Infiniti G 2013: En attendant la relève

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

Déclinée en berline, coupé et cabriolet et offrant la propulsion ou la traction intégrale, la gamme G est la plus complète de la division de véhicules de luxe de Nissan et demeure le fer de lance de la marque, mais elle commence à montrer des signes d’essoufflement. Heureusement, la refonte est en vue pour 2014.

Aujourd’hui, la concurrence effrénée et le développement accéléré de nouveaux modèles font en sorte que les véhicules plus récents se hissent souvent très rapidement sur les plus hautes marches du podium. Or, ceux qui sont déjà sur le marché depuis un certain temps perdent parfois la faveur des acheteurs. Dans le créneau des berlines et coupés sport, la G appartient à la deuxième catégorie.

La berline de série G sera disponible en deux versions pour 2013, soit Luxury et Sport.
Deux V6 (moteur VQ) de 3,7 litres qui équipent aussi plusieurs autres modèles des marques Nissan et Infiniti et dont la puissance développée varie d’une version à l’autre, trouvent place sous le capot des modèles de la gamme G. Le V6 de 2,5 litres qui a été ajouté au catalogue des berlines G il y a deux ans est retiré du marché pour 2013.

Un coupé-cabriolet à toit rigide fait également partie de l’offre d’Infiniti, mais cette version de la G est nettement moins dynamique et performante que les autres en raison d’un poids élevé. De plus, le volume de chargement du coffre devient symbolique lorsque le toit est replié dans le coffre.
 
IPL : un style plus typé mais sans plus
Afin d’émuler les divisions M, AMG et RS de BMW, Mercedes-Benz et Audi respectivement, la marque Infiniti a choisi de développer des versions plus typées de la G (coupé et cabriolet) qui sont désignées avec les lettres IPL pour Infiniti Performance Line. Contrairement aux marques allemandes qui proposent des versions nettement plus performantes et dynamiques de leurs modèles conventionnels par le truchement de leurs divisions haute-performance respectives, chez Infiniti les modèles IPL c’est plus une question de style qu’autre chose, car la différence de performance entre les modèles Sport et IPL n’est pas très marquée.

On se retrouve donc avec un coupé, ainsi qu’un cabriolet commercialisé à l’été 2012, dont les performances sont en retrait par rapport à la concurrence germanique. Il propose tout de même un rapport équipement/prix favorable et un aspect plus agressif que celui des coupés et cabriolets G conventionnels. Le relatif manque de performances s’explique par le fait que les modèles IPL sont à la fois très lourds et que leur moteur développe seulement 18 chevaux de plus que les modèles Sport. Pour ce qui est des comparaisons directes avec les modèles des divisions M et AMG au chapitre des performances, on repassera… Soulignons toutefois que la direction du coupé IPL s’est avérée un modèle de précision et que les sièges offrent un bon soutien latéral, mais on s’attendait à plus…

Sprechen sie Deutsch?
C’est un secret de Polichinelle, la prochaine génération de la G d’Infiniti fera son entrée sur le marché au printemps 2013 en tant que modèle 2014, ce qui permettra à la gamme de renforcer sa concurrence face aux rivales plus récentes. En effet, la génération actuelle de la G commence à montrer son âge puisque l’arrivée de la berline remonte à 2007, le coupé à 2008 et le cabriolet à 2009, ce qui fait qu’il est temps de reprendre le cycle. Pour nous aider à entrevoir les modèles qui se profilent à l’horizon, il suffit de souligner le fait qu’Infiniti a déposé des brevets pour les désignations G35h, G30t et G23d, ce qui laisse présager que la prochaine génération de ce modèle comprendra peut-être une version hybride, une version à motorisation turbocompressée, de même qu’une version à motorisation diésel.

Il est cependant important de préciser que même si Infiniti a réservé ces désignations, cela ne veut pas automatiquement dire que la marque entend s’en servir. De plus, il n’est pas nécessairement acquis que tous ces nouveaux modèles, s’ils en viennent à voir le jour, seront commercialisés chez nous. Mais, comme on le dit souvent, il n’y a pas de fumée sans feu, et il serait logique pour la marque japonaise de faire bénéficier la G de la motorisation hybride déjà développée pour la M35h ainsi que de suivre la tendance actuelle vers les moteurs turbocompressés et diésel. À ce titre, il faut savoir que Nissan a conclu un partenariat avec Mercedes-Benz pour utiliser des moteurs quatre cylindres développés par la marque allemande pour les véhicules Infiniti. Ceci signifierait que l’éventuelle G30t pourrait être animée par un quatre cylindres turbocompressé ou encore un V6 turbocompressé. Quant à l’hypothétique G23d, qui pourrait recevoir le moteur turbodiésel de 2,1 litres de Mercedes-Benz, il est clair qu’elle sera commercialisée en Europe. Infiniti pourrait éventuellement être tenté de tester le marché nord-américain avec une G à motorisation diésel. Histoire à suivre.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéInfiniti rend hommage à Bobby Unser
Depuis quelques années, Infiniti commandite le Concours d’Élegance d’Amelia Island. Présentant chaque année la crème des véhicules anciens, uniques et extrêmement coûteux, cet évènement attire l’aristocratie, les chefs d’entreprises et les plus grandes personnalités du monde de l’automobile. Pour l’édition 2014, l’organisation souligne les 50 ans de McLaren Racing, et …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires