Bornes de recharge : FLO et Metro signent un important partenariat

Développer davantage l’infrastructure de recharge à travers le pays est essentiel à la transition vers les véhicules électriques (VÉ) et les efforts doivent venir autant des gouvernements que du secteur privé.

L’entreprise québécoise FLO, qui opère actuellement plus de 100 000 bornes rapides et de niveau 2 à travers l’Amérique du Nord, a annoncé mardi un nouveau partenariat avec Metro en vue d’offrir une recharge rapide dans plus de 130 épiceries Metro, Super C, Food Basics et Marché Adonis au Québec et en Ontario.

Il est question plus exactement d’au moins 500 ports de recharge rapide. L’installation débutera en août. 

Photo: FLO

Ce seront des bornes FLO Ultra avec une puissance allant jusqu’à 320 kW, capables de recharger la plupart des nouveaux VÉ à 80% en 15 minutes. Elles auront la capacité future d’atteindre 500 kW une fois jumelées à une autre borne FLO Ultra.

« Ce partenariat vise à intégrer la meilleure expérience recharge des VÉ dans la vie quotidienne et à la rendre aussi habituelle que de faire son épicerie,a déclaré le président et chef de la direction de FLO, Louis Tremblay. Il est essentiel que le Canada atteigne ses objectifs environnementaux et fasse la transition vers un secteur des transports sans émissions en offrant des options de recharge publiques largement accessibles. » 

Photo: FLO

Il est à noter que plusieurs des nouvelles installations sont soutenues financièrement par le partenariat de FLO avec la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC), qui s’est engagée en avril 2023 à verser 235 millions $ à FLO pour déployer plus de 1 900 ports de recharge rapide publics partout au Canada d’ici 2027. 

« Les épiceries sont essentielles à nos besoins quotidiens et à la prospérité de nos communautés. En combinant des options de recharge rapide pour les électromobilistes dans les endroits qu’ils fréquentent le plus, nous nous rapprochons de la fin de l’anxiété de l’autonomie des propriétaires de VÉ », a ajouté le président-directeur général de BIC, Ehren Cory. 

Le Canada compte présentement quelque 28 000 ports de recharge publics, mais selon le gouvernement fédéral, il en faudra plus de 455 000 d’ici 2035, année où la vente de véhicules neufs à essence est censée devenir interdite au pays.

À voir aussi : Québec investit 500 millions $ pour de nouvelles bornes de recharge

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Dossiers et conseilsSubventions pour bornes électriques : guide pratique
Étonnamment, une majorité de consommateurs ignorent toujours l'existence de rabais pour véhicules électriques et hybrides rechargeables accordés par les gouvernements fédéral et provincial, même si ceux-ci sont en vigueur depuis déjà plusieurs années. C’est en effet ce que nous a appris un récent sondage de Mobilité Électrique Canada (MÉC). On …
ÉlectriqueLes bornes de recharge FLO offriront à leur tour le connecteur de Tesla
Dans le but d’accélérer la transition vers les véhicules électriques, Tesla a accepté de partager le design de son connecteur avec tous les constructeurs automobiles en les invitant à l’intégrer dans la conception de leurs propres véhicules. L’effet domino est maintenant enclenché. On a appris dernièrement que Ford puis General …
ActualitéLe gouvernement injecte 6 M$ dans l’entreprise de borne québécoise FLO
Par Francis Halin Le gouvernement québécois accorde une subvention de 6 millions de dollars dans FLO pour une nouvelle génération de bornes de recharge rapide de grande puissance. Le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon, et le ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements …
ÉlectriqueBornes de recharge : Toyota se joint à 7 autres constructeurs
Toyota vient de se joindre à BMW, General Motors, Honda, Hyundai, Kia, Mercedes-Benz et Stellantis dans la nouvelle coentreprise appelée IONNA qui, tel qu’annoncé en juillet 2023 , développera un nouveau réseau de bornes de recharge rapide en Amérique du Nord afin d’accélérer la transition vers les véhicules électriques. Les …

À lire aussi

Et encore plus

En collaboration avec nos partenaires