Un poids lourd 100 % électrique et québécois débarque au printemps

MIRABEL – C’est dans une ambiance festive que l’équipe du Guide de l’auto a assisté au lancement du tout premier camion urbain de classe 8 100% électrique… et québécois! Après huit ans de recherche et développement, l’entreprise La Compagnie Électrique Lion a officiellement lancé la production de leur tout nouveau bébé, le Lion8.

Le camion Lion8, un véhicule urbain de classe 8, offre un ensemble de caractéristiques plutôt alléchantes. Pouvant être livré en plusieurs configurations pour répondre à de nombreux besoins, le Lion8 propose une économie des coûts d’énergie de l’ordre de 80% et une réduction des coûts d’entretien de 60%! Puisque le véhicule n’utilise aucun fluide et qu’on ne retrouve pas de moteur à combustion, on évalue que l’économie de carburant sera suffisante pour compenser rapidement le coût d’achat plus élevé du véhicule.

Selon M. Marc Bédard, président et fondateur de l’entreprise, « plus on l’utilise, plus c’est payant. On estime l’économie d’énergie à environ 80 pour cent. Par rapport à un véhicule diesel, avec lequel on dépense aujourd’hui 50 000 $ par année, on peut penser que l’électrique, en équivalent, nécessitera une dépense d’environ 10 000 $. C’est une économie de 40 000 $ par année! »

Photo: Olivier Beaulieu

Plus précisément, on parle d’un camion de 24 600 lb à vide, offrant un poids nominal brut de 54 600 lb. Sous le capot, ou plutôt sous le plancher, on retrouve une batterie d’une capacité maximale de 480 kWh qui alimente un moteur offrant un couple maximal de 2 507 lb-pi et une puissance équivalente à 470 chevaux (350 kW). La batterie peut être rechargée par une borne de niveau 2 ou de niveau 3 dans un délai variant entre 2,5 et 16 heures. Aux dires de la compagnie, le Lion8 offre une autonomie pouvant aller jusqu’à 400 km selon la capacité de batterie choisie, mais aussi le type de chargement et la température extérieure. Enfin, Marc Bédard affirme que le coefficient d’aérodynamisme du Lion8 est le meilleur sur le marché dans sa catégorie.

Selon Patrick Gervais, vice-président marketing et communications de la compagnie, le carnet de commandes est bien plein, et ce, tant aux États-Unis qu’au Canada. Le délai de livraison est d’environ trois mois et le premier véhicule sera livré à la Société des alcools du Québec dès l’automne 2019. Selon Édith Walcott, directrice des centres de distribution de Montréal et Québec à la SAQ, « La SAQ est fière d’être la première entreprise à mettre sur la route cette innovation québécoise. Cette acquisition s’inscrit tout à fait dans le volet développement durable de notre plan stratégique qui prévoit la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre en transport. »

Le prix du camion Lion8 devrait se situer entre 300 000 $ et 400 000 $.

Photo: La Compagnie Électrique Lion
Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueLe Circuit électrique est en voie de devenir un service essentiel
Les gens qui ne possèdent pas un véhicule électrique l’ignorent généralement, mais Hydro-Québec a lancé en 2012 un réseau de recharge public pour les véhicules électriques nommé le « Circuit électrique ». Le but premier de ce réseau est de soutenir le déploiement des véhicules électriques au Québec en installant …
ActualitéLe poids lourd Tesla proposera une autonomie de 1 000 km
Et si je vous parlais d’un poids lourd 100% électrique, muni d’une cabine en fibre de carbone, une position de conduite centrale et d’une accélération de 0 à 100 km/h bouclée en cinq secondes, vous me diriez quoi? Que ça ressemble à un véhicule tout droit sorti d’un film de …
CESToyota et Kenworth collaborent sur un poids lourd à l’hydrogène
La division nord-américaine du géant japonais Toyota s’associe avec le manufacturier Kenworth pour mettre au point un camion lourd n’émettant aucune émission polluante. Une dizaine d’unités du Kenworth T680 recevront une motorisation à piles à combustible conçue avec l’expertise de Toyota, et seront utilisées dès 2020 dans les ports de …
ActualitéUne entreprise québécoise veut rivaliser avec Tesla dès 2020
La course aux voitures électriques est déjà bien entamée. On voit apparaître des petits bolides dans les catalogues de grands manufacturiers, et de jeunes entreprises exposent des prototypes de camionnette électriques dans les salons automobiles du globe. Pour ce qui est des camions de transport, cependant, c’est encore assez tranquille.
BaladoUn camion électrique québécois, pourquoi pas?
Si le Québec est loin d’être un terreau fertile en matière de fabrication d’automobile, une entreprise de Saint-Jérôme pourrait changer la donne. Lion, une entreprise spécialisée dans la fabrication de véhicules lourds entièrement électriques, a récemment levé le voile sur le Lion8. Ce véhicule de classe 8 pourrait-il devenir chose …
Commentaires