le cabriolet quatre portes. Ce changement permettra à Audi de mieux rivaliser avec son grand rival BMW. La berline A3 2015 sera dotée d’une …
TorontoAudi A3 e-Tron 2015: une première en sol canadien
Si vous désirez absolument vous retrouver au volant d’une Audi A3 Sportback de l’année-modèle 2015, vous devrez opter pour la version e-tron. Cette voiture fait son entrée en sol canadien au Salon de l’auto de Toronto. Hybride rechargeable Sa motorisation hybride rechargeable comprend un moteur quatre cylindres TFSI de 1,4 …
ActualitéAudi A3 Clubsport Quattro Concept dévoilée pour Wörthersee
Chaque année, le Wörthersee Tour a lieu en Autriche. Cet évènement regroupe les plus fervents amateurs des produits VAG. C'est aussi l'un des meilleurs moments pour le manufacturier d'exhiber ses concepts les plus spectaculaires, puisqu'ils sont assurés d'une réception positive! Il y a de cela quelques mois, la Volkswagen R400 …
Premiers contactsVolkswagen Golf R 2015: une GT plutôt qu’une GTI
La Volkswagen Golf R 2015 n’est pas seulement la plus puissante version de la populaire hatchback compacte qui sillonne les rues du pays, elle est également la plus raffinée. Selon votre perspective, il s’agit là d’un bon ou d’un mauvais point : le côté brut des anciennes Golf R cède …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires