BMW X1 - Célibataire ou famille ?

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

Pour accroître ses parts de marché et éviter que Mercedes-Benz ou Audi ne prenne l'avantage, les véhicules à hayon ne cessent de se multiplier chez BMW. Ainsi, les ingénieurs de Munich n'arrêtent pas de brasser des idées pour élaborer une gamme de plus en plus diversifiée.

Ne reculant devant aucune dépense, la marque bavaroise ne compte pas moins de sept véhicules utilitaires sport et quelques voitures à hayon dans ses rangs, sans oublier l'i3 à motorisation électrique. Quant à la Série 6 Gran Turismo, la division marketing de BMW a décidé de la supprimer du catalogue canadien puisque cette grande voiture à hayon peinait à trouver preneur chez nous.

Polyvalent, le X1

Le X1 constitue le VUS d'entrée de gamme de BMW. Par rapport à la première génération, qui se distinguait par un long capot pouvant accueillir un six cylindres en ligne en position longitudinale, la silhouette du modèle actuel inauguré il y a quatre ans s'avère mieux proportionnée avec un museau plus court. Bien de son temps, le X1 confie ses déplacements à un quatre cylindres disposé de façon transversale. Cette configuration permet non seulement de réduire la longueur du véhicule et d'augmenter l'espace dans l'habitacle, mais aussi de placer les roues motrices à l'avant.

Partageant sa plate-forme avec la famille MINI, particulièrement avec le Countryman, le X1 dispose d’un habitacle plus spacieux, plus confortable et plus silencieux que son cousin britannique. Du côté de la mécanique, le X1 est mû par un quatre cylindres turbo de 2,0 litres, similaire à celui qui anime le Countryman. Noblesse oblige, la puissance du X1 surpasse celle du Countryman S, soit 228 chevaux contre 189. Pour supplanter la cavalerie de ceux-ci, point de salut, il faut jeter son dévolu sur le X2!

Qu'est-ce que le X2?

À l'instar de ses grands frères X4 et X6, qui sont dérivés respectivement des X3 et X5, le X2 est un VUS doté d'une ligne de toit fuyante dans l'esprit d'un coupé sport. De base, le X2 reprend les éléments mécaniques du X1. Ainsi, on retrouve le quatre cylindres turbo de 2,0 litres et 228 chevaux, arrimé à une boîte automatique à huit rapports. Pour prendre ses distances du X1, le X2 offre en exclusivité une version haute performance appelée M35i qui se distingue par des artifices de carrosserie aux pare-chocs, aux bas de portes et aux passages de roues alors que la puissance du moteur de 2,0 litres est accrue à 302 chevaux.

Il va sans dire que le X2 s'adresse aux célibataires ou aux couples avec de jeunes enfants, car l'accès à la banquette arrière est alambiqué à cause de l'étroitesse des portières. Le même constat s'applique aux places avant, surtout dans la M35i, laquelle est équipée de sièges sport pourvus d'une assise creuse et de gros supports latéraux qui obligent quelques contorsions pour s'y assoir.

Comme le dit l'adage, on achète un véhicule BMW pour le prestige du porte-clés, mais aussi pour l'agrément de conduite! Tant le X1 que le X2 proposent une tenue de route agréable et saine. Cela dit, le X2 procure un soupçon additionnel de sportivité en raison d'une garde au sol légèrement plus basse. Toutefois, le nec plus ultra demeure la M35i qui repousse encore plus loin l'expérience de piloter une béhème. Cette déclinaison permet non seulement d'accélérer de 0 à 100 km/h en cinq secondes et des poussières, elle permet également d'aborder les routes en zigzag avec assurance grâce à une suspension adaptative et à une direction plus précise.

En outre, le système de freinage se singularise par des étriers peints en bleu qui veillent au grain avec quatre pistons à l'avant et deux pistons à l'arrière. Les pneus de 19 po de série collent au bitume, mais filtrent tant bien que mal les imperfections de la chaussée. Ceux de 20 po en option embellissent le look et rehaussent le dynamisme, cependant ils augmentent les secousses au passage des aspérités et des nids-de-poule.

À l'intérieur, le décor du X1 et celui du X2 sont quasi identiques. On remarquera de petites différences ici et là (volant, levier de vitesses, pédales) selon la déclinaison choisie. Par ailleurs, la finition et la qualité des matériaux sont supérieures à celles du Countryman tandis que la présentation est plus conventionnelle et luxueuse que chez MINI. Quant au volume du coffre, il est raisonnable et les dossiers de la banquette divisibles 40/20/40 feront le bonheur des skieurs et des bricoleurs du dimanche.

Feu vert

  • Agrément de conduite
  • Faible consommation
  • Polyvalence (X1)
  • Moteur et freins (M35i)

Feu rouge

  • Étroitesse des portes (X2)
  • Espace arrière étriqué (X2)
  • Pneus de 20 pouces gâchent le confort
  • Coût des options

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires