Volkswagen Passat / W8, la Passat du riche !

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2003

La Passat est la voiture dont Volkswagen s'est servie pour s'immiscer dans le club plutôt sélect des véhicules de luxe. Tandis que la Golf et la Jetta s'attiraient les faveurs d'une clientèle toujours à la recherche des valeurs traditionnelles de la marque, la Passat prenait du galon. L'arrivée de la version 4Motion à plus de 40 000 $ à la fin des années 90 marquait une première étape dans l'escalade de ce modèle. Cette année, l'opération est parachevée avec la commercialisation du W8 dont le prix de vente frôle les 55 000 $. Et c'est de la petite bière par rapport à la nouvelle Phaeton dont le prix rivalise avec celui des Mercedes.

Cette Passat pour riches est pratiquement dans une classe à part. Elle est en effet la seule berline allemande à moteur 8 cylindres vendue pour moins de 60 000 $. Ce qui lui permet de faire la nique à plusieurs modèles vendus au même prix, mais équipés d'un moteur 6 cylindres. Et comme le soulignait un concessionnaire de la marque, à ce prix, la W8 fait paraître la Passat à moteur 1,8T comme l'aubaine du siècle ou presque à 30 000 $.

Mais revenons à la W8. En premier lieu, son moteur est unique en son genre. Comme la Passat n'a pas été initialement conÇue pour insérer un moteur V8 longitudinal sous le capot, les ingénieurs ont joué d'astuce en reliant deux moteurs V4 à un angle de 72°. Il en résulte un moteur plus court dont les cylindres sont disposés en « W » et non pas en V comme le veut la tradition. Cette approche devrait théoriquement générer d'importantes vibrations. Mais la présence de deux arbres d'équilibrage de vilebrequin qui tournent au double du régime du moteur permet d'éliminer ces vibrations. De plus, le fait d'avoir choisi deux arbres à cames en tête par rangée de cylindre assure une meilleure souplesse. Pour mieux répartir les 270 chevaux ainsi obtenus, la transmission intégrale 4Motion est de série. Les premiers W8 sur le marché ont été livrés avec une boîte automatique Tiptronic à 5 rapports, mais une boîte manuelle à 6 vitesses sera également offerte. Et si cela ne vous suffit pas, l'option Ensemble sport permettra d'avoir une suspension plus ferme et des roues de 17 pouces. Parmi les autres caractéristiques techniques, tous les modèles W8 ont des freins ventilés à l'avant comme à l'arrière.

Discrétion assurée

Une chose est certaine, les acheteurs de la W8 ne le feront pas par souci d'épater la galerie. Cette berline est en tout point semblable à la version GLX à l'exception de l'écusson W8 placé sur la grille de calandre et le rebord du couvercle du coffre à bagages. Le seul autre indice visuel est la présence de quatre tuyaux d'échappement à embout chromé. La présentation de l'habitacle est également semblable à celle de la GLX avec sa console centrale garnie d'une applique en bois, les sièges en cuir et tous les autres éléments propres à ce modèle. À ce chapitre, soulignons la présence d'un climatiseur à contrôle électronique, d'un rétroviseur intérieur photochromique ainsi que de sièges à commandes électriques pour le conducteur et le passager.

La fiche technique de ce modèle de haut de gamme ainsi qu'un temps d'accélération de 8,2 secondes pour passer de 0 à 100 km/h nous portent à conclure qu'il s'agit d'une voiture très sportive. Pourtant, sa conduite nous transmet des sensations différentes. Tout est feutré, tout est en demi-tons. Initialement, on se croirait au volant d'une Audi A8 miniature. Le moteur possède toutefois une sonorité unique en son genre qui plaira à l'amateur de belles mécaniques. Son grognement à haut régime n'est pas aussi guttural que celui d'un V8, et plus sourd qu'un 5 cylindres en ligne poussé au maximum.

La suspension est souple pour une voiture de cette catégorie. Ce qui signifie que les longues randonnées sur les autoroutes sont un véritable enchantement. Cette voiture se conduit au doigt et à l'?il peu importe la vitesse à laquelle vous roulez. L'insonorisation est excellente, la position de conduite sans reproche et les reprises sont incisives : il faut environ 6,5 secondes pour passer de 80 km/h à 120 km/h. C'est sur un tracé sinueux que l'on se rend compte que la Passat W8 est une voiture relativement lourde, puisque la berline pèse 1 772 kg et la familiale environ 100 kg de plus. Ajoutez à cette équation des amortisseurs plutôt mous et vous constatez que les transferts de masses sont importants en virage. La première courbe abordée à vive allure est prise avec assurance. Mais enlignez les virages serrés et la voiture se met à tanguer et perd de sa prestance. De plus, la boîte automatique est relativement paresseuse. Cela ne paraît pas sur la grand-route, mais en conduite plus sportive, mieux vaut bénéficier du temps de réaction plus rapide du système Tiptronic qui permet de profiter davantage des 270 chevaux.

Avec ce modèle W8, Volkswagen se met dans une position d'exception, cette voiture étant dans une catégorie à part. Et il est certain qu'une familiale Passat W8 équipée du groupe Sport et de la boîte manuelle à 6 rapports est un produit hors du commun.

Et les autres ?

Si ce modèle de haut de gamme se trouve sous le feu des projecteurs, il ne faut pas non plus oublier le reste de la gamme. Selon nous, l'une des voitures les plus équilibrées sur le marché est le modèle équipé du moteur 4 cylindres 1,8 turbo dont les 180 chevaux sont tellement bien répartis dans la bande de puissance que c'est amplement suffisant. Certains vont s'opposer à cette affirmation, mais force est d'admettre que ce moteur est l'un des meilleurs sur le marché, toutes catégories confondues. En fait, la seule raison de commander une version équipée du moteur V6 2,8 litres de 190 chevaux est la volonté de bénéficier du rouage intégral 4Motion, en option avec le V6 .

La gamme Passat permet dorénavant de combler les attentes correspondant à presque tous les budgets dans cette catégorie.

Partager sur Facebook
Commentaires