Le Guide de l'auto – Tout sur l'automobile depuis 51 ans

Vous vous en doutiez, changer ses pneus le 16 mars est dangereux!

  • Imprimer

On a eu une grosse tempête, en mars 2017. La plus grosse de l’hiver, du moins, dans la région de Montréal.

Cette tempête coïncide avec la date à laquelle, le 16 mars, le gouvernement du Québec nous autorise à enlever nos pneus d’hiver, pour mettre nos pneus d’été. Pour ceux qui ne sont pas certains de la date à laquelle il est obligatoire de les avoir installés, c’est le 15 décembre.

On s’entend pour dire que ces dates ne représentent pas la réalité! Quelle est l’utilité des pneus d’hiver? Procurer de l’adhérence lorsque les routes sont froides, et quand la pluie tombe sous forme de neige, ou pire, de verglas. Or, ces conditions subviennent bien souvent avant le 15 décembre, et bien après le 16 mars.

On devrait les changer pour le 15 novembre et le 16 avril.

Il faut quand même mettre ses pneus d’été
Le Québec est la seule province canadienne qui oblige ses automobilistes à avoir des pneus d’hiver. C’est surprenant, mais c’est ainsi.

Avant cette loi, plusieurs personnes changeaient leurs pneus, mais beaucoup de gens confiaient leurs vies à des pneus quatre saisons aux performances moyennes.

Depuis la loi qui nous oblige à avoir des pneus d’hiver, on assiste à l’arrivée d’un nouveau type d’automobiliste : celui qui roule en pneus d’hiver à l’année.

Or, c’est connu, c’est dispendieux des pneus, encore plus si l’on en possède deux ensembles. Ce n’est pas tout le monde qui en a les moyens, on le conçoit. Mais soyons sérieux. Rendu là, c’est peut-être parce qu’avoir une voiture, ce n’est tout simplement pas dans vos moyens. Non seulement vous mettez votre vie en danger, mais également la vie des autres...

Voyez-vous, les ingénieurs qui fabriquent et conçoivent des pneus travaillent essentiellement sur deux choses : le motif de la semelle des pneus, et le mélange de caoutchouc qui les composent.

Les pneus d’hiver sont conçus pour rouler en bas de 7 degrés Celsius, température à laquelle la plupart des gommes d’été et dites « quatre saisons » deviennent inefficaces. En haut de 7 degrés, les pneus d’hiver souffrent du même problème. Ils deviennent dangereux. Ils freinent sur une distance plus longue, et leur tenue de route est tout simplement mauvaise, et en manœuvre d’urgence se situe la différence entre s’en sortir et s’amocher...

Ainsi, lorsque les températures moyennes seront supérieures à 7 degrés Celsius, nous vous recommandons d’installer vos pneus d’été, pour votre sécurité, et pour celle des autres automobilistes! Vous essaierez d’expliquer à quelqu’un que vous venez d’emboutir que vous n’avez pas réussi à freiner à temps parce que vos pneus Blizzak ont de la misère à 40 degrés Celsius.

Quant à la question monétaire, sachez que l’on peut faire de très bonnes affaires sur le marché du pneu usagé.

Envoyer à un ami
FacebookPartager sur Facebook

Commentaires