Le Guide de l'Auto – Tout sur l'automobile depuis 48 ans

Volkswagen Passat 2012, à l’assaut de l’Amérique

  • Imprimer
  • RSS

Animé par ses ambitions de devenir premier constructeur mondial, Volkswagen a décidé de prendre les moyens nécessaires afin de dominer les principaux marchés mondiaux, élément clé de sa réussite. Si le constructeur a toujours connu du succès en Europe, c’était loin d’être le cas en Amérique du Nord. En fait, Volkswagen ne s’en tirait pas si mal chez nous au Canada, mais nos voisins du Sud ne semblaient pas partager notre affection pour ses modèles. Alors que la nouvelle Jetta nous arrivait à la sauce « américanisée » il y a quelque temps, voilà que la Passat 2012 passe sous les mains du même chef.

Une recette à succès ou le début de la fin?
On est en droit de se questionner lorsqu’on nous présente une nouvelle voiture en affirmant haut et fort qu’elle répondra entièrement aux goûts des Américains. Est-ce à dire que la nouvelle Passat sera d’entrée de jeu dénuée de plaisir de conduite, affublée d’une suspension molasse, qu’elle proposera de larges sièges sans aucun support latéral et que l’habitacle sera garni de gigantesques porte-gobelets? Pas tout à fait, il semble que le constructeur ait bien dosé le tout, s’approchant des spécificités du marché nord-américain tout en conservant l’essence germanique de la voiture.

Produite à l’ usine de Volkswagen situé à Chattanooga au Tennessee, la Passat 2012 se destine à rivaliser avec d’innombrables berlines intermédiaires, incluant la Honda Accord et la Toyota Camry, deux modèles ayant des dimensions similaires. Toutefois, la Passat profite d’une exclusivité face à toutes ses rivales, une motorisation diesel. Ajoutez un prix de base attrayant et vous obtenez une nouvelle Passat qui aidera le constructeur à assouvir ses ambitions de domination!

Trois moteurs, deux choix intéressants
La Passat 2012 arrive sous différentes versions, avec des niveaux d’équipement plus ou moins luxueux. On retient surtout les trois motorisations proposées, élément qui les distingue réellement. Afin d’afficher un prix de départ inférieur à plusieurs rivales, on a doté les modèles de base d’un moteur cinq cylindres de 2,5 litres développant une puissance de 170 chevaux pour un couple de 177 lb-pi. Il est associé à une boîte manuelle à cinq rapports, tandis que l'automatique, en option, en a un de plus. Ça risque fort d’attirer plusieurs acheteurs, surtout que ce moteur est également monté dans les versions plus cossues, vous permettant ainsi d’obtenir un niveau d’équipement supérieur sans devoir défrayer les coûts associés. Voilà un élément bien pensé par Volkswagen.

L’autre motorisation qui va en intéresser plus d’un est sans contredit la Passat TDI. Cette dernière abrite sous son capot le même moulin qui équipe la Jetta TDI, soit un quatre cylindres diesel de 2,0 litres et 140 chevaux. Ce moteur hérite de série d’une transmission manuelle proposant six rapports, alors qu’une automatique à double embrayage es optionnelle. Cependant, la surprime d’environ 4 000 $ risque toutefois d’en décevoir quelques-uns.

Finalement, les modèles les plus luxueux sont aussi montés avec un moteur V6 de 3,6 litres déployant 280 chevaux lequel est jumelé de série à la boîte DSG, mais on se doute fort bien que ce ne sera pas la plus populaire des versions, probablement en raison de son prix.

À l’extérieur, la Passat 2012 arbore des lignes assez classiques. Seules les jantes ajoutent un peu de dynamisme. Bref, la Passat n’a rien pour faire véritablement tourner les têtes, mais on apprécie son niveau de sophistication. Voilà un design qui conservera ses attraits au fil des années et qui ne risque pas de se démoder trop rapidement. On perçoit toutefois le traitement nord-américain apporté à la voiture : sans l’emblème du constructeur, peu de gens l’associeraient à une Volkswagen. Il faudra sans doute un peu de temps pour s’y faire.

À bord, c’est simple, mais très fonctionnel. On est ravi par l’instrumentation claire et bien présentée ainsi que par le volant sport offrant une bonne prise en main. De plus, contrairement à quelques rivales, la Passat n’est pas affublée d’un système multifonction difficile à maitriser.

Sur la route
Nos avons mis à l’essai un modèle équipé du moteur cinq cylindres de 2,5 litres; difficile de se méprendre avec sa sonorité distinctive. Malgré ses 170 chevaux et la taille de la voiture, on n’a pas l’impression qu’elle est sous-motorisée. On fait, c’est plutôt le contraire, il fallait constamment vérifier l’indicateur de vitesse histoire de ne pas trop dépasser la limite légale. Cet élément est principalement dû à l’excellente suspension qui minimise bien les imperfections de la route et surtout à l’insonorisation de l’habitacle qui rend la conduite douce et agréable, même durant les longs trajets.

Le châssis de la Passat est léger et très rigide. On ne peut qualifier la Passat de véritable berline sport, particulièrement dans le cas du cinq cylindres de 2,5 litres, mais la voiture adopte un comportement général relativement agréable. On est loin du comportement soporifique de certaines rivales nippones…

Bref, dans un créneau hautement compétitif où l’on retrouve des modèles pour tous les goûts, la Passat tire bien son épingle du jeu. Il semble que le constructeur a beaucoup mieux réussi l’opération dans le cas de la Passat, qu’avec la nouvelle Jetta. Son moteur diesel lui confère un bon avantage, tout comme son programme de garantie supérieur.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai Volkswagen Passat 2012
Version à l'essai 2.5 Trendline
Fourchette de prix 23 975 à 37 475 $
Prix du modèle à l'essai 23 975 $
Garantie de base 4 ans / 80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans / 100 000 km
Consomamtion (ville/autoroute/observée) 10.1 / 6.5 / 10.5 l/100km
Options n.d.
Concurrents Buick LaCrosse, Chevrolet Malibu, Ford Fusion, Honda Accord, Hyundai Sonata, Kia Optima, Mazda6, Nissan Altima, Subaru Legacy, Toyota Camry
Points forts
  • Habitacle spacieux
  • Bon choix de modèles
  • Moteur diesel
  • Style sophistiqué
  • Prix compétitif
Points faibles
  • Fiabilité à prouver
  • Effet de couple (moteur 2,5 litres)

Fiche d'appréciation

Consommation 3.5/5
Valeur subjective 3.5/5
Esthétique 3.5/5
Confort 4.0/5
Performances 4.0/5
Appréciation générale 4.0/5
Envoyer à un ami
FacebookPartager sur Facebook

Commentaires