Nissan Rogue - La concurrence s’intensifie

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

L’an dernier dans ce même ouvrage, mon collègue Antoine Joubert mentionnait le prix du Nissan Rogue en parlant de ses principaux arguments de vente. Cette année encore, c’est son élément différenciateur numéro un. Le Rogue ne rajeunit pas, mais sa concurrence oui.

Un nouveau Toyota RAV4 est apparu l’an dernier tout comme un Subaru Forester redessiné. Ces deux modèles se sont joints aux Mazda CX-5, Hyundai Tucson et Honda CR-V dont les générations actuelles sont toutes jeunes encore, et bientôt Ford arrivera avec un nouvel Escape. Bref, en moins de deux ans, le Rogue est devenu l’un des plus vieux VUS compacts de son créneau et sa popularité ne peut faire autrement que d’en souffrir.

Cela dit, si l’on n’exige pas d’avoir le plus récent modèle pour impressionner les voisins, le Rogue peut répondre aux besoins principaux des acheteurs de VUS. Nous parlons ici de l’espace intérieur, de l’efficacité et du confort. Comme véhicule utilitaire sport pour transporter les enfants à leurs activités sportives ou pour se rendre paisiblement au travail en semaine, le Rogue est idéal. Il est fiable et s’avère l’un des plus économiques en carburant de sa catégorie. Son espace de chargement demeure au-dessus de la moyenne également. Puis comme indiqué plus tôt, il nous en donne pour notre argent.

Au moment d’écrire ces lignes, le Nissan Rogue est vendu à un taux d’intérêt de 0% en financement. C’est moins que le Honda CR-V (2,99%), le Toyota RAV4 (4,49%) ou le Subaru Forester (2,99%). Déjà que le Rogue est plus abordable à l’achat, son financement réduit permet aux acheteurs d’en avoir plus pour leur argent.

Oubliez l’émotion

Au risque de se répéter, le Rogue est confortable. Sa suspension ne sautille pas trop et ses sièges sont parmi les meilleurs du segment quand il faut passer plusieurs heures au volant. Le silence de roulement sort du lot également, pour les bonnes raisons. De tous les modèles de VUS compacts énumérés précédemment, seul le Honda CR-V devance le Rogue en matière de confort sur la route. Nous avons ici un VUS « facile » à conduire. Sa direction est équilibrée, tout comme son comportement général.

Ceci dit, nous sommes loin d’un VUS dynamique. À ce niveau, le Rogue ne procure à peu près aucun plaisir de conduite à son conducteur. Le Mazda CX-5, le Subaru Forester, le Kia Sportage… voilà des modèles avec lesquels il est possible de ressentir une certaine excitation derrière le volant. Le Rogue? Pas du tout!

Son moteur quatre cylindres de 2,5 litres génère 170 chevaux et un couple de 175 lb-pi, ce qui n’est pas vilain, mais la boîte automatique à variation continue sape les performances avec son comportement digne d’un paresseux. Inversement, cette boîte permet d’obtenir une consommation moyenne fort intéressante pour un VUS.

Il faut aussi souligner l’espace de chargement – plus de 1 000 litres – avec tous les sièges en place. En abaissant les dossiers arrière, on obtient près de 2 000 litres, surpassé seulement par le Honda CR-V, le Volkswagen Tiguan et le Subaru Forester.

Utile, le ProPILOT?

L’une des grandes nouveautés du Rogue en 2018 était l’introduction du système de sécurité active Nissan ProPILOT Assist. Celui-ci intègre des technologies d’assistance à la conduite un peu plus avancées que celles de plusieurs rivaux. Le ProPILOT Assist comprend notamment le dispositif de prévention des sorties de voie, mais aussi le maintien au centre de la voie. Le régulateur de vitesse adaptatif peut freiner jusqu’à un arrêt complet et repartir quand la voie est libre au lieu de simplement ralentir pour conserver une distance préétablie. Le système fait plus penser à une technologie d’assistance d’une voiture de luxe allemande, mais son prix est fixé en conséquence.

Le système fonctionne comme il se doit et n’est pas trop intrusif, c’est vrai. Son problème est qu’il est dispendieux. Il n’est offert que dans la version haut de gamme du Rogue disponible à plus de 40 000 $. On perd donc l’avantage principal du VUS Nissan discuté au tout début de ce compte-rendu, soit la valeur proposée par le modèle. La version S à rouage intégral représente la meilleure option.

Le Rogue est encore un choix respectable dans son créneau, mais surtout parce qu’il coûte moins cher que ses rivaux. À prix égal, il montre son âge. On ne sait pas quand une nouvelle génération de Rogue fera son entrée, mais étant donné l’importance du véhicule pour son constructeur, ça ne devrait pas tarder.

Feu vert

  • Confort intéressant
  • Bonne polyvalence
  • ProPILOT Assist utile et efficace
  • Excellent rapport qualité-prix

Feu rouge

  • Commence à montrer son âge
  • Peu amusant à conduire
  • ProPILOT Assist trop dispendieux

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

SurvolNissan Rogue 2021: cinq choses à savoir
Le Nissan Rogue figure parmi les VUS les plus populaires au Québec. Cependant, le modèle actuel se fait vieillissant et rivalise de moins en moins avec des produits comme le Toyota RAV4 , le Ford Escape ou le Honda CR-V . Cela s’apprête à changer puisque le Nissan Rogue 2021 …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires