Jaguar et Land Rover: Ford identifie Tata comme interlocuteur privilégié

DETROIT _ Le constructeur d'automobiles Ford Motor Co. a annoncé jeudi qu'il s'était engagé à négocier plus en détail avec l'indienne Tata Motors une possible vente de ses divisions Jaguar et Land Rover.

Dans un bref communiqué, un dirigeant de Ford, Lewis Booth, a affirmé qu'il y a encore du travail considérable à faire et que, bien qu'il n'y ait pas encore eu de décision finale, Ford allait mener des discussions substantielles avec Tata Motors au cours des prochaines semaines afin de parvenir à une entente qui serait dans le meilleur intérêt de toutes les parties impliquées.

La direction de Ford a déjà annoncé qu'elle prévoit se défaire de ces deux divisions britanniques au début de 2008.

Deux autres entreprises étaient sur les rangs pour l'acquisition de Jaguar et Land Rover, soit le constructeur automobile indien Mahindra & Mahindra Ltd. et la firme d'investissement américaine One Equity Partners LLC.

Une source informée du déroulement des négociations a affirmé jeudi que les candidatures de Mahindra et de One Equity n'ont pas été totalement écartées, précisant que Tata est présentée comme l'interlocuteur privilégié seulement.

Ford a acheté Jaguar en 1989 pour 2,5 milliards $ US et Land Rover pour 2,7 milliards $ US en 2000. Ces deux constructeurs britanniques, avec Aston Martin et Volvo, constituaient sa division Premier Automotive Group.

Ford a vendu sa participation majoritaire dans Aston Martin l'an dernier pour 931 millions $ US. Quant à Volvo, Ford a indiqué qu'elle prévoyait garder cette division pour l'instant, réorganiser sa structure de coûts et en faire davantage une marque de prestige.

Partager sur Facebook
Commentaires