Le Guide de l'auto – Tout sur l'automobile depuis 51 ans

Audi A4 allroad 2017 : allergique aux VUS? Voici la solution

  • Imprimer

Heureux métissage entre un VUS et une voiture, la A4 allroad d’Audi joue bien ses cartes en alliant rouage intégral, polyvalence, tenue de route et style distinctif. Au début de notre hiver, difficile de ne pas apprécier les qualités intrinsèques de cette voiture de luxe au look « baroudeur chic ».

Chaussée de pneus Michelin X-Ice Xi3 — 3e place à notre classement du Top 10 des pneus d’hiver — notre A4 Allroad s’est littéralement moquée des premières neiges, un peu comme si l’on avait oublié de la prévenir que l’hiver était arrivé. Tenue de cap imperturbable, roulement feutré, sorties de courbe à la fois rapides et stables, qui a dit que l’hiver était difficile? Pour la A4 allroad, la conduite sur routes enneigées ou glacées est un véritable jeu d’enfant.

Un look plus VUS que voiture
Lancé il y a plus de quinze ans, le modèle allroad, d’abord décliné de la A6 puis de la A4, se présente comme une familiale légèrement surélevée qui se démarque par son look en phase avec les VUS de la marque, comme en témoigne sa calandre chromée à lames verticales, sa galerie de toit en aluminium, ses passages de roue au fini noir mat et ses sabots de protection couleur alu.

Les lignes de la carrosserie sont classiques et sportives à la fois, ce qui fait de la A4 allroad une voiture très élégante, particulièrement lorsqu’elle est de couleur blanc glacier, une option de 890 $. On apprécie également au plus haut point les phares et les feux antibrouillards qui font en sorte que le principe le plus élémentaire de la sécurité, soit « voir et être vu », est assuré.

Précision germanique et techno évoluée
L’habitacle reprend en tous points les canons esthétiques de la marque avec une présentation sobre rehaussée d’appliques métalliques, mais c’est surtout la qualité des matériaux et la justesse de l’assemblage qui contribuent à créer cette impression de qualité supérieure. Le cockpit virtuel Audi, présent sur le modèle Technik, remplace le traditionnel bloc d’instruments par un magnifique écran configurable dont la qualité graphique est impressionnante, et les aides à la conduite, une option de 2 000 $, rehaussent le coefficient de sécurité active.

Pas de doute, on est à bord d’une voiture de luxe qui joue à fond la carte techno, non seulement en raison de son cockpit virtuel, mais aussi avec son système de télématique MMI (Multi Media Interface). Sur son sélecteur rotatif tactile, il est possible de tracer lettres et chiffres pour la téléphonie ou le système de navigation, entre autres. Le système Apple CarPlay est également au programme et permet, notamment, de dicter ou d’entendre les messages texte. Pour le reste, la vie à bord est tout à fait sereine avec une chaîne audio de qualité, des sièges chauffants ainsi qu’un volant chauffant.

Polyvalence mitigée
Bien que la Audi A4 allroad 2017 soit une familiale, il faut la considérer comme une voiture à quatre places, le confort à la place médiane arrière étant compromis par la présence du tunnel de transmission. Notons toutefois que les deux places arrière sont équipées de sièges chauffants et que l’intimité des passagers est assurée par des pare-soleil, une option de 300 $. Il suffit de passer son pied sous le pare-chocs arrière pour commander l’ouverture automatique du hayon et s’apercevoir que le cache-bagages s’élève automatiquement pour permettre l’accès à l’espace de chargement dont le volume varie de 505 litres (dossiers arrière en place) à 1 505 litres (dossiers repliés).

On regrette toutefois que le plancher ne soit pas parfaitement plat lorsque les dossiers sont repliés. Le hayon se ferme à la pression d’un bouton alors que le bouton voisin commande le verrouillage automatique du véhicule après la fermeture du hayon.

Silence, on roule
Au volant de la A4 allroad, on note le couple abondant du moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres, avec ses 252 chevaux et son couple de 273 livres-pied, qui permet à la voiture d’évoluer sans aucune difficulté en toute occasion. Toutefois, c’est surtout le silence de roulement qui impressionne, même si notre modèle d’essai est chaussé de pneus d’hiver qui sont toujours plus bruyants que des pneus d’été ou quatre saisons.

Côté consommation, la moyenne observée est de 9,1 litres aux 100 kilomètres et il est possible de la réduire à 8,3 litres aux 100 à vitesse constante sur l’autoroute. La A4 allroad est aussi dotée d’un mode Offroad qui réduit l’effort au volant et calibre les amortisseurs en fonction de la conduite hors route. Toutefois, même si elle est munie de sabots de protection, la A4 allroad ne prétend pas émuler un Jeep en conduite sur terrain meuble, mais la conduite sur routes non asphaltées ne présente aucun problème.

Un prix supérieur à celui du Q5
Avec un prix de base de 55 300 $, la Audi A4 allroad 2017 commande un déboursé supérieur à celui du VUS Q5, et c’est aussi le cas pour notre modèle d’essai qui fait le plein d’options et dont la facture s’élève à 64 305 $. À ce prix, on accède au créneau des authentiques voitures de luxe, ce qu’est absolument la A4 allroad qui séduit par sa dynamique, son luxe et son côté techno. L’alternative aux VUS de luxe, c’est bien elle.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai Audi Allroad 2017
Version à l'essai n.d.
Fourchette de prix 55 300 à 64 305 $
Prix du modèle à l'essai 64 305 $
Garantie de base n.d.
Garantie du groupe motopropulseur n.d.
Consommation (ville/autoroute/observée) 10.2 / 8.3 / 9.1 l/100km
Options Peinture métallisée Groupe Sport Systèmes avancés d'aide à la conduite Stores pour glaces arrière Dispositif de visualisation tête haute Sièges confort
Concurrents BMW Série 3 Touring, Mercedes-Benz Classe C familiale, Subaru Outback, Volvo V60 Cross Country
Points forts
  • Moteur et rouage intégral performants
  • Consommation raisonnable
  • Confort et silence de roulement
  • Cockpit virtuel Audi très efficace
  • Qualité de finition au top
Points faibles
  • Prix élevé
  • Coût des options
  • Habitabilité moyenne
  • Modularité quelconque

Fiche d'appréciation

Consommation 4.0/5 Moyenne observée de 9,1 litres aux 100 et de 8,3 sur autoroute.
Confort 4.5/5 Le silence de roulement est remarquable et la vie à bord toujours sereine.
Performances 4.0/5 Moteur performant et coupleux, rouage intégral efficace, boîte à sept rapports. Pas une sportive, mais n'a aucun problème à évoluer en toutes conditions.
Système multimédia 4.5/5 Le système MMI (Multi Media Interface) de Audi est très convivial et le cockpit virtuel est génial.
Agrément de conduite 4.0/5 Conduite performante, sans être sportive, doublée d'un excellent niveau de confort. On aime.
Appréciation générale 4.0/5 Seul son prix élevé et les tarifs des options viennent réduire sa cote.
Envoyer à un ami
FacebookPartager sur Facebook

Commentaires