Éditorial

19 juin 2014

Acheter son bateau d'occasion d'un particulier ou d'un concessionnaire reconnu?

Photo: Sylvain Raymond

Envoyer à un ami

fermer

* champs obligatoires

Cet article a été réalisé avec l’aimable collaboration d’Examen Bateau  Examen Bateau

Depuis quelques années déjà, la vente de bateaux d'occasion a pris un essor remarquable et les plaisanciers sont comblés par le grand nombre de bateaux qui leur sont vendus à des prix et conditions de plus en plus avantageux.

L'achat d'un bateau neuf ou d'occasion demeure toujours un investissement majeur. La première étape est de choisir le type d'embarcation selon vos besoins. Une fois votre décision prise, vous devrez évaluer les critères suivants: 1) l'état du bateau et de son moteur 2) le prix demandé et sa juste valeur au marché et 3) les conditions entourant la transaction d'un bateau d'occasion.

1) L'état d'un bateau d'occasion et de son moteur
L'état et la condition d'un bateau sont de loin le critère le plus important à considérer à l'achat. Il est donc impératif pour l'acheteur d'examiner scrupuleusement le bateau convoité avant d'acheter. Afin d'évaluer la condition d'un bateau d'occasion, l'acheteur d'une vente entre particuliers devra faire appel à un expert maritime et payer à ses frais l'expertise.

L'achat d'un bateau d'occasion chez un concessionnaire de bateaux est une situation tout à fait différente. L'acheteur n'aura pas à payer pour l'expertise maritime ni pour la vérification des équipements et des moteurs. Un concessionnaire établi et réputé se fera un point d'honneur de garantir l'état du bateau.

2) Le prix demandé et la valeur marchande*
Parmi les avantages d'acheter directement d'un particulier, on retrouve l'approche « achetez ce bateau à un prix d'ami?»... Pas besoin d'être ami avec le vendeur pour constater une aubaine... certains particuliers veulent « sortir » du marché à tout prix! Alors, si l'acheteur est en mesure de bien comparer la qualité et l'état du bateau par rapport à la valeur marchande, il pourra évaluer ce qu'il économise en achetant d'un particulier. Cet avantage n'est cependant pas toujours présent, car il faut savoir que plusieurs vendeurs demandent souvent un prix bien au-dessus de la valeur marchande... En contrepartie, un concessionnaire responsable n'a pas véritablement le choix de vendre ses bateaux d'occasion au juste prix... sinon, tôt ou tard, il ne sera plus dans les affaires!

3) Les conditions entourant la transaction d'un bateau d'occasion
L'examen des titres et de la documentation, le financement, et le service après-vente constituent à mon avis les autres conditions importantes à considérer lors d'une transaction pour l'achat d'un bateau d'occasion. À ce titre, les concessionnaires sont nettement favorisés par rapport à une transaction entre particuliers. Ainsi, la recherche pour valider et reconnaitre la chaine des titres et le transfert des permis font partie du processus de vente d'un concessionnaire, alors que dans une transaction entre particuliers, l'acheteur aura à faire lui-même.

En ce qui concerne le financement, ici également les institutions financières spécialisées dans le financement de bateau ne reconnaitront que les demandes de financement qui sont sous contrat avec un concessionnaire établi.

Quelques conseils de transport Canada