Audi TT 2015: Patience!

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

Depuis l’an dernier, on nous annonce l’arrivée imminente de la troisième génération de l’Audi TT. Mais au moment d’écrire ces lignes, nous sommes toujours en mode attente. Au moins, nous sommes mieux éclairés quant à ce qui nous attend puisque la voiture a finalement été dévoilée au Salon de l’auto de Genève en mars 2014. Le constructeur allemand a donc mis fin aux rumeurs de toutes sortes en présentant l’une des voitures les plus iconiques des deux dernières décennies.

Il faut souligner que redessiner la TT n’était pas tâche facile puisque la première génération nous proposait une voiture fortement typée et tout en rondeurs, quasiment caricaturale. La présente génération a vu sa silhouette conserver ces caractéristiques visuelles tout en s’affinant. La carrosserie plus allongée a par le fait même rendu la voiture plus élégante. La prochaine TT affiche des lignes très peu différentes du modèle actuel. Les parois latérales sont épurées, les passages de roues sont marqués par un léger relief et le pavillon se prolonge sur la poupe qui est caractérisée par un porte-à-faux très réduit. On a donc conservé les proportions initiales qui ont fait le succès de cette sportive tandis que les dimensions de la carrosserie n’ont pas progressé. Pourtant, on a trouvé le moyen d’agrandir le coffre, ce qui est une bonne nouvelle. Le principal changement esthétique est la calandre flottante qui a été remodelée tout comme les feux de route. La nouvelle TT a également été allégée d’environ 50 kg en associant acier, acier haute résistance et aluminium avec plus d’efficacité qu’auparavant.

Dans l’habitacle, les stylistes ont conservé les buses de ventilation circulaires qui sont propres à la TT et qui ont fait sa renommée, en quelque sorte. Par contre, l'écran d’affichage est dorénavant placé devant le conducteur et incorpore les cadrans indicateurs en un écran de plus de 12 pouces. Cela permet au pilote de choisir le type d’affichage qu’il désire.

Pour le marché européen, trois moteurs seront au catalogue. Comme c’est le cas présentement chez nous, la TTS sera le modèle le plus sportif et son quatre cylindres 2,0 litres « TFSI » produira 310 chevaux, assurant un 0-100 km/h en 4,7 secondes. La boîte manuelle six rapports qui y est associée est de série tandis que la transmission S tronic six rapports à double embrayage est en option. Le rouage quattro est de série. Un autre moteur 2,0 litres est offert pour propulser le modèle de base. Cette fois, sa puissance est de 230 chevaux. Il boucle le 0-100 km/h en six secondes avec la boîte S tronic combinée au quattro. Enfin, le diesel 2,0 litres « TDI » produit 184 chevaux. Il est proposé en Europe, mais les chances qu’il soit commercialisé en Amérique sont à peu près inexistantes.

En attendant
Fidèle à son habitude, Audi Canada est avare quant aux dates de commercialisation de ce modèle. Entre-temps, puisque la version actuelle est toujours considérée comme une valeur sûre, les gens peuvent combler leurs attentes au volant du coupé ou du cabriolet. De plus, compte tenu de l’efficacité du rouage intégral quattro, c’est une excellente voiture de sport pour affronter nos hivers québécois. Comme ce sera le cas avec le nouveau modèle, les moteurs offerts sont des quatre cylindres 2,0 litres turbo assurant de bonnes performances. Le moteur de la TT actuelle produit 211 chevaux, soit dix de moins que celui de la version 2015 ½, mais les temps d’accélération sont presque similaires. La TTS bénéficie d’un moteur de même cylindrée, mais plus fringant avec une puissance de 265 chevaux. Cette fois, le moteur destiné à le remplacer aura un net avantage en fait de puissance.

L’habitacle est d’une finition impeccable et le design de la planche de bord est passé à l’histoire. Il faut également souligner que la position de conduite est bonne et que le volant se prend bien en main. Bref, c’est une voiture à vocation sportive qui a été conçue pour répondre aux moindres désirs du pilote. Par contre, les personnes le moindrement claustrophobes auront l’impression d’être emmurées dans cette voiture dont la ceinture de caisse est très élevée. Et n’allez pas croire que vous pourrez inviter quelqu’un aux places arrière du coupé…

La TT de la nouvelle génération a progressé de façon intelligente tant au chapitre du design que de la conception mécanique. Mais en attendant, les modèles actuels méritent également notre attention.

Partager sur Facebook
Commentaires