Éditorial

3 décembre 2013

Le premier Scarab « jet » fait son entrée au Canada, à Kingston

Envoyer à un ami

fermer

* champs obligatoires

Après plusieurs années d’investissements et le développement de nombreux modèles, Bombardier a décidé d'accrocher ses patins dans l’offre de bateaux à jet, et laisser les bateaux aux spécialistes. Encore et toujours bien en selle dans le marché des motomarines, le fabricant préfère concentrer ses efforts dans ce créneau, ce qui devrait sans aucun doute lui permettre de demeurer le leader.

Cette nouvelle n'est manifestement pas tombée dans l'oubli, puisque Rec Boat Holding a rapidement mis la main sur l'outillage et les moules de BRP pour s'attaquer immédiatement à ce segment de marché. Rec Boat Holding fabrique les marques Four Winns, Glastron et Wellcraft à partir de son usine de Cadillac, Michigan. Depuis quelque temps, l'entreprise souhaite capitaliser sur ses points forts, dont la gamme Wellcraft Scarab, qui à l'époque était reconnue comme une référence dans l'industrie pour ses modèles de haute performance de type offshore. En suivant les grandes tendances de marché, les modèles signés Scarab se sont transformés en bateaux de pêche à console centrale et  se sont graduellement dilués dans la masse. Aux États-Unis, la majorité des fabricants offrent des modèles à console centrale. Malgré le temps qui passe et le changement de vocation de la marque, l'image de marque Scarab est toujours restée forte et a conservé une opinion très positive des consommateurs.

L’agencement parfait
Le nom repris à ces petites bestioles (Scarabée) qui courent en surface est tout indiqué pour des embarcations à turbine, aux allures sportives. La sportivité et la performance étant jadis des éléments importants, les amateurs s’orientent de plus en plus vers la pratique d’activités nautiques. Au Québec seulement, il se vend près de 700 unités du type bateau à jet et les dirigeants de RBH espèrent s'approprier une bonne part de ce marché. La niche est actuellement dominée par Yamaha qui, jusqu'à présent, est arrivé à produire des embarcations plus pratiques que les modèles produits par BRP.

D'autres fabricants à venir
Wellcraft devra frapper fort dès les premiers mois afin de profiter de son avantage, car depuis que BRP a laissé ses modèles de bateaux à d'autres, il a également rendu accessibles ses moteurs Rotax et ses systèmes de turbine à tous les fabricants d'embarcations...Déjà, en 2014, quelques fabricants feront leur entrée sur le marché avec ces composantes mécaniques. Chaparral promet de présenter deux embarcations d'ici février pour le Salon nautique de Miami et d'autres suivront certainement cette voie. Normalement, ces changements devraient se traduire par un plus grand choix et de meilleurs prix pour le consommateur. De plus, les fabricants de bateaux de plaisance voient la navigation d'un autre œil par rapport aux concepteurs de motomarines et risquent d'apporter certaines nouveautés à leurs modèles. Espérons-le!

🛈 En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×