Lexus NX 2015: Il faut bien attirer les jeunes!

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

Il y avait un trou depuis un bon moment dans la gamme des multisegments de Lexus. Il est maintenant comblé avec l’arrivée du tout nouveau NX. Ce modèle compact répondra à l’appel des clients qui désirent un véhicule un peu plus petit – et avec un style nettement plus dynamique – que le très populaire RX.

Pour s’attaquer à une classe où l’on retrouve déjà des modèles bien établis – comme les BMW X3, Acura RDX et Audi Q5 – Lexus a décidé de miser principalement sur les points forts traditionnels de la marque, plutôt que d’essayer de redéfinir son identité. Il en résulte un véhicule à vocation familiale compétent et élégant, qui offre une conduite un peu terne, mais qui brille par son confort et son économie d’essence. Le NX reprend en partie la plate-forme du Toyota RAV4.

Un style affirmé
Le NX affiche des lignes très affirmées et des arêtes vives qui lui donnent une allure absolument unique dans cette classe. La calandre trapézoïdale caractéristique des Lexus ne s’intègre pas toujours aussi naturellement aux différents modèles de la marque, mais dans ce cas-ci, elle semble tout à fait à sa place et elle s’harmonise parfaitement au style du NX.

À l’intérieur, on découvre un habitacle confortable et silencieux qui peut facilement accueillir jusqu’à cinq adultes (mais on sera plus à l’aise à quatre). En abattant les sièges arrière, on obtient un grand espace plat, très pratique pour les gros objets, avec un volume utile de 1 543 litres. Pour compléter l’aménagement intérieur bien pensé, Lexus a fait un effort pour bien équiper le NX côté technologie : système de chargement sans fil pour téléphones portables, régulateur de vitesse adaptatif avec freinage automatisé et nouvel écran tactile pour remplacer l’interface Remote Touch de type souris. Dans le dernier cas, toutefois, il ne s’agit pas d’une grande amélioration puisque la présentation visuelle et le fonctionnement sont encore en retard par rapport à la concurrence.

Trois versions – deux qui visent dans le mille
Le Lexus NX 2015 est offert en trois versions distinctes. Le modèle de base, le 200t, est propulsé par un quatre cylindres de 2,0 litres, suralimenté par turbocompresseur, qui produit 235 chevaux et un couple de 258 lb-pi. C’est la première fois que Lexus utilise un moteur turbo dans un de ses modèles et celui-ci a été construit spécialement pour le NX. En combinaison avec la transmission automatique à six vitesses livrée de série (également nouvelle), le NX met 7,2 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, ce qui est respectable. Avec la traction intégrale optionnelle (capable de distribuer jusqu’à 50 % du couple aux roues arrière), on gagne 0,2 seconde. La consommation d’essence annoncée est de 10,7 l/100 km en ville, et de 8,4 l/100 km sur la route. Ces données reflètent le fait que ce moteur peut alterner entre le cycle classique Otto et le cycle Atkinson (plus efficace) selon la situation de conduite.

Le 300h est une version hybride. Le groupe motopropulseur est semblable à celui que l’on retrouve dans la Lexus ES 300, c’est-à-dire un quatre cylindres de 2,5 litres appuyé par un moteur électrique. Dans la NX, on obtient ainsi 194 chevaux et une consommation combinée de 7,1 l /100 km. La batterie est disposée de chaque côté des sièges arrière, de façon à empiéter le moins possible sur l’espace de chargement. Et de fait, le volume utile est réduit de seulement 23 litres par rapport au modèle classique. Évidemment, la traction intégrale est également disponible pour la 300h. Dans ce cas, on obtient un deuxième moteur électrique, qui ajoute au besoin une poussée supplémentaire aux roues arrière.

Avec le 200t F Sport, Lexus s’est efforcée de rendre l’expérience de conduite plus conforme à l’image particulièrement dynamique dégagée par la carrosserie. Pour ce faire, on a notamment installé des ressorts et des amortisseurs plus fermes, de même que des roues de 18 pouces. Ce modèle est aussi doté d’un indicateur numérique de force G et de la pression du turbo. Mécaniquement toutefois, le F Sport est identique au modèle de base. Au total, on gagne donc peu en performances, et le châssis plus rigide rend la conduite moins agréable. À notre avis, il est préférable de s’en tenir aux modèles de base ou hybride, parce qu’ils offrent un meilleur équilibre d’ensemble.

Après des années d’attente, Lexus a enfin lancé son multisegment compact de luxe, un véhicule moderne et efficace à l’image de la compagnie. Le NX a ce qu’il faut pour attirer les jeunes acheteurs qui veulent entrer dans le monde des voitures de classe supérieure.

Partager sur Facebook
Commentaires