10 bonnes raisons de passer à un véhicule électrique

Avec le prix de l’essence qui atteint des sommets et le discours environnemental qui préoccupe de plus en plus, de nombreux automobilistes québécois sont maintenant prêts à dire adieu à leur voiture à essence et à se tourner vers l’électrique.

Ça devient même un beau problème, puisque la demande est si forte que les constructeurs automobiles ne sont pas en mesure de livrer assez de véhicules!

Si vous hésitez encore à mettre votre nom sur une liste d’attente, voici 10 bonnes raisons qui pourraient vous convaincre de vous tourner vers un modèle électrique.

Fini les pétrolières

Pour bien des automobilistes, faire un pied-de-nez aux pétrolières est probablement la motivation numéro un expliquant le désir de passer à l’électrique. Quand on constate les fluctuations du prix d’un litre de carburant ainsi que les marges de profit des raffineries, on peut comprendre pourquoi!

Un véhicule plein tous les matins

Contrairement aux modèles à essence, les véhicules électriques peuvent être ravitaillés directement à la maison grâce à une borne de recharge. Avec une borne de niveau 2 (240 V), la grande majorité des modèles électriques peuvent être complètement rechargés en moins de 10 heures, ce qui fait en sorte que vous vous réveillerez chaque matin avec un véhicule rempli d’énergie. À condition bien sûr d’avoir accès à une borne à votre domicile.

Pour ce qui est de l’autonomie, plusieurs constructeurs offrent désormais des modèles capables de franchir environ 400 kilomètres en une charge. Même en hiver, en considérant une perte énergétique de 40%, cela permet de franchir plus de 200 kilomètres sans tracas. Et si jamais vous deviez faire le plein d’électrons en route, sachez que le Québec compte sur un excellent réseau de bornes de recharge publiques, dont des centaines de bornes à courant continu qui permettent de retrouver un bon pourcentage de charge en quelques dizaines de minutes.

Photo: Kia

L’environnement

De nombreuses études l’ont démontré, l’impact environnemental d’un véhicule électrique s’avère moins important que celui d’un modèle à essence en considérant son cycle de vie complet. Bien que la production d’un modèle électrique soit plus polluante que celle d’un modèle à essence équivalent, le fait que le véhicule à batterie n’émette pas de CO2 lors de ses déplacements fait en sorte qu’il est bel et bien un choix plus judicieux sur le plan environnemental. Reste que si vous voulez réellement avoir un impact sur l’environnement dans vos déplacements, la meilleure solution est de vous mettre à la marche ou au vélo!

Moins d’entretien

Les véhicules électriques nécessitent généralement moins d’entretien que les modèles à essence. Cela est dû au fait que les moteurs électriques sont techniquement moins complexes que les moteurs à essence. Le simple fait de ne plus avoir à penser aux changements d’huile est une réelle délivrance!

Les voies réservées

Au Québec, les conducteurs de véhicules électriques et hybrides rechargeables peuvent circuler légalement sur plusieurs voies réservées notamment dans les agglomérations de Montréal et de Québec. Cela facilite les déplacements lors des heures de pointe!

Accès gratuit aux ponts payants et aux traversiers

Toujours au Québec, les véhicules électriques peuvent accéder sans frais aux ponts des autoroutes 25 et 30, dans la région de Montréal. Les modèles munis d’une plaque verte sont aussi exemptés de paiement lors de l’utilisation de traversiers gérés par Québec. Les passagers doivent payer leur billet, mais l’accès au véhicule est tout à fait gratuit!

Les subventions en vigueur

À l’heure actuelle, les automobilistes québécois peuvent bénéficier d’une aide gouvernementale totalisant 12 000 $ (5000 $ du fédéral et 7000 $ du provincial) à l’achat ou à la location d’un véhicule électrique. Ces subventions ne dureront pas éternellement, alors aussi bien en profiter pendant que ça dure!

Photo: Julien Amado

Des accélérations surprenantes

Conduire un véhicule électrique, c’est étonnamment plaisant! Les accélérations qu’elles procurent sont parfois comparables à celles d’une montagne russe. Cela est rendu possible grâce au couple du véhicule, qui est livré de façon instantanée dès que l’on effleure la pédale d’accélérateur.

La conduite à une pédale

Plusieurs modèles électriques sont équipés d’une fonction qui permet de les conduire sans utiliser la pédale de frein. En relâchant tout simplement l’accélérateur, le véhicule ralentit progressivement jusqu’à atteindre l’arrêt complet. Cela permet de renvoyer de l’énergie à la batterie tout en épargnant le système de freinage. Bien sûr, la pédale de frein traditionnelle demeure en place pour les manœuvres d’urgence ou pour ceux qui préfèrent tout simplement conduire de façon plus classique.

Des véhicules en forte demande

On le disait en introduction, les modèles électriques sont en forte demande au Québec, si bien que les délais d’attente pour en obtenir un frisent parfois le ridicule. Pour ceux qui ont la chance d’en obtenir un, le risque financier s’avère ainsi très faible puisque la valeur de revente de ces modèles est très forte. Tout indique d’ailleurs que l’offre ne réussira pas à combler la demande pour encore quelques années.

Photo: Kia

En vidéo: Le Guide de l'auto au Salon du véhicule électrique 2022

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueCircuit électrique : hausse de prix pour les bornes de niveau 2
Après avoir apporté d’importants changements dans la tarification des recharges à ses bornes rapides à courant continu le 1er février dernier, le Circuit électrique annonce que de nouveaux tarifs entreront en vigueur le 1er juin à certaines bornes standards de niveau 2 fonctionnant à 7 kW. Bien que ces bornes …
BaladoL'offre des voitures électriques ne suit pas la demande
Au micro de l’émission de Richard Martineau sur QUB radio , le journaliste du Guide de l’auto Frédéric Mercier a dressé un portrait du marché des véhicules électriques au Québec. « Il y a de l’intérêt de la part des consommateurs, la mauvaise nouvelle, c’est que nous ne sommes pas …
ÉlectriqueEn vidéo : un aperçu de l’intérieur du Chevrolet Equinox électrique
General Motors, qui a annoncé en janvier dernier la venue d’un Chevrolet Equinox 100% électrique pour l’année-modèle 2024 et dévoilé des images d’un concept, nous donne aujourd’hui un nouvel aperçu du véhicule dans une vidéo publiée sur YouTube. Les images sont plus concrètes et représentatives de ce que sera le …
ActualitéDes véhicules qui passent de l'essence à l'électricité
Par Louis Cloutier À Trois-Rivières, face à la hausse historique du prix de l'essence, un atelier spécialisé dans la conversion de voiture essence en voiture électrique voit sa demande augmenter. Des composantes clés comme le moteur, la batterie et le système de gestion électronique sont prélevées sur des véhicules accidentés …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires