Chevrolet Trax 2018: S’asseoir sur ses lauriers

Le Chevrolet Trax et le Buick Encore étaient très prometteurs à leur lancement. Le hic, c’est qu’ils n’ont à peu près pas changé depuis.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

Il y a cinq ans, General Motors prenait le pari de lancer un duo de VUS sous-compacts principalement destiné à un usage urbain. Ainsi naissaient le Chevrolet Trax et le Buick Encore.

Malgré les doutes et les critiques, l’idée frôlait le génie. À peine quelques années plus tard, l’industrie automobile a suivi le pas. Aujourd’hui, la majorité des constructeurs ont répondu en lançant des modèles similaires. Honda HR-V, Mazda CX-3, Toyota C-HR et Jeep Renegade en sont quatre excellents exemples.

La question à 100 piastres, maintenant. Si GM a été si rapide à comprendre l’émergence de cette catégorie de véhicules et l’importance de s’y tailler une place, comment se fait-il que le Trax et l’Encore n’y jouent qu’un rôle de figurant?

Regarder passer la parade

Le Trax était très prometteur à son lancement. Une véritable petite révolution. Le hic, c’est qu’il n’a à peu près pas changé depuis. Et pendant ce temps-là, les nouveaux produits se sont succédé à travers l’industrie, proposant tour à tour un équipement plus complet et une présentation plus moderne.

Certes, on a tenté de renverser la vapeur, l’an dernier, en redessinant la devanture et en revampant l’habitacle, mais disons que les changements sont demeurés plutôt timides. Au moins, on en a profité pour se remettre à jour d’un point de vue technologique, en révisant le système d’infodivertissement et la qualité de son affichage. Même son de cloche du côté du Buick Encore, jumeau du Trax.

Comme le Trax, l’Encore a eu droit à une petite cure de rajeunissement l’année dernière. En plus d’une calandre améliorant radicalement son design, le petit Buick a désormais droit à une motorisation plus performante de 153 chevaux et 177 livres-pied, dans sa version Sport Touring.

Pour le reste, les deux modèles demeurent animés d’un moteur turbocompressé à quatre cylindres de 1,4 litre, développant 138 chevaux et un couple de 148 livres-pied. C’est légèrement inférieur à ce qui est offert chez la concurrence. Sur la route, cela se traduit par des accélérations acceptables, sans plus.

La consommation d’essence combinée nous laisse aussi sur notre appétit. Encore là, des modèles de la même catégorie dévoilés récemment sont capables de faire mieux. Et avec plus de puissance, à part ça!

Avec un espace de chargement de 530 litres derrière la banquette arrière, le Trax permet un rangement somme toute limité, mais très acceptable dans son créneau. Certains modèles le surpassent, mais d’autres proposent encore moins d’espace. Dans une catégorie où les modèles sont aussi compacts, il faut bien faire des sacrifices quelque part!

Corrects, sans plus

Sur la route, le Trax et l’Encore procurent une expérience de conduite bien ordinaire. On ne s’attend pas à un comportement grandiose à bord d’un VUS sous-compact, c’est certain, mais force est d’admettre que plusieurs modèles de cette catégorie les devancent à bien des égards. Le Honda HR-V et le Mazda CX-3 en font partie, alors que de nouveaux modèles prometteurs, comme le Hyundai Kona et le Ford EcoSport, rendront la concurrence encore plus féroce.

Une meilleure insonorisation viendrait assurément aider la cause de notre duo, mais c’est surtout l’utilisation d’une mécanique aussi petite, munie d’un turbo, qui rend ces petits VUS bruyants à plus haut régime.

Si le prix de base du Trax peut paraître alléchant au premier regard, le prix de certaines options vous fera rapidement déchanter. Pour un modèle LT à quatre roues motrices le moindrement équipé, vous franchirez la barre des 30 000 $. Ouch!

À l’intérieur, l’habitacle du Trax propose encore trop de plastiques durs qui minent l’expérience à bord. L'intérieur de l’Encore est de meilleure qualité, mais le prix n'est pas le même. Au moins, les deux véhicules peuvent se targuer d’offrir un système multimédia désormais compatible avec Android Auto et Apple CarPlay, en plus d’une connexion Wi-Fi proposée en option. General Motors a fait bien des efforts pour se positionner comme une marque techno, et le duo Trax/Encore en est une autre preuve.

Ces deux modèles ne font rien de mal, mais ils sont coincés dans une catégorie en pleine effervescence, qui a évolué très vite au cours des cinq dernières années. Si le Trax et l’Encore étaient intéressants à leur lancement, ils doivent maintenant s’avouer vaincus à l’égard d’une concurrence de taille.

Le Trax et l’Encore ont besoin d’une sérieuse mise à jour, et vite à part ça. Parce qu’une campagne de pub avec Maripier Morin, c’est bien, mais c’est nettement insuffisant.

Feu vert

  • Prix de base alléchant
  • Connectivité Wi-Fi
  • Boîte manuelle encore offerte (Trax)
  • Moteur plus puissant disponible (Encore)
  • Style dynamique

Feu rouge

  • Puissance du moteur plutôt juste
  • Insonorisation déficiente
  • Prix montent rapidement
  • Qualité de certains matériaux
  • Agrément de conduite ordinaire

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ShanghaiChevrolet ressuscite le nom Trailblazer… en Chine
Finalement, les rumeurs voulant que General Motors ressuscite le nom Trailblazer étaient bel et bien fondées. Après le lancement du VUS intermédiaire Blazer l’an dernier, le constructeur américain présente cette semaine le tout nouveau Chevrolet Trailblazer 2020 au Salon de l’auto de Shanghai. Naturellement, l’extérieur se rapproche de celui du …
Commentaires