Aston Martin Vantage 2015: Une version « écono »

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

La Vantage est non seulement l’un des plus anciens modèles de la gamme Aston Martin, mais ses versions sont offertes à meilleur prix que les DB9, Rapide et Vanquish. Cette année, la marque britannique, aujourd’hui propriété - en partie - de Prodrive, propose même la GT, un modèle d’entrée de gamme, si on peut parler de la sorte d’une voiture se vendant un peu plus de 100 000 $.

La gamme Vantage est donc passablement étoffée avec la GT, la V8, la V8 S et la V12 S. Si les V8 sont disponibles en modèles coupé ou roadster, la GT et la V12 S ne sont offertes qu’en version coupé.

Une aubaine!

La Vantage GT peut être considérée comme une aubaine, mais avant que vous mettiez en doute mon équilibre mental, je précise qu'il s'agit d'une aubaine pour une super voiture de luxe. En effet, elle se vend environ 25 000 $ de moins que la version régulière. Pourtant, l’acheteur n’est pas pénalisé car le moteur V8 de 4,7 litres n’est pas réduit en puissance dans cette version puisqu’il produit 430 chevaux, soit autant d’équidés que ce que nous propose le modèle « S » passablement plus cher (la version V8 régulière doit se contenter de 420 chevaux).

La boîte manuelle à six rapports est offerte de série. Il est possible de choisir en option une boîte manumatique à simple embrayage Sportshift II, mais elle n’est pas recommandée puisque les passages de rapports sont saccadés et souvent hésitants. Ce comportement serait irritant en conduite quotidienne dans une berline compacte, imaginez dans une voiture valant au moins cinq fois plus cher! Toutefois, sur une piste, lorsque la voiture est poussée à fond, cette transmission performe sans problème. Sauf que la plupart des gens, même ceux qui se promènent dans des Aston Martin, visitent peu souvent les pistes de course. Mieux vaut conserver son argent pour se procurer certains éléments en option comme les sièges chauffants, un régulateur de croisière, une radio satellite ou un siège du conducteur à mémoire. Mieux encore, cette GT peut être dotée en option d'éléments graphiques contrastants. La grille de calandre est entourée d’un anneau de couleur tranchante du plus bel effet, inspiré par les Aston Martin de course. De plus, pour s'harmoniser avec cette présentation extérieure, la suspension est plus sportive que celle du modèle « standard » et se rapproche de celle du modèle S.

La Vantage GT cible les acheteurs qui désirent une voiture sportive un peu moins chère et qui n’est pas équipée d’accessoires onéreux qu'ils jugent inutiles.

La nouvelle Vantage V12 S

Cette année, on a décidé de radicaliser davantage le coupé S à moteur V12. Ce gros moulin de 6 litres produit 565 chevaux et 457 lb-pi de couple. Tout ce muscle sous le capot permet d’effectuer le 0-100 km/h en moins de quatre secondes tandis que la vitesse de pointe est annoncée à 330 km/h. Pour ce millésime, la boîte manuelle n’est plus disponible. Seule la transmission manumatique Sportshift  III fabriquée par le fournisseur italien Graziano est offerte. Selon Aston Martin, la nouvelle génération de cette transmission est améliorée et les rapports sont plus souples et plus rapides.

Le caractère sportif sans compromis a été accentué. De l’avis même d’Ulrich Baez, le grand patron d’Aston Martin, la V12 est extrême de nature, et même « brutale ». Avis aux amateurs d’émotions fortes. Parmi les touches esthétiques, un encart en carbone décore la grille de calandre tandis que le capot est doté de deux rangées longitudinales d’évents.

La planche de bord demeure toujours orientée vers le pilote et la console centrale verticale accueille deux boutons très importants pour la conduite d’un tel bolide. Le premier permet de régler l’assistance du volant et la fermeté des amortisseurs selon trois modes : Normal, Sport ou Piste. Le second actionne un autre mode sport qui assure une réponse plus rapide de l’accélérateur, des passages de rapports plus rapides en plus d’obtenir une sonorité plus sportive de l’échappement. À ce chapitre, peu de voitures sur le marché possèdent une sonorité aussi envoûtante que ce moteur V12, mode Sport ou pas.

Évidemment, si vous avez le moindre sentiment écologique ou si donner de l’argent aux pétrolières vous rend malade, une Vantage, surtout la V12, n’est pas pour vous. Peu importe le moteur, la consommation est délirante. Pour les autres, la Vantage est un plaisir à pousser dans les courbes où les limites de sa tenue de route sont carrément inatteignables. Les accélérations sont foudroyantes, les décélérations aussi! Et la sonorité du moteur… délirante! Malgré tout, la Vantage est plus une Grand Tourisme qu’une bête de course. Vous voilà avisé.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéAston Martin Vantage GT8 : bolide défendu
Comme nous l’avions mentionné précédemment , Aston Martin planchait sur une version mieux adaptée pour la piste de sa Vantage V8, destinée à tenir compagnie à la GT12 qui fût présentée l’an dernier. Voici donc la Vantage GT8. Qu’est-ce qui la différencie de la Vantage V8 ordinaire? Plus de puissance, …
Commentaires